Le nombre de conseils offerts par les experts des services-conseils en habitation de CAA Québec relatifs aux thermopompes a augmenté de façon significative, soit de 67 % par rapport au même moment l’année dernière.
Le nombre de conseils offerts par les experts des services-conseils en habitation de CAA Québec relatifs aux thermopompes a augmenté de façon significative, soit de 67 % par rapport au même moment l’année dernière.

Les ventes de thermopompes en hausse en temps de pandémie

Un récent sondage de CAA Québec démontre que plusieurs Québécois choisissent cette année de délaisser leurs plans de vacances estivales et de s’affairer plutôt aux rénovations de leur maison. Plus d’une personne sur quatre a répondu vouloir dépenser son budget vacances autrement cet été et une personne sur cinq a répondu vouloir augmenter son budget de rénovations et travaux domiciliaires pour la belle saison.

«Piscines, climatiseurs, rénos… les Québécois ont des projets plein la tête! Nos experts des services-conseils en habitation sont fiers d’aider les membres à les réaliser et de les aiguiller vers des entreprises d’ici avec lesquelles ils sont entre bonnes mains», a indiqué Nadine Bernard, directrice des services-conseils habitation de CAA-Québec, par voie de communiqué de presse. Parmi eux, on retrouve de nombreux ménages qui ont décidé de s’occuper du changement ou de l’installation d’une thermopompe.

Le nombre de conseils offerts par les experts des services-conseils en habitation de CAA Québec relatifs aux thermopompes a augmenté de façon significative, soit de 67 % par rapport au même moment l’année dernière. Le nombre de références faites vers les entreprises recommandées CAA qui installent des thermopompes est également quatre fois plus élevé que l’an dernier.

Augmentation de 140 % pour certains programmes de TEQ

Chez Transition énergétique Québec (TEQ), cette hausse en popularité a également été remarquée. Rappelons que c’est cette organisation qui coordonne les programmes tels que Chauffez vert, Rénoclimat et Novoclimat. Ces programmes accordent une aide financière aux ménages qui font l’achat de certaines thermopompes considérées plus écologiques. Selon Transition énergétique Québec, les bonifications de leurs différents programmes, tout comme l’été chaud qu’a connu la province jusqu’à maintenant, a sans aucun doute incité des Québécois à faire le choix de changer ou d’installer une thermopompe.

«À titre d’exemple, le taux de participation à notre programme Rénoclimat a connu une augmentation de 140 % par rapport à la même période en 2019. De plus, depuis le 11 mai, le programme Chauffez vert a été bonifié et amélioré. Ce programme offre maintenant une aide financière pour des équipements mécaniques, dont les thermopompes. En date d’aujourd’hui, le programme Chauffez vert a reçu plus de 1500 demandes de participations pour l’installation ou le remplacement de thermopompes», a noté la conseillère de TEQ

Bonifications des programmes

C’est depuis mai dernier que cette série de bonification des programmes de TEQ a vu le jour. Elle a été créée afin de soutenir la reprise des activités et de stimuler les domaines de la construction et de la rénovation écoénergétique dans la province, qui ont durement été touchés par la crise sanitaire.

La conseillère encourage les Québécois qui pensaient faire le changement de leur thermopompe à passer à l’acte le plus rapidement possible, puisque ces bonifications apportent une différence significative à la facture des clients. Par exemple, une bonification de 1 000$ de l’aide financière peut être accordée pour l’installation d’une thermopompe basse température reconnue, d’un système géothermique ou d’une thermopompe géothermique. Ce montant s’ajoute aux 650$ déjà accordés pour les propriétaires qui achètent une thermopompe homologuée Énergy Star. «Pour ceux et celles désirant faire le changement ou installer une thermopompe, c’est effectivement le bon moment puisqu’il est possible d’obtenir une aide financière totale de 1 650 $, et ce, jusqu’au 31 décembre.»