Coreopsis Corey Single Gold

Le Coreopsis pour ensoleiller son jardin

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Il ne nous en restait plus qu’une à vous présenter et la voici. Le coréopsis a été choisi vivace de l’année 2018 par le National Garden Bureau, cet organisme à but non lucratif qui fait la promotion du jardinage en Amérique du Nord, notamment grâce à son programme L’année de qui élit chaque année quatre plantes vedettes.

Pourquoi avoir choisi le coréopsis pour 2018? Tout d’abord parce que cette plante herbacée jouit d’une grande popularité chez les jardiniers, mais aussi, car elle est facile à cultiver et qu’elle se décline en de nombreuses espèces, environ 80, dont quelque 45 qu’on retrouve en Amérique du Nord.

Plante florifère

Le coréopsis, membre de la grande famille des Asteraceae, est une plante facilement reconnaissable. De taille plutôt moyenne, elle possède des inflorescences composées aux coloris éclatants, avec un disque central généralement brun ou bronze.

Les pétales sont quant à eux de couleur jaune, ou dorée, mais chez certaines espèces ils tirent davantage sur le rouge, le bronze ou le bourgogne.

Il s’agit d’une plante à la floraison très longue, presque tout l’été. Les coréopsis sont ainsi un excellent ajout aux plates-bandes ou encore aux bacs à fleurs.

Sachez cependant que les insectes pollinisateurs en raffolent tout comme les oiseaux granivores qui viennent les picorer dès l’automne.

Soleil, soleil

Connu comme étant une plante des champs, le coréopsis adore le soleil. Il se développe dans un sol bien drainé, ni trop pauvre, ni trop riche. Certaines espèces peuvent même tolérer la sécheresse. Cela dit, plusieurs d’entre elles nécessitent un excellent drainage, particulièrement lors de la fonte des neiges, au printemps. On évite ainsi de les planter dans un sol argileux.

Les variétés à rhizomes sont très durables; elles peuvent vivre des décennies. Celles sans rhizomes ont toutefois une vie de plus courte durée, deux ou trois ans.

Quant aux maladies auxquelles peuvent faire face les coréopsis, on pense au mildiou poudreux ou blanc. Il s’agit d’une maladie dont l’un des principaux signes est l’apparition de taches blanchâtres sur le dessus des feuilles. Les dommages apparaissent généralement vers le milieu de l’été et s’étendent rapidement quand les jours sont chauds et secs, les nuits fraîches et que l’atmosphère est chargée d’humidité.

Quelques espèces de coréopsis populaires:

  • Early Sunrise (Coreopsis grandiflora)
  • Moonbeam «Zagreb» (Coreopsis verticillata)
  • Nana(Coreopsis auriculata)
Coreopsis Big Bang Eye