La collection WOODY de Kartell est élégante et apporte un peu de nature dans nos intérieurs.

Kartell innove et lance des fauteuils en bois moulé

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Kartell a créé une onde de choc avec sa toute dernière nouveauté, dévoilée à l’occasion du Salon de Milan, LE rendez-vous des amateurs de design. En effet, la compagnie, qui est reconnue pour ses créations en matières plastiques avant-gardistes, translucides et très colorées, en a surpris plus d’un avec sa collection WOODY, des sièges confortables en bois moulé signés Philippe Starck.

Grâce à un brevet spécial, Kartell est maintenant en mesure de travailler le bois avec un moulage spécifique qui permet de pousser à l’extrême le cintrage du panneau et de créer ainsi des coques de sièges aux courbes sinueuses. La collection WOODY se décline en trois types de sièges, soit : le NEW Kingwood, le NEW Queenwood et les NEW Princesswood.

Le NEW Kingwood, un fauteuil confortable de style royal, est fabriqué en bois de palissandre ouvragé de manière exceptionnelle. Le fauteuil, disponible dans différentes finitions, allie une élégance intemporelle aux formes contemporaines. Il est pourvu d’un repose-pieds coordonné avec les mêmes finitions. 

Le NEW Queenwood, fauteuil réalisé avec une coque en bois, est proposé en version claire (bois de frêne), ou en palissandre strié, avec une assise et des pieds en plastique. Le siège peut aussi être complété d’une variante d’assise en cuir. 

Le NEW Princesswood se distingue, quant à lui, par la simplicité de ses lignes qui donnent au siège de la légèreté et ajoutent du caractère à la coque en bois. Le Princesswood se démarque aussi par son panneau extrêmement cintré, grâce à une toute nouvelle technologie. Ce siège de la collection WOODY est proposé soit dans la version la plus naturelle, en frêne olive, soit dans le style plus classique et plus formel du palissandre strié.

«WOODY assouvit à la fois un désir et un besoin de bois.Cette collection n’est pas une fantaisie; elle repose sur le besoin propre à l’homme d’être entouré de signes qui le relient à la nature et lui permettent de prévoir l’avenir. Après plus de 30 ans de recherches, nous avons enfin créé des sièges en bois qui, grâce à l’alliance avec le plastique, expriment la véritable essence du bois», affirme Philippe Starck, l’homme derrière le design de la collection WOODY.