Pousses et germinations - Des aliments frais à l’année

a multiplication des offensives pour contrer le gaspillage alimentaire sont autant d’éléments qui témoignent de la volonté des consommateurs de modifier leurs habitudes de vie pour adopter des pratiques plus écologiques. Dans la même veine, on entend de plus en plus parler d’achat local et même d’autoproduction. Quand on regarde notamment l’explosion du nombre de propriétaires de poulaillers, on comprend qu’il devient de plus en plus courant, voire accessible, de produire ses propres aliments. C’est d’ailleurs ce que permet la production de pousses et de germinations; une pratique en croissance.

On confond souvent les termes germination et pousse. En fait, les germinations sont des graines qu’on laisse tout simplement germer dans l’eau alors que les pousses ou micropousses proviennent de graines qui ont été plantées dans un terreau.

Les germes prennent de 2 à 10 jours à se former alors que pour les pousses, il faut compter de 7 à 21 jours avant consommation.

Dans les deux cas, on parle d’une production simple, accessible et rapide qui permet de consommer des aliments frais et nutritifs à l’année. 

Techniques de production

Il est relativement facile de produire ses pousses et ses germes. Voici la façon de faire telle que suggérée par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ).

Germination: les étapes

  • Choisissez des graines de qualité. N’utilisez pas des semences destinées au potager, car elles sont enrobées de pesticides et sont toxiques.
  • Lavez vos mains et stérilisez tout le matériel que vous utiliserez pour faire germer vos graines.
  • Versez les graines dans un pot en verre. Pour les petites graines comme la luzerne, ne couvrez que le fond du contenant. Pour les plus grosses, vous pouvez remplir le pot jusqu’au quart.
  • Remplissez le pot d’eau saine et tiède jusqu’à la moitié.
  • Placez un carré de moustiquaire propre sur l’ouverture du pot et fixez-le à l’aide d’un élastique autour du goulot.
  • Laissez tremper les graines à l’abri de toute lumière directe. Les petites graines demandent un trempage de 5 heures, les grosses, de 10 heures et les légumineuses, de 12 heures.
  • Après le trempage, retirez l’eau et rincez bien les graines (sans enlever le carré de moustiquaire). Elles doivent rester humides, mais il ne doit pas rester d’eau dans le fond du contenant.
  • Placez le pot en position inclinée, selon un angle approximatif de 45 degrés, l’ouverture dirigée vers le bas, dans un endroit éloigné de la lumière directe. Cette position permet d’écouler l’excédent d’eau et favorise la circulation d’air.
  • Rincez et égouttez vos graines, matin et soir, jusqu’à ce qu’elles soient prêtes à être consommées.
  • Au moment de la récolte, rincez abondamment les germes et gardez-les au réfrigérateur dans un contenant hermétique.
  • Consommez vos germes dans la semaine suivant la récolte.

Pousses: les étapes

  • Procurez-vous un terreau de qualité et étalez-en une couche de 2,5 centimètres dans un plateau (produit qui se vend en jardinerie).
  • Déposez les graines sur le terreau en exerçant une légère pression pour les enfoncer, tout en veillant à ce qu’elles ne se superposent pas. Certaines graines nécessitent un trempage préalable. Vérifiez les instructions particulières pour la variété choisie.
  • Saupoudrez un peu de terreau sur les graines.
  • Placez le plateau à la lumière directe, idéalement près d’une fenêtre ou sous un éclairage artificiel. Vous pouvez aussi étendre les graines sur un tissu synthétique approprié.
  • Humidifiez les graines matin et soir à l’aide d’un vaporisateur.
  • Lorsque les pousses seront prêtes, coupez-les à la base des tiges et rincez-les.
  • Étalez les pousses pour faciliter l’évaporation du surplus d’eau.
  • Conservez-les au réfrigérateur dans un plat ou dans un sac hermétique pour une durée maximale d’une semaine.

Truc et astuce

Vous pouvez placer une cloche par-dessus le plateau pour garder les graines humides plus longtemps et pour diminuer le risque d’assèchement.

Différentes variétés de graines peuvent être utilisées pour la germination ou la culture de pousses. On pense entre autres à la luzerne, le trèfle rouge et les pois chiches pour la germination et au tournesol, au radis, à la betterave et aux céréales comme l’avoine pour les pousses.

D’autres variétés peuvent être employées pour l’une ou l’autre de ces techniques comme les graines de brocolis, de rapini, de kale et de moutarde.

Les pousses peuvent être ajoutées aux salades, aux sandwichs et aux soupes, mais elles peuvent également servir à la préparation de jus énergisants.