La chaleur en milieu urbain est augmentée par le béton, la brique et l'asphalte qui absorbent la chaleur durant le jour et la libère la nuit venue.

Pourquoi fait-il si chaud dans ma maison?

(EN) Si vous avez déjà constaté que l’air est beaucoup plus frais au chalet ou dans les régions rurales que chez vous si vous habitez la ville, vous avez tout à fait raison. La température est souvent plus élevée dans les villes qu’à la campagne à cause des ilots de chaleur urbains.

Les recherches ont démontré que la température moyenne annuelle des villes de plus d’un million d’habitants peut être plus élevée de 1º C à 12º C que celle des régions environnantes.

Cette augmentation est due au fait que le béton, la brique et l’asphalte qui recouvrent les milieux urbains absorbent la chaleur du soleil durant la journée et la rejettent durant la nuit. Les structures urbaines peuvent également augmenter l’absorption et la réflexion des rayons solaires en plus de réduire la circulation d’air.

D’autre part, les édifices, les voitures et la machinerie que l’on retrouve dans les villes peuvent empirer la situation en libérant une chaleur résiduelle. Le réchauffement climatique et la croissance démographique sont d’autres facteurs qui augmentent l’effet des ilots de chaleur urbains.

Heureusement, si vous vivez dans une ville, vous pouvez poser certains gestes pour contribuer à rafraichir votre communauté. Plantez des arbres autour de votre maison, ou portez-vous volontaire pour en planter dans les parcs de votre quartier ou de votre municipalité, car les endroits ombragés par les arbres peuvent être jusqu’à 5º C plus frais que les lieux environnants.

Si vous rénovez ou construisez votre maison ou votre lieu de travail, choisissez des toitures faites de matériaux frais ou qui réfléchissent les rayons solaires afin de réduire la température de l’air intérieur.