L'Ordre des ingénieurs du Québec:  65 000 membres et 101 ans d’histoire

ZONE

L'Ordre des ingénieurs du Québec:  65 000 membres et 101 ans d’histoire

Article réservé aux abonnés
ZONE PROFESSION INGÉNIEUR(E) / Mars marque le mois national du génie au Canada. Pour l’occasion, la présidente de l’Ordre des ingénieurs du Québec, Kathy Baig, a accordé une entrevue aux journaux de la Coopérative nationale de l’information indépendante pour faire le point sur les dossiers de l’heure pour cette organisation qui compte plus de 65 000 membres et 101 ans d’histoire.
Et maintenant, le développement durable

ZONE

Et maintenant, le développement durable

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Collaboration spéciale
Article réservé aux abonnés
ZONE PROFESSION INGÉNIEUR(E) / Juin 2016. Kathy Baig est élue présidente de l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ).  Juillet 2016. Un mois plus tard. Le gouvernement du Québec met l’OIQ sous tutelle. D’incessants conflits internes minent la capacité de l’organisme d’assumer pleinement son rôle de protection du public et de surveillance de ses membres.
Choisir le meilleur soumissionnaire, pas toujours le plus bas

ZONE

Choisir le meilleur soumissionnaire, pas toujours le plus bas

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Collaboration spéciale
Article réservé aux abonnés
ZONE PROFESSION INGÉNIEUR(E) / Dans son offensive pour convaincre le gouvernement d’imposer la surveillance obligatoire des travaux sur les chantiers, l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ) suggère que le moment est venu de se débarrasser de la règle obligeant les organismes publics à accorder les contrats aux plus bas soumissionnaires.
Pour ne plus que le ciel nous tombe sur la tête

ZONE

Pour ne plus que le ciel nous tombe sur la tête

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Collaboration spéciale
Article réservé aux abonnés
ZONE PROFESSION INGÉNIEUR(E) / En 2006, il y a eu l’effondrement d’une partie du viaduc de la Concorde à Laval. Cinq personnes y avaient perdu la vie. Trois ans plus tard, un panneau de béton se détachait de la façade d’un hôtel du centre-ville de Montréal pour s’écraser sur une femme assise à la terrasse du restaurant de l’établissement hôtelier.
Vêtements: se réendetter pour poursuivre 115 ans de tradition

Zone vers la relance

Vêtements: se réendetter pour poursuivre 115 ans de tradition

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Collaboration spéciale
«Pour avoir les liquidités nous permettant de rester en affaires, nous avons choisi de nous réendetter. Et comme la majorité des détaillants, nous nous sommes demandé s’il n’était pas préférable de se placer sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers pour nous donner le temps de nous réorganiser.»
Automobile : limiter les dégâts

Zone vers la relance

Automobile : limiter les dégâts

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Collaboration spéciale
«Si les ventes de véhicules neufs atteignent entre 60% et 70% de celles obtenues en 2019, ça sera un baume sur l’année 2020», soutient Charles Drouin, chef de la direction de la Corporation Mobilis des concessionnaires automobiles de la grande région de Québec.
Commerce de détail: des marchands sur la corde raide

Zone Vers la relance

Commerce de détail: des marchands sur la corde raide

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Collaboration spéciale
Quel printemps ! Une crise sanitaire. Le Québec mis sur pause. Puis une reprise graduelle des activités après le confinement. Dans ce contexte, les quotidiens de la Coopérative nationale de l’information indépendante (CN2i) sondent des acteurs de secteurs névralgiques de l’économie sur la situation actuelle et l'avenir. Comment se relever de cette pause ? Y a-t-il des modèles pour faire face aux inévitables défis des changements ? Il y a des initiatives qui ouvrent la porte à des remises en question à tous les niveaux des entreprises. Parlons donc ouvertement de la relance. Aujourd’hui: le secteur du commerce de détail. Dernier de 4
Ferme Simard : ruée vers les paniers de produits frais

Zone vers la relance

Ferme Simard : ruée vers les paniers de produits frais

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
Si certains secteurs agroalimentaires ont été rudement touchés par les conséquences de la pandémie, d’autres ont bénéficié d’un engouement des consommateurs pour l’achat local. C’est le cas de la ferme Simard, qui a vu exploser ses abonnements pour les paniers de fruits et légumes frais. Les abonnés de l’entreprise de Sainte-Anne-de-Beaupré sont passés de 175 l’an dernier à 400 cette saison.
Exceldor : perte de 15 M$ en trois mois

Zone vers la relance

Exceldor : perte de 15 M$ en trois mois

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Collaboration spéciale
La pandémie du coronavirus plombe la rentabilité d’Exceldor. La coopérative spécialisée dans l’abattage, la transformation et la commercialisation de la volaille estime que la crise lui a coûté près de 15 millions $ au cours des trois derniers mois.
Secteur agroalimentaire: Des nuits blanches en attendant que la crise passe

Zone vers la relance

Secteur agroalimentaire: Des nuits blanches en attendant que la crise passe

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Collaboration spéciale
Quel printemps! Une crise sanitaire. Le Québec mis sur pause. Puis une reprise graduelle des activités après le confinement. Dans ce contexte, les quotidiens de la Coopérative nationale de l’information indépendante (CN2i) sondent des acteurs de secteurs névralgiques de l’économie sur la situation actuelle et l’avenir. Comment se relever de cette pause? Y a-t-il des modèles pour faire face aux inévitables défis des changements? Il y a des initiatives qui ouvrent la porte à des remises en question à tous les niveaux des entreprises. Parlons donc ouvertement de la relance. Aujourd’hui : le secteur agroalimentaire. 3e de 4. Prochain rendez-vous le samedi 20 juin
Simard cuisine et salle de bains: du pain sur la planche

Zone Vers la relance

Simard cuisine et salle de bains: du pain sur la planche

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
Depuis le début de la pandémie, Simard cuisine et salle de bains de Saint-Tite-des-Caps a trouvé une façon de maintenir en activité une partie de son usine en signant une collaboration avec deux partenaires pour produire des panneaux de protection en plexiglas. Ces produits entièrement québécois sont commercialisés un peu partout au Québec.
Secteur de la construction : L’enjeu de la productivité

Zone vers la relance

Secteur de la construction : L’enjeu de la productivité

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Collaboration spéciale
Quel printemps ! Une crise sanitaire. Le Québec mis sur pause. Puis une reprise graduelle des activités après le confinement. Dans ce contexte, les quotidiens de la Coopérative nationale de l’information indépendante (CN2i) sondent des acteurs de secteurs névralgiques de l’économie sur la situation actuelle et l’avenir. Comment se relever de cette pause ? Y a-t-il des modèles pour faire face aux inévitables défis des changements ? Il y a des initiatives qui ouvrent la porte à des remises en question à tous les niveaux des entreprises. Parlons donc ouvertement de la relance. Aujourd’hui: le secteur de la construction. 2e de 4. Prochain rendez-vous le samedi 13 juin
Cafetière sans contact : commander son café à partir de son téléphone intelligent

Vers la relance

Cafetière sans contact : commander son café à partir de son téléphone intelligent

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
Depuis le début de la pandémie, une peur s’est installée : tout ce qu’on touche peut représenter une menace de contamination à la COVID-19. Soucieux de la crainte que peuvent éprouver les travailleurs en commandant leur café, Cafection/Evoca de Québec vient de lancer une nouvelle application qui permet, d’un simple clic sur son téléphone intelligent, que son café soit versé selon ses goûts sans toucher à la machine.
Évier portatif sans contact : pouvoir se laver les mains n’importe où

Vers la relance

Évier portatif sans contact : pouvoir se laver les mains n’importe où

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
Depuis les débuts de la pandémie, le directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda, ne cesse de le répéter : l’un des meilleurs freins à la propagation de la COVID-19 est le lavage fréquent des mains. Festo Didactique l’a vite compris. L’entreprise de Québec a ainsi créé un outil pratique pour permettre le lavage des mains en tous lieux: un évier portatif sans contact.
Secteur manufacturier: L’amorce de la traversée du désert

Vers la relance

Secteur manufacturier: L’amorce de la traversée du désert

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Collaboration spéciale
Quel printemps! Une crise sanitaire. Le Québec mis sur pause. Puis une reprise graduelle des activités après le confinement. Dans ce contexte, les quotidiens de la Coopérative nationale de l’information indépendante (CN2i) sondent des acteurs de secteurs névralgiques de l’économie sur la situation actuelle et l’avenir. Comment se relever de cette pause? Y a-t-il des modèles pour faire face aux inévitables défis des changements? Il y a des initiatives qui ouvrent la porte à des remises en question à tous les niveaux des entreprises. Parlons donc ouvertement de la relance. Aujourd’hui : le secteur manufacturier. Prochain rendez-vous : le samedi 6 juin
Dans l’intimité des deuils

Travailleurs de la santé

Dans l’intimité des deuils

Mélanie Noël
Mélanie Noël
La Tribune
Sherbrooke — « On parle beaucoup de distanciation sociale ces temps-ci, mais être préposés aux bénéficiaires, c’est tout sauf être distants. On est proche des résidents physiquement, mais on devient aussi parfois des confidents. Ils nous racontent des choses qu’ils n’ont, des fois, jamais racontées. C’est un gros plus de notre métier. »
Histoire du système hospitalier: un réseau porté par les religieuses

Travailleurs de la santé

Histoire du système hospitalier: un réseau porté par les religieuses

Myriam Gauthier
Myriam Gauthier
Le Quotidien
Une main-d’oeuvre féminine, non rémunérée et dédiée à un travail collectif, a porté le déploiement du réseau hospitalier au Québec. Les congrégations religieuses ont joué un rôle de premier plan dans son essor, de la colonisation jusqu’aux années 1960, moment où leur influence s’est effondrée, alors que le vaste réseau qu’elles avaient érigé atteignait son apogée.
Technologistes médicaux: «On travaille dans l’ombre»

Travailleurs de la santé

Technologistes médicaux: «On travaille dans l’ombre»

Kim Alarie
Kim Alarie
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — La pandémie aura mis en lumière plusieurs corps de métier du milieu de la santé et pour cause: ils sont au front d’une bataille sans précédent. Préposés aux bénéficiaires, infirmières, médecins sont de ce nombre, mais plus rarement il est question des technologistes médicaux qui traitent les milliers de prélèvements provenant de patients potentiellement porteurs du coronavirus.