Marier nature et architecture

La résidence du 1976, rue Fluhmann (quartier des Anglais à Kénogami), est un modèle exemplaire d'intégration d'un bâtiment à son milieu patrimonial. Lauréate des Prix du Patrimoine 2013, catégorie Résidentielle, cette propriété de Jonquière se marie parfaitement à son environnement.
Pour concevoir l'aménagement paysager (pavé d'entrée, jardin floral, etc.), les propriétaires, Mme Isabelle Lavoie et M. Dieudonné Langlois, se sont inspirés des structures de pavé urbain anglais et des jardins anglais afin de souligner le caractère patrimonial du bâtiment. Le couple s'est notamment inspiré de l'oeuvre de la paysagiste anglaise Gertrude Jekyll, qui a créé plus de 400 jardins au Royaume-Uni et en Europe.
Ce choix a permis d'inscrire ces nouvelles conceptions comme un prolongement des aménagements qu'avaient élaborés les premiers constructeurs de la ville de compagnie, qui ont voulu créer au Québec un environnement rappelant l'Angleterre, d'où étaient originaires les premiers résidents du quartier.
Rappelons que la ville de Kénogami fut érigée en 1912 par la Price Brothers Company. Cette ville de compagnie qui longe la Rivière-aux-Sables comporte deux quartiers distincts, soit le quartier des Anglais (cadres anglophones) situé à l'ouest des installations industrielles et le quartier ouvrier, sis à l'est des installations. Les deux secteurs sont séparés par la voie ferrée qui dessert l'usine.
La maison du 1976 Fluhmann fait partie du quartier des cadres anglais. Elle a été construite vers 1920, par la Price Brothers Company, entreprise fondée par Sir William Price. Son architecture reflète l'esprit du style architectural anglais.