Un terrarium végétal pour égayer son intérieur

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Nul besoin d’attendre l’été pour jardiner. Le terrarium, objet de décoration ultra tendance, est simple à fabriquer et vous permet d’ajouter une touche de verdure à votre demeure.

Un jardin sous verre

Miniécosystème, le terrarium végétal connaît un nouvel engouement. On peut le comparer à une serre miniature dans laquelle poussent de jolies plantes. Pour créer son propre terrarium, il suffit de laisser aller sa créativité. N’ayez crainte d’oser. Votre terrarium n’en sera que plus beau!

Des plantes pour tous les goûts

Pour fabriquer un terrarium de type désert, on optera pour des plantes succulentes, aussi appelées plantes grasses.

Provenant de régions ensoleillées arides ou semi-arides, ces plantes charnues emmagasinent l’eau dans leurs feuilles et leurs tiges épaisses, ce qui leur permet de résister aux sècheresses. Leurs feuilles peuvent êtres poilues, cireuses ou effilées, ou même posséder des épines. Les aloès, les agaves, les euphorbes et les cactus n’en sont que quelques exemples. Utiliser des plantes sauvages de son jardin peut également mener à de belles créations.

Si vous désirez ajouter une touche d’exotisme à votre décor, optez plutôt pour un terrarium de plantes tropicales où mousses, fougères et plantes tropicales pourront se côtoyer. En bref, retenez que la grande majorité des plantes à croissance lente, produisant peu de racines et qui restent petites, conviennent bien à un terrarium.

Des contenants étonnants

Théière, vase, aquarium, pot de confiture, ampoule et bouteille en verre sont autant d’objets courants qui conviennent parfaitement à la fabrication d’un terrarium. Avant d’arrêter votre choix, assurez-vous toutefois que le contenant convient aux plantes sélectionnées: un bocal avec une large ouverture pour les plantes désertiques et un bocal relativement fermé pour les plantes exotiques afin de retenir l’humidité. Les plantes doivent également avoir suffisamment d’espace pour leurs racines. En bref, tout contenant imperméable qui laisse passer la lumière peut s’avérer un bon choix.

La composition idéale du terrarium

1. Des plantes et des éléments décoratifs qui embelliront votre demeure.
2. De la terre de bonne qualité qui convient aux plantes sélectionnées.
3. De la mousse de sphaigne (facultatif). Grâce à ses propriétés absorbantes, elle emmagasine le surplus d’eau.
4. Du charbon qui prévient la formation de moisissures et la prolifération de bactéries.
5. De petits cailloux qui irriguent le surplus d’eau. Ils peuvent s’avérer facultatifs si votre terrarium possède déjà une couche de gros cailloux.
6. De gros cailloux pour aérer le terrarium et favoriser la respiration des plantes.
7. Du sable, placé au fond du terrarium, est facultatif et sa fonction est purement esthétique.

Entretenir son terrarium

Simple est le mot idéal pour qualifier l’entretien d’un terrarium. Placez votre création dans un lieu ensoleillé où la lumière est abondante une bonne partie de la journée. Nécessitant peu d’arrosage, il suffit de laisser sécher la terre avant d’ajouter de l’eau. Nettoyer régulièrement son terrarium en retirant les feuilles et les tiges mortes évitera la prolifération de moisissures et de bactéries.