Une chambre pour deux

C’est peut-être la tendance minimaliste ou encore le simple désir des familles d’aujourd’hui de vivre plus simplement, dans certains cas il pourrait aussi s’agir d’un manque d’espace, mais force est de constater que les chambres d’enfants partagées sont de nouveau au sommet de leur popularité. Les parents de jeunes enfants sont en effet de plus en plus nombreux à opter pour cette solution lorsque leur famille s’agrandit. Une option qui permet de libérer de l’espace dans la maison en plus de permettre aux enfants de consolider leur lien fraternel.

Un aménagement réfléchi

Aménager une chambre pour deux peut représenter un grand défi. D’une part, il est tout à fait justifié de désirer un espace bien pensé et harmonieux. D’autre part, il faut être conscient que les goûts des deux enfants peuvent diverger et qu’au final chacun à droit à son petit cocon bien à lui.

Comment fait-on alors pour réaliser une chambre d’enfant partagée? On opte pour une toile de fond neutre. On crée ensuite des zones distinctes pour chacun des enfants.

Il est notamment possible de créer des barrières psychologiques en utilisant la peinture, on pense au bloc de couleurs, mais aussi en disposant le mobilier de façon à ce que chacun ait son propre espace.

On peut aussi user d’imagination et utiliser des rideaux, des jeux de lumière ou des meubles communs aux deux enfants, comme une table à dessin, pour délimiter la zone de l’un et celle de l’autre.

Ensuite, on dynamise le tout en ajoutant des éléments décoratifs qui, sans être nécessairement dans la même palette de couleurs ni sur la même thématique, s’agenceront bien ensemble pour former un tout.

Symétrie ou asymétrie

Ce n’est pas parce que vos enfants partagent leur chambre qu’ils doivent partager leur lit. Lorsque l’espace le permet, plusieurs familles optent pour deux lits jumeaux. D’autres envisagent, par nécessité ou par goût, l’utilisation d’un lit superposé.

Si vous optez pour le premier, vous pourriez diviser la chambre en deux en vous servant des lits pour créer un effet de symétrie. On place alors les lits de la même façon sur le même mur. On peut pousser le concept plus loin en offrant aux deux enfants les mêmes meubles d’appoint ou du moins la même quantité de meubles d’appoint.

Il est aussi possible d’y aller pour un aménagement asymétrique. La division de l’espace est alors un peu plus complexe.

Quant à envisager l’utilisation d’un lit superposé, elle implique forcément une bonne entente entre les enfants. Le plus vieux prend souvent la place du dessus, question de sécurité.

Le reste de la chambre peut être lui aussi partagé, mais il peut être judicieux d’offrir à chaque enfant un espace qui lui est propre, où il pourra exposer ses jouets et ses livres préférés.

Garçon et fille

Il est sans doute plus facile d’aménager une chambre pour deux enfants du même sexe. Bien que chacun ait sa propre personnalité, on peut penser que deux filles ou deux garçons aient des goûts plus similaires en matière de décoration, de couleurs et même de jouets qu’un frère et une sœur.

Lorsqu’on décore une chambre pour un garçon et une fille, on peut de ce fait être confronté à des goûts diamétralement opposés. Lui aime le vert, les dragons et le hockey, elle préfère le mauve, les licornes et le ballet.

C’est précisément dans un cas comme celui-là qu’on utilisera des éléments plus neutres pour définir la base de la décoration. 

On pourra ensuite rechercher des articles décoratifs qui plairont aux enfants sans être nécessairement tape-à-l’œil. On peut aussi opter pour des éléments aux teintes complémentaires ou sur une thématique plus générale qui plaira à tous comme les sports, l’univers fantastique, les animaux, etc.

L’important est que chaque enfant se sente bien dans sa chambre et qu’il sache qu’au final, sa personnalité et ses goûts ont été pris en compte autant que ceux de sa sœur ou de son frère.