Le projet Ædifica, un complexe multifonctionnel, comprendra des condos, des résidences et des commerces. Il mettra en valeur une douzaine de voitures MR-63.

Voitures MR-63: du métro… à l’architecture

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Le 21 juin dernier, la Société de transport de Montréal (STM) retirait la dernière voiture MR-63 du métro de Montréal, après 52 années de loyaux services. Sur les 333 trains MR-63 fabriqués par la Canadian Vickers, 292 ont été envoyés au recyclage. Des voitures seront aussi valorisées par le biais de projets spéciaux, notamment via ceux en lien avec le concours de mise en valeur des MR-63, lancé par la STM, en 2016.

En outre, le projet MR-63 et le projet Ædifica intégreront les légendaires voitures du métro de Montréal à des bâtiments.

Plus précisément, le projet MR-63 intégrera huit voitures à un bâtiment multidisciplinaire dans le quartier de l’Innovation de Montréal (Griffintown). Le bâtiment hybride offrira non seulement une seconde vie aux anciens wagons du métro de Montréal, mais en plus il répondra aux normes de développement durable. Ce monument devrait ouvrir en 2020. Les frères Frédéric et Étienne Morin-Bordeleau, qui sont derrière ce projet, comptent faire de ce complexe un point d’intérêt iconique en ville. Ils souhaitent notamment y construire un café, des espaces créatifs et des terrasses.

En ce qui a trait au projet Ædifica, il utilisera une douzaine de voitures recyclées comme composantes principales d’un complexe multifonctionnel privé et public qui comprendra des condos, des résidences et des commerces. Le nouvel édifice nécessitera des techniques de construction complexes et engendrera des enjeux structuraux majeurs, défis auxquels les experts d’Ædifica ont hâte de s’attaquer! Le budget de construction estimé se chiffre à 27 millions de dollars et l’échéancier prévoit une inauguration en 2019.

« L’idée derrière ce projet était d’utiliser les voitures désaffectées du métro de Montréal comme composantes principales d’un nouveau complexe multifonctionnel inédit, une construction emblématique avec le potentiel de résonner à travers le monde! » explique Alain Bergeron, vice-président architecture chez Ædifica.

Pour découvrir ces deux projets dont l’architecture mettra en valeur le MR-63, consultez les liens suivants :

mr-63.ca 

m.aedifica.com

Le complexe multidisciplinaire du Projet MR-63 intégrera huit anciennes voitures du métro de Montréal.

Une réussite du design industriel

Dessinée en 1963 par la firme Jacques S. Guilon & Associés, la MR-63 se distingue par son concept axé sur le passager et son espace intérieur confortable. À l’époque, l’espace intérieur des voitures de métro se rapprochait davantage des wagons de marchandises, c'était donc un tout nouveau concept qui était proposé avec la MR-63, qu'on avait doté de confortables sièges recouverts de cuirette noire.


« « Le MR-63 est un produit original et authentique de design industriel contemporain bien réussi : voitures plaisantes, confortables, efficaces, résistantes, et bien plus encore. C’était une percée dans le mur du conformisme de l’époque » »
M. Guy R. Legault, architecte et urbaniste, membre de l’équipe chargée de la conception et de la construction du réseau initial du métro de Montréal
Train MR-63 à la station Berri-De Montigny (aujourd’hui Berri-UQAM), 1972.
Intérieur de voiture MR-63 à l’atelier-garage Beaugrand, 1986.