Manipuler son barbecue en toute sécurité

Depuis quelques semaines, des effluves à saveurs de grillades émanent dans l’air ambiant. Armés de leur brosse et de leur pince, les amateurs de barbecue profitent de l’arrivée du beau temps pour passer à l’action et se délecter d’un bon repas fraîchement préparé sur le gril. Bien que le barbecue au propane et au gaz naturel soit un appareil sécuritaire, quelques précautions sont toutefois à prendre avant la première utilisation. Pour éviter que votre terrasse ne soit la proie des flammes et que vos plates-bandes ne disparaissent en fumée, voici quelques conseils qui pourront vous aider à débuter la saison du barbecue en toute sécurité!

D’abord, sachez que tout appareil ou équipement au gaz qui est vendu doit être approuvé par un organisme reconnu par la Régie du bâtiment du Québec (RBQ). Pour vérifier si votre appareil porte un sceau ou une étiquette valable, rendez-vous au www.rbq.gouv.qc.ca.

Choisir l’emplacement

Sécurité publique Québec recommande d’utiliser l’appareil dans un endroit bien aéré, car une aération insuffisante peut mener à une intoxication au monoxyde de carbone (un gaz incolore pouvant être mortel). Le barbecue doit également être installé sur une surface solide et stable, loin d’une zone turbulente. Peu importe le revêtement de la maison, une distance minimale d’un mètre est obligatoire ainsi qu’un dégagement par rapport à tout objet ou matière combustible (portes, murs, arbres, etc.).  

Inspection complète

Les fuites de gaz sont très sournoises et peuvent être lourdes de conséquences. Avant la première utilisation de la saison, assurez-vous de : 

-    Effectuer un test d’étanchéité des conduits. Pour s’y faire, le Conseil canadien de la sécurité recommande d’utiliser une solution savonneuse contenant 50 % de savon liquide et 50 % d’eau. Levez le couvercle et ouvrez la valve à gaz principale. Appliquez ensuite la solution savonneuse sur les raccords et le boyau de la bombonne. S’il y a présence de bulles, c’est nécessairement qu’il y a une fuite de gaz. Resserrez alors les raccords, puis répétez l’exercice jusqu’à ce que le tout soit étanche. 

-    Nettoyer et vérifier tous les brûleurs ainsi que les conduits d’alimentation. Un nettoyage en profondeur est essentiel pour éviter que les résidus ne s’enflamment. Commencez par l’intérieur de la cuve, puis retirez les grilles. Ramassez les déchets accumulés puis déposez-les dans un récipient incombustible. Humecter ensuite les résidus pour pallier à tout risque d’incendie. 

**Rappelez-vous que la flamme produite par le propane doit être d’un bleu inaltéré. Un brûleur déficient ainsi que des tubes partiellement bouchés généreront une flamme jaunâtre. ** 

Une bonbonne adéquate

Toutes bonbonnes défectueuses, bosselées ou ayant atteint 10 ans d’utilisation doivent être obligatoirement retirées de la circulation et remises au distributeur de propane, qui veillera à la disposer de façon sécuritaire. En aucun cas, une bouteille ne doit se retrouver aux ordures, même si vous croyez qu’elle est vide, des restants de gaz peuvent occasionner une explosion. Si vous devez procéder au remplissage, maintenez la bonbonne debout et assurez-vous qu’elle soit bien fermée et munie d’un bouchon d’étanchéité. Créez également un courant d’air en laissant une fenêtre entrouverte.  

Si par inadvertance, un accident devait survenir, évacuez immédiatement les lieux et composez le 9-1-1. Si vous pouvez atteindre la bonbonne de gaz sans danger, coupez l’alimentation de l’appareil. 

Vous êtes fin prêt à commencer la saison du barbecue en toute sécurité, loin de tout danger. Enfilez votre plus beau tablier et passez à l’action! 

Bon régal à tous!