Huit panneaux solaires photovoltaïques sont installés sur le toit de la maison. Ils sont raccordés au système d’Hydro-Québec et permettent d’être autoproducteur d’électricité.

Le quartier du futur Sourceia

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Le projet de quartier résidentiel avec maisons écoénergétiques Sourceia de Saint-Félicien prend son envol après une période de flottement.

Le PDG de ce projet innovateur M. Jérôme Simard mentionne qu’il y a eu un retard d’un an dans la livraison planifiée. L’entreprise souhaitait ériger 3 maisons par année, mais pour la première c’est seulement deux qui ont été construites et vendues.

Le projet va tomber en vitesse grand V en 2018 alors que six maisons seront aménagées dans ce quartier. Aussi, un bloc appartement de 6 logements sera construit. « Les lampadaires sont installés et la ville va asphalter bientôt, ça va être beaucoup plus invitant de venir vivre dans le quartier. Sur les treize terrains, il en reste cinq à vendre », mentionne le promoteur.

Comme le concept est nouveau, les gens attendaient de voir à quoi ressembleraient les maisons et voulaient connaître les réels coûts énergétiques avant d’investir. Selon le promoteur, la maison et les installations permettraient de réduire de 70% la consommation d’énergie.
Les résidences sont orientées vers le sud ce qui permet de capter la chaleur du soleil le jour et de maintenir la chaleur pour la nuit. « Ce que l’on nomme l’énergie solaire passive. Le solaire fournit gratuitement le chauffage de base à chaque bâtiment. La meilleure énergie est celle que nous ne consommons pas », expose-t-il.


Jérôme Simard est le promoteur du projet novateur Sourceia, un quartier résidentiel écologique, situé à Saint-Félicien.

Autonomie énergétique
Huit panneaux solaires photovoltaïques sont installés sur le toit de la maison. Ils sont raccordés au système d’Hydro-Québec et permettent d’être autoproducteur d’électricité. Ce qui veut dire que l’énergie produite vient réduire le coût de l’électricité. Avec le nombre de panneaux solaire installés, l’énergie produite revient à celle des besoins d’une famille de quatre personnes. Ce qui n’inclut pas les coûts de chauffage et d’eau chaude.

D’ailleurs, le quartier est muni de quatre bouilloires aux granules qui fournissent de l’eau chaude domestique et du chauffage. La granule provient de Granules LG dont l’usine est située à moins de 4 km du quartier. Chaque habitation est dotée de planchers radiants. « Les gens ont le choix d’utiliser une autre source d’énergie s’ils le veulent, mais Sourcea, pour demeurer compétitif, livre l’énergie à 5.5 cents du kilowattheure, soit moins cher que l’électricité d’Hydro-Québec », précise Jérôme Simard.

« Jusqu’à maintenant, les gens n’ont pas à chauffer de l’hiver même qu’il faut parfois aérer pour tempérer la maison. Et l’été, comme le soleil est haut, la configuration de la maison fait qu’elle demeure fraîche », ajoute Simard.

Maison du quartier Sourceia vue de l'intérieur.

Maison préfabriquées en usine

Les maisons Sourceia sont construites à l’intérieur dans un vaste atelier à Saint-Prime. Il s’agit du complexe BC qui donne une autre vie à l’ancienne usine Tanguay. Les murs et les plafonds sont aussi fabriqués dans l’atelier. Il s’agit de panneaux structurels isolants composés d’un noyau isolant en EPS collé entre deux panneaux à lamelles orientées (OSB). Ce qui procure une isolation sans pont thermique.

Lors de notre visite des installations, deux maisons étaient en construction. Elles sont livrées en deux sections et finies d’assemblée sur place.

Chaque habitation est dotée de planchers radiants.

Location avec option d’achat
Afin de répondre à la demande, le promoteur offre la possibilité à des personnes de louer la maison avec une option d’achat.

Aussi, l’entreprise peut construire des maisons et les installer partout en région. Un spécialiste fera une analyse de l’emplacement du terrain afin de la construire pour qu’elle bénéficie de l’énergie solaire passive.

En 2018, six maisons seront aménagées dans le quartier Sourceia.