Aux États-Unis seulement, on estime que 500 millions de pailles de plastique sont utilisées chaque jour.

Les pailles de plastique appelés à disparaître?

RÉDACTION PUBLICITAIRE / La paille de plastique n’est plus la bienvenue dans nos verres! Si vous avez le moindrement suivi l’actualité au cours des derniers mois, vous aurez remarqué qu’un véritable mouvement populaire s’est mis en place pour bannir l’utilisation des pailles dans les restaurants aussi bien que dans les bars.

Les grandes chaînes de restauration sont d’ailleurs de plus en plus nombreuses à revoir leurs façons de faire à cet égard.  Pas plus tard que cette semaine, Subway Canada
annonçait que dès 2019, ses restaurants passeront aux pailles de papier. On apprenait également qu’en Californie, une nouvelle loi interdira la distribution automatique de paille de plastique dans les restaurants.

Ce pourrait-il que les pailles de plastiques soient appelées à disparaître? 

Un brin d’histoire

L’utilisation des pailles de plastique à proprement parlé est plutôt récente. Ce serait en effet autour des années 60 que la production massive de tube de plastique destiné à ingérer des liquides aurait débuté. 

Toutefois, l’invention de la paille remonte à bien avant cela. Les premiers usages documentés d’une forme de paille dateraient d’il y plus de 5000 ans avec les Sumériens. Le premier produit breveté nous ramène pour sa part en 1887 avec l’inventeur Marvin Stone.

Utilisations

Il serait simpliste de penser que les pailles n’ont aucune utilité. En fait, si les pailles sont couramment utilisées dans les restaurants pour déguster une boisson gazeuse ou un jus rafraichissant, elles permettent aussi à de nombreuses personnes à mobilité réduite, malades, en rétablissement ou ayant subit une intervention chirurgicale à la mâchoire de s’hydrater et même de s’alimenter.

On recommande aussi leur utilisation pour la consommation de certains breuvages ayant tendance à tacher les dents comme le café. Plusieurs femmes en font aussi usage pour ne pas enlever leur rouge à lèvres sans compter que les pailles peuvent jouer un rôle dans la consommation de certains breuvages alcoolisés.

Constat environnemental

Aux États-Unis seulement, on estime que 500 millions de pailles de plastique sont utilisées chaque jour. Considérant qu’une paille de plastique prend quelque 200 ans à se décomposer en infimes particules de plastique, le bilan est lourd pour l’environnement.

Encore plus alarmant que cela, les pailles de plastique ne sont pas le plus grand fléau environnemental de la planète bien qu’elles figurent parmi le top dix des produits de plastique les plus présents dans nos océans.

Elles représentent toutefois le symbole d’une habitude somme toute simple à transformer pour réduire notre production de déchet et protéger l’environnement.

Options plus vertes

Le meilleur produit est celui que l’on ne consomme pas. En résumé, si vous pouvez vous passer de l’utilisation de pailles, il s’agit assurément de la meilleure des solutions. Autrement, si vous souhaitez continuer d’utiliser ce petit objet vous permettant de siroter votre café sans tacher vos dents ou abimer votre rouge à lèvres, différentes solutions de rechange aux pailles de plastiques vous sont offertes.

Tout d’abord, on retrouve sur le marché différents modèles de pailles en acier inoxydable :courbés, droites, plus ou moins longues. Faciles d’entretien (elles vont au lave-vaisselle) ces pailles sont durables et ne changeront pas le goût de votre breuvage. On peut cependant trouver la sensation de l’acier inoxydable quelque peu désagréable en bouche d’où l’intérêt de se procurer des embouts en silicone qui corrigeront le tout.

Il est aussi possible de faire l’achat de pailles en bambou. Ces dernières se nettoient à l’eau savonneuse seulement et sont évidemment plus sujettes au bris. On peut par contre les mettre au compost en fin de vie utile puisqu’elles sont biodégradables. 

Les pailles en silicone sont une autre option. Bien qu’elles se nettoient au lave-vaisselle, elles peuvent cependant s’imprégner plus facilement des odeurs, notamment celle du café.

Finalement, les pailles de plastiques réutilisables peuvent aussi faire le travail. Comme pour les pailles en silicone, elles peuvent cependant emprisonner plus facilement les odeurs en plus de changer de couleur avec le temps.

Dans tous les cas, il s’agit de se procurer un modèle de paille réutilisable qu’on trainera partout avec soi et qu’on utilisera suffisamment souvent et longtemps pour donner un sens à son achat.