Sécurité de la maison; avez-vous pensé à tout?

Un des besoins fondamentaux que nous avons tous est de se sentir en sécurité dans sa maison. Si vous jetez un coup d’oeil dans les différentes pièces de votre demeure, serez-vous en mesure de faire ressortir une panoplie d’indices laissant présager que celle-ci peut être améliorée? Pour remédier à la situation, voici de petits gestes simples pouvant rendre les lieux plus sûrs sans devoir dépenser une fortune.

POUR LES ENFANTS

Les tout-petits sont curieux et ne connaissent pas nécessairement les risques envisageables dans chaque pièce. C’est pourquoi le vieil adage « Mieux vaut prévenir que guérir » prend tout son sens. Ces quelques conseils à mettre en pratique assureront leur sécurité et diminueront votre inquiétude par la même occasion.

  • Les meubles instables peuvent basculer et devenir un réel danger pour un enfant en quête d’aventure ou qui commence à se tenir debout. Privilégiez des meubles stables et dont la base est assez large. Fixez-les au mur au moyen d’attaches ou d’ancrages, si besoin.

Au Canada, environ 70% des incidents de basculement d’un téléviseur impliquaient des enfants d’un à trois ans.

  • Les petits objets comme les pièces de monnaie, les trombones, les capuchons de stylos, les bijoux, les vis, les boutons, les clés, etc. doivent être rangés hors de la portée des enfants. De plus, bien que l’on pense souvent à rendre inaccessibles les produits ménagers, il est tout aussi important de penser aux cosmétiques, aux médicaments et aux vitamines. Même son de cloche pour certaines plantes d’intérieur qui peuvent être toxiques et causer des problèmes de santé si elles sont ingérées (ex. : Caladium ou oreille d’éléphant, Bégonias, Dieffenbachia, etc.). 
  • La literie pour bébé se compose désormais d’un drap-contour pour le matelas et d’une couverture anti-étouffement ou d’un habillement de style « dormeuse ». Ainsi, le lit devrait être exempt de douillette, de coussins, de contour de lit et de toutous puisque votre bébé pourrait s’asphyxier avec ces objets. Également, les lits d’enfant fabriqués avant septembre 1986 ne respectent plus le Règlement sur les lits d’enfant, berceaux et moïses de Santé Canada. Ce règlement interdit aussi la vente, l’importation et la fabrication des lits d’enfant à côté abaissable depuis décembre 2016. 
  • Il est essentiel que les garde-corps ne comportent pas d’espacements permettant le passage d’une sphère de 10 cm (4 po) de diamètre puisque la tête d’un jeune enfant pourrait passer entre les barreaux.

POUR LES AÎNÉS

Qu’il s’agisse de votre maison, celle de vos parents ou de vos grands-parents plusieurs moyens peuvent être mis en place pour assurer leur sécurité. Pour ce faire, retirez tous les objets qui pourraient causer un glissement ou un trébuchement. Par exemple, collez ou clouez les tapis amovibles ou retirez-les complètement. Dans la salle de bain, installez des bandes antidérapantes au fond du bain ou de la douche, de même que des barres d’appui pour faciliter leur entrée et leur sortie. Songez à installer un carillon de porte ou une alarme si vous savez qu’une personne peut sortir la nuit sans en être consciente.

SERRURES

On ne le répétera jamais assez, mais il est primordial de barrer les portes de la maison, du garage et celles de l’automobile. Pour une serrure électronique, vous devriez choisir un code de désactivation difficile à deviner et ne jamais cacher un double de clé près de la porte, sous un tapis, etc.

LUMIÈRES ET INTERRUPTEURS

Afin de ne pas trébucher, assurez-vous d’avoir une source de lumière facile d’accès non loin de la porte d’entrée. Du même coup, éclairez bien les pièces, les corridors, les entrées, les escaliers et ajouter des lumières à l’extérieur qui s’allument automatiquement lorsqu’une personne s’approche de votre maison. Vous pouvez aussi brancher vos lumières sur une minuterie lorsque vous quittez pour quelques jours afin qu’elles s’ouvrent de manière autonome.

DURANT LES VACANCES

L’hiver, demandez à vos voisins d’aller faire des traces de pas ou de pneus dans votre cours pour donner l’impression que la maison est occupée et soyez discrets lors de votre départ. En effet, des personnes mal intentionnées peuvent se promener dans les quartiers la veille des vacances afin de savoir quelle maison sera inoccupée. Finalement, publiez vos photos de voyage seulement votre retour.

Il s’agit d’un bref aperçu des quelques éléments de sécurité à vérifier dans une maison, mais il y en a beaucoup d’autres à prendre en compte. Vous pouvez visiter des sites de référence tels que Protégez-vous, Sécurité publique Québec, le Gouvernement du Canada, votre assureur, etc.