«En juin, 55 nouvelles unités d’habitation ont été mises en chantier dans la région métropolitaine de Saguenay, ce qui est un résultat similaire à celui observé au cours du même mois l’an dernier», a indiqué Nicolas Bertnachez, analyste à la SCHL
«En juin, 55 nouvelles unités d’habitation ont été mises en chantier dans la région métropolitaine de Saguenay, ce qui est un résultat similaire à celui observé au cours du même mois l’an dernier», a indiqué Nicolas Bertnachez, analyste à la SCHL

Retour à la normale des mises en chantier en juin

Le nombre de mises en chantier s’est rapproché de la moyenne annuelle en juin, dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Saguenay. Après que les derniers mois aient apporté un lot de variations, le décompte du mois juin démontre un retour vers la normale. La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) a dénombré 55 mises en chantier dans la RMR de Saguenay, tous types de logements confondus, pour ce dernier mois.

Chaque mois, l’organisation publie un bilan des mises en chantier du pays. On apprenait dans leur dernière édition, publiée plus tôt ce mois-ci, que la RMR de Saguenay avait connu une légère baisse dans son nombre de mises en chantier, comparativement au même moment de l’année précédente. Il y a eu 55 mises en chantier en juin 2020, alors qu’il y en avait eu 59 au même mois de l’année précédente.

Plus précisément, la SCHL chiffre à 32 mises en chantier de maisons individuelles pour le dernier mois, ainsi que 23 pour ce qui est de la catégorie «Autres», qui comprend entre autres, les jumelés et les logements locatifs. Au même mois de l’année dernière, on comptabilisait respectivement 29 et 30 mises en chantier dans ces catégories.

«En juin, 55 nouvelles unités d’habitation ont été mises en chantier dans la région métropolitaine de Saguenay, ce qui est un résultat similaire à celui observé au cours du même mois l’an dernier. Néanmoins, le bilan cumulatif des mises en chantier pour la première moitié de 2020 est resté en hausse d’environ 30 % en raison du démarrage de plusieurs immeubles locatifs plus tôt cette année. Par ailleurs, les mises en chantier de maisons individuelles se sont légèrement repliées, mais ont été compensées par une progression du côté des maisons jumelées», a indiqué Nicolas Bertnachez, analyste à la SCHL, par voie de communiqué de presse.

Cela faisait plusieurs mois que les tendances du nombre de mises en chantiers de la RMR de Saguenay différaient grandement de l’année précédente. En janvier 2020, le nombre des mises en chantier avait explosé, comparativement à l’année précédente. C’était l’un des meilleurs débuts d’année enregistrés depuis longtemps. Ensuite, la COVID-19 a fait annuler toutes les activités, ce qui a fait que plusieurs mois ont n’ont connu aucune mise en chantier. Ensuite, en mai, lors de la reprise des activités, le nombre de mises en chantier a enregistré un regain notable. Enfin, en juin, le retour à la normale semble être finalement atteint.