Le Jour de la Terre fête ses 50 ans

Depuis le confinement lié au Coronavirus, les médias du monde entier rapportent les impacts positifs de la crise actuelle sur l’environnement; que ce soit une baisse de la pollution atmosphérique dans certains pays  ou encore la faune qui reprend ses droits, là où la présence humaine l’avait chassée. Néanmoins,  les experts s’entendent pour dire que ces résultantes sont temporaires étant liées à l’arrêt de nombreuses activités commerciales et personnelles. Alors que le Jour de la Terre célèbre cette année ses 50 ans, plus que jamais la population mondiale est amenée à réfléchir à l’avenir qu’elle souhaite bâtir. Notre rapport à l’environnement en sortira-t-il gagnant?

Fondé en 1970, aux États-Unis, le Jour de la Terre a pour objectif d’encourager  les citoyens et les organisations à diminuer leurs impacts sur l’environnement. Il les accompagne via des activités de sensibilisation et de nombreux programmes d’actions qu’il déploie le 22 avril, mais aussi tout au long de l’année. Au Québec, on souligne le Jour de la Terre depuis 1995.

L’organisation valorise la méthode des 3RV dans les actions qu’elle met en place soit la réduction à la source, la réutilisation, la récupération et la valorisation.

En pleine crise sanitaire, le Jour de la Terre encourage les individus et les familles à passer à l’action au quotidien.

22 gestes pour la planète

Pour sa campagne 2020, le Jour de la Terre propose, via ses pages Facebook et Instagram, un geste quotidien spécifique à mettre en application durant le mois d’avril. Jusqu’ici, l’organisation a invité ses abonnées à diminuer leur empreinte numérique, réduire le gaspillage alimentaire, apprendre à faire des cosmétiques maison, réaliser des économies d’énergie, se lancer dans la culture des légumes et fines herbes, entre autres.

Elle tend ainsi à démontrer qu’il est possible de changer nos habitudes un geste à la fois, le 22 avril et tous les autres jours de l’année.

Beaucoup d’actions peuvent notamment être posées à la maison en ce qui a trait à la gestion de nos déchets, l’utilisation de produits nettoyants écologiques, la diminution du gaspillage alimentaire, la culture de légumes, de pousses et de fines herbes, la revalorisation de nos meubles et accessoires, l’achat de biens de provenance locale, le verdissement de notre environnement, l’utilisation d’ampoules à DEL et bien plus encore.

Pour plus d’information, visitez  jourdelaterre.org