Le jardin en mode séduction

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Les changements climatiques, l’industrialisation et divers autres facteurs comme la maladie et le manque de diversité florale ont des effets très néfastes sur les populations d’insectes pollinisateurs. Comme on le sait, la pollinisation joue un rôle essentiel notamment dans la culture des fruits et légumes. Est-il possible de renverser la tendance et de contribuer à la survie de ces insectes? Tout à fait, en commençant par les inviter à la maison!

Ce n’est un secret pour personne, les insectes pollinisateurs comme les abeilles, les papillons et les bourdons sont attirés par les fleurs desquelles elles récoltent le pollen et le nectar. La meilleure façon de les attirer chez soi est ainsi de cultiver des plantes nectarifères qui produiront de jolies fleurs à divers moments au cours de la saison estivale.

On opte préférablement pour des plantes indigènes qui seront plus riches en pollen et en nectar. On crée des îlots de végétation qui seront facilement repérables pour les pollinisateurs. On évite également l’utilisation de pesticides et d’insecticides.

Voici quelques plantes dont les insectes pollinisateurs raffolent :

Sauges (Salvia farinacea) - La sauge «farineuse» est une plante annuelle qui apprécie l’exposition
au soleil.

Aster de Nouvelle-Angleterre (Symphyotrichum novae-angliae) - Cette espèce fleurit tout l’automne. On la retrouve à l’état sauvage près des marécages, des rivages et dans les champs secs de l’ouest du Québec. À la maison, on la plante au soleil dans un sol sec.

Capucines (Tropaeolum cvs.) - Cette annuelle venant d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud produit tout au long de l’été. Ces fleurs sont comestibles et fréquemment utilisées crues, en salade.

Comme bien d'autres fleurs de fines herbes, les fleurs de ciboulette sont très appréciées des pollinisateurs.

Fines herbes - Plusieurs variétés de fines herbes que l’on laisse fleurir sont également très attrayantes pour les insectes pollinisateurs. C’est le cas de l’aneth, la ciboulette, la coriandre, la lavande, la menthe, l’origan, le persil, et plusieurs autres.

Échinacée pourpre (Echinacea purpurea) - Originaire d’Amérique du Nord l’échinacée pourpre fleurit de juillet à septembre.

Coréopsis grandiflore (Coreopsis grandiflora) - Cette variété de coréopsis est l’une des plus populaire de sa famille. Sa floraison s’étend tout au long de l’été, jusqu’à l’automne.