Une propriété lumineuse et bien entretenue

Se faire construire une nouvelle propriété comporte son lot d'inconvénients. C'est pourquoi lorsqu'on trouve une maison existante répondant à nos besoins et à notre budget dans un secteur qui nous enchante, c'est une chance qu'il ne faut pas laisser passer. Si cette résidence nous permet en plus d'avoir un petit revenu supplémentaire grâce à un logement indépendant, c'est le bonheur assuré! Voilà justement ce que nous offre la maison coup de coeur de cette semaine.
Située dans un quartier résidentiel non loin du centre-ville de La Baie, la maison du 1562, rue St-Marc, prend place sur un magnifique terrain de 16 251 pieds carrés. Avec sa piscine hors terre, son aménagement paysager complet, ses arbres matures et sa terrasse en pavé, elle offre véritablement tout l'espace nécessaire pour que l'on profite de ce que la nature a de plus beau à nous partager. Et comme si cela ne suffisait pas, un parc occupe le terrain situé en face, de quoi ravir les plus jeunes.
Sous son architecture typique des bungalows construits dans les années 60, la demeure renferme un intérieur confortable et pratique. Au fil des ans, particulièrement des dernières années, la propriété a subi de nombreuses rénovations. Encore l'an dernier, le propriétaire actuel a investi pas moins de 40 000 $ sur la finition extérieure de la maison. C'est donc dire qu'elle a su traverser les décennies avec élégance.
Les pièces du rez-de-chaussée sont à aire ouverte. Très fenestrée, la maison profite de la lumière naturelle. Les armoires de cuisine sont en chêne. Un îlot avec dessus en céramique offre du rangement supplémentaire ainsi qu'une surface de travail additionnel. Les poutres apparentes au plafond ainsi que les moulures soigneusement disposées sur certains des murs sont d'autres éléments qui témoignent de l'esprit chic et distingué qu'on a insufflé à la demeure.
Avec son plafond asymétrique, la propriété est charmante et l'espace semble plus vaste.
La résidence comprend également un logement de quatre pièces et demie avec entrée indépendante. Un élément non négligeable, car ce revenu supplémentaire permet de réduire le coût des paiements hypothécaires.