Zone

Une marche guidée dans les quartiers

Visiter la ville de Montréal dans un autobus touristique, c’est une option pour couvrir beaucoup de terrain. Marcher et traverser deux ou trois quartiers avec un guide qui raconte l’histoire, qui ouvre les portes d’un commerce, ou décrit le marché public, est une expérience intéressante. Voici le parcours dans les rues de Saint-Henri, Petite-Bourgogne et Griffintown avec Thom Seivewright.

Saint-Henri

Dès le départ du parcours, dans le parc Georges-Étienne Cartier en face de l’église Saint-Zotique, Thomas Seivewright précise qu’il est guide accrédité. Montréal et Québec sont les deux seules villes au Canada où les guides doivent suivre une formation collégiale pour obtenir leur permis de guide et devenir membre de l’Association des guides professionnels.

Zone

Le touriste, ce résident éphémère!

Dans la fameuse publicité dans les médias du Québec en prélude à son 375e anniversaire, Montréal affirmait avoir changé. Pas seulement à cause des mises en chantiers et des transformations des rues et des édifices, mais aussi dans ses offres de services, ses activités culturelles et ses spectacles.

L’organisme Tourisme Montréal a mis en branle une approche pour que les Montréalais participent à l’accueil des touristes pour que ces visiteurs fassent partie de la vie de la métropole.

Zone

Des chiffres qui en disent long...

«Montréal enregistre une croissance de plus en plus importante des touristes en provenance des marchés émergents. Nous entendons accentuer les efforts vers ces nouveaux marchés en Asie, en plus de poursuivre nos offensives et d’explorer d’autres créneaux. L’avenir est fort prometteur pour notre industrie qui profite à Mont- réal et aux régions du Québec. La croissance internationale est plus élevée que prévu», a déclaré Yves Lalumière, président-directeur général de Tourisme Montréal.

Tourisme étranger

Zone

Un laboratoire d’innovations pour l'industrie touristique

Lorsqu’une organisation comme Tourisme Montréal mise sur l’innovation, elle et ses partenaires doivent pouvoir tabler sur de nouvelles idées et des améliorations inédites.

En 2015, une délégation montréalaise de gens de l’enseignement et du tourisme s’est déplacée à Paris pour rencontrer l’équipe du Welcome City Lab, un programme d’incubation de l’innovation dans le tourisme.

Zone

L’expérience immersive Aura

La Basilique Notre-Dame de Mont- réal, près du Vieux-Port, s’illumine et se remplit de musique cinq soirs par semaine. Une expérience à la fois étonnante et fascinante.

Les portes s’ouvrent assez à l’avance pour que les spectateurs puissent déambuler dans les allées de côté et admirer plusieurs tableaux s’animer dans l’ombre de la nef. Même les confessionnaux s’illuminent de l’intérieur.

Zone

la petite histoire de Tourisme Montréal

L’organisme Tourisme Montréal a été fondé en 1919 par l’Automobile Club of Canada pour faire la promotion de Montréal et de son réseau routier. Il portait le nom Tourist Bureau of Montreal. Il s’agit d’une organisation sans but lucratif avec un conseil d’administration.

Jusqu’en 1986, le bureau touristique travaille de concert avec l’Office municipal du tourisme de la ville.

Zone

La grande rénovation du Reine Elizabeth

Ouvert le 15 avril 1958, alors le plus grand hôtel de Montréal, le Reine Elizabeth avait besoin d’une cure de rajeunissement pour le rendre plus invitant, affirment les gens de la direction.

À l’époque du Beaver Club, l’ambiance ressemblait à l’univers de la série Downton Abbey.

Zone

Le MBAM en chiffres

• Le MBAM a été fondé en 1860. Il compte 5 pavillons.

• Un des musées les plus fréquentés au pays, au 8e rang en Amérique du Nord.

Zone

La culture sous divers angles

Montréal s’apprécie aussi pour la culture, la musique, les spectacles et même pour l’art public avec les sculptures et les grandes murales. Voici la petite histoire de trois lieux à inclure dans le parcours d’une visite de la métropole.

MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE MONTRÉAL

Qui a inventé les mobiles? C’est Alexandre Calder, souligne avec verve Anne Grâce co-commissaire de l’exposition en cours au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) jusqu’au 24 février.