L'Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ) suggère que le moment est venu de se débarrasser de la règle obligeant les organismes publics à accorder les contrats aux plus bas soumissionnaires.
L'Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ) suggère que le moment est venu de se débarrasser de la règle obligeant les organismes publics à accorder les contrats aux plus bas soumissionnaires.

Choisir le meilleur soumissionnaire, pas toujours le plus bas

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Collaboration spéciale
ZONE PROFESSION INGÉNIEUR(E) / Dans son offensive pour convaincre le gouvernement d’imposer la surveillance obligatoire des travaux sur les chantiers, l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ) suggère que le moment est venu de se débarrasser de la règle obligeant les organismes publics à accorder les contrats aux plus bas soumissionnaires.