Patio-Deck-O, Painchaud Construction, Excavation Dolbeau inc, Construction M.G. inc, Ébénisterie PTM, Centre du décor Expert Sol, M.G.E. Électrique, Construction de l'Avenir, Dufour Construction et Mario Hunter plâtrier font partie des 10 entreprises qui se sont alliées au projet. Crédit photo: Archives Le Quotidien, Lous Potvin

Le milieu de la construction au Lac-Saint-Jean se mobilise

L'Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ), en collaboration avec des entreprises du milieu, font équipe pour venir en aide aux bénévoles et employés de la résidence de répit-dépannage du Groupe Espoir de Dolbeau-Mistassini. La générosité des personnes impliquées dans ce projet permettra de réaliser des travaux évalués à 40 000$ qui seront effectués sur une période de trois semaines.
Le Groupe Espoir a comme mission de venir en aide aux familles vivant avec un enfant ou un adulte ayant une déficience intellectuelle, physique, multiple ou un trouble du spectre de l'autisme, en offrant entre autres choses, du répit-gardiennage. Le mandat du projet pensé par l'APCHQ en est un de coeur. Les membres ont pris en charge le projet de A à Z et ont trouvé des partenaires dans des entreprises professionnelles de la région afin de réaliser toutes les rénovations, et ce dans chaque domaine. Parmi les travaux à effectuer, la représentante du conseil d'administration de L'APCHQ et copropriétaire de l'ébénisterie PTM, Sonia Dufour avoue qu'ils ont du pain sur la planche : «On doit changer les portes à l'étage afin de se conformer aux normes.
C'est-à-dire que l'endroit compte plusieurs chambres, mais celles-ci étaient équipées de portes conventionnelles alors qu'elles devraient être coupe-feu», relate-t-elle. Du fait que les chambreurs se déplacent à l'aide d'un fauteuil roulant, les entrepreneurs solidifieront le bas des murs afin que ces derniers soient plus durables et résistants aux coups. Sonia Dufour ajoute que «les planchers avaient besoin d'un rajeunissement. Imaginez, ils étaient âgés de 60 ans! Nous allons donc remplacer l'ancien vinyle par un plancher neuf. Aussi, au premier étage, il y a déjà eu un dégât d'eau. La toiture a été remplacées à l'extérieur, mais le plafond suspendu à l'intérieur était terni par l'eau. Nous allons donc le remplacer lui aussi», détaille la professionnelle.
Parmi ces nombreux travaux, un professionnel installera un nouveau rail au plafond pour le déplacement des personnes à mobilité réduite dans la salle de bains pour le déplacement de la chaise roulante au bain par exemple. Le Groupe Espoir avait déjà fait l'acquisition du système, mais n'avait pas encore procédé à l'installation puisque seul un professionnel est habileté à le faire.
Les travaux ont débuté le 6 mars et se dérouleront pendant une période de trois semaines. Après quoi, les services pourront reprendre leur cours au Groupe Espoir.