Tous pour la protection des enfants

Comment réajuster le système pour que la lutte contre la maltraitance des enfants devienne une véritable priorité?
Ce contenu est produit par l'Université Laval.

Les audiences de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse ont débuté il y a deux jours sous la présidence de l’infirmière à la retraite et ex-syndicaliste Régine Laurent. Les travaux de cet exercice qui durera 18 mois ont pour but proposer une refonte en profondeur du système de protection des enfants vulnérables.

Voilà un enjeu de société majeur qui interpelle fortement le Dr Jean Labbé, pédiatre spécialisé en médecine sociojuridique à la retraite. Professeur émérite du Département de pédiatrie et chef de file en protection de l’enfance, le Dr Labbé demeure convaincu que les moyens à mettre en place pour lutter contre la maltraitance des enfants devraient être une véritable priorité. «Notre système est essoufflé, dit-il. Il a un urgent besoin d’être réajusté.» Le spécialiste explique son point de vue dans cette entrevue sous forme de questions-réponses : Tous pour la protection des enfants.