Multiplication végétative ou comment faire repousser ses légumes

Testé par le Toit & Moi - Ne jetez pas vos restes, faites-les plutôt pousser. Aussi étrange que cela puisse paraître dit ainsi, il est effectivement possible d’utiliser les restes de plusieurs de nos légumes pour en faire repousser de nouveaux. C’est ce qu’on appelle la multiplication végétative ou reproduction végétative, l’une de ses formes du moins.

Ce mode de reproduction dit asexué permet aux plantes  de produire de nouveaux individus possédant les mêmes caractéristiques que la plante mère. Certains légumes que l’on consomme régulièrement à la maison s’y prêtent aisément. Une belle façon d’économiser quelques dollars d’épicerie et d’apprendre les rudiments de la culture potagère aux enfants.  Voici quelques-uns des légumes que vous pourriez faire pousser à la maison :

  • Le céleri
  • L’oignon vert
  • La laitue
  • Le bok choy
  • Le fenouil
  • La carotte (pour les fanes)
  • Le poireau
  • L’ail


Méthode

Les étapes à suivre pour faire repousser ses légumes sont  similaires d’un légume à un autre. Elles consistent en un premier temps à conserver une partie de la base dudit légume. Par exemple, pour l’oignon vert, on conservera les racines ainsi qu’un petit bout de la partie blanche. Pour le céleri ou le bok choy, on gardera simplement le pied de notre légume, la partie que nous jetons généralement au composte.

La deuxième étape consiste à déposer ce restant dans un bol d’eau. On ne l’immerge pas complètement. On a seulement besoin d’un fond d’eau dans lequel il pourra se réhydrater. Il faudra d’ailleurs changer l’eau régulièrement, voire tous les jours, afin d’éviter le développement de bactéries.

Quelques jours plus tard, lorsque notre légume commencera à repousser, il sera possible de le planter dans un contenant rempli de terre à jardin ou de terreau à semi. On le place au soleil et on laisse la nature faire son travail.

Selon le légume que vous ferez pousser, il faudra de quelques jours à quelques semaines avant de pouvoir le consommer.

La méthode peut différer pour certains légumes. Pour la carotte, vous aurez compris que vous pourrez faire pousser les fanes seulement et non une nouvelle carotte entière. Pour l’ail, vous obtiendrez des pousses que vous pourrez couper lorsqu’elles atteindront environ 7 cm de hauteur.