L’entrée principale du O’Keefe Center, conçu par l’architecte Peter Dickinson à la fin des années 1950. Il est connu aujourd’hui comme le Sony Centre for the Performing Arts, Toronto.

Une application sur l’art, l’histoire et l’architecture

RÉDACTION PUBLICITAIRE / L’entreprise Portrait Sonore, organisme indépendant montréalais qui se spécialise dans les balado-documentaires, a lancé au début de juin une application gratuite racontant le récit d’un pays moderne où les arts, l’architecture et le design prennent une place prépondérante : le Canada.

On y découvre plus de 150 œuvres qui sont autant de livres ouverts sur les préoccupations sociales, économiques et écologiques des bâtisseurs d’un pays et d’une époque; 100 experts et créateurs; 40 compositions musicale et 20 heures de contenu de type documentaire dans 7 villes du Canada.

Pour créer cette application, Portrait Sonore s’est appuyé sur ses 10 années d’expérience, au cours desquelles il a développé un catalogue de balades sonores de type «documentaires de poche» sur l’architecture et l’art public, principalement de l’époque moderne (1930-1970).

Les œuvres choisies dans chacune des villes canadiennes comprennent surtout des bâtiments qui témoignent de l’effervescence architecturale propre aux années 1950-1970 et qui ont marqué le développement des centres-villes au Canada. Ce sont des œuvres audacieuses, innovantes, certaines peu reconnues, ou encore mal aimées, et menacées de démolition qui nous permettent de mieux comprendre les villes d’aujourd’hui.

Tous les jours, on parcourt les quartiers de nos villes en pensant les connaître. Or, souvent, on se trompe. Les balades Portrait Sonore, riches en textures sonores et en témoignages, offrent une manière hors du commun de mieux connaître et vivre la ville. Elles nous plongent au cœur d’un quartier accompagné d’une trame documentaire qui nous fait découvrir des œuvres, en faire l’expérience, créant des liens entre le bâti et les valeurs et les préoccupations qu’il exprime. Une musique électro composée sur mesure par des musiciens contemporains insuffle un nouveau sens aux œuvres, nous montrant qu’elles ne sont pas figées dans le temps.

Jusqu’à présent, l’organisme a réalisé une douzaine de balades et celles-ci sont toutes disponibles sur son application.

L’application Portrait Sonore dans 7 villes du Canada constitue une plateforme de référence à travers le pays pour valoriser la créativité canadienne. Autrement dit, elle redonne souffle au patrimoine en collaborant avec des artistes de la scène actuelle.

Pour ceux et celles qui prendront le temps de marcher et d’explorer le pays durant l’été, les balado-documentaires de Portrait Sonore offrent un véritable voyage dans l’histoire : celle de l’innovation de l’audace, de l’esprit d’une époque.
Source: V2com.biz