La renégociation de votre prêt hypothécaire

(EN) Il y a tant de choses auxquelles il faut penser lors de la renégociation d’un prêt hypothécaire. Vous êtes peut-être à la recherche du taux le plus bas. Aussi, peut-être aurez-vous à payer des frais pour changer de prêteur. Il est également fort probable que votre banque vous offrira un prêt hypothécaire sur la valeur nette de votre maison.

Certaines banques intègrent des produits financiers, tels que des prêts automobiles ou des cartes de crédit, au prêt hypothécaire sur la valeur nette; il s’agit d’une hypothèque à terme combinée avec une marge de crédit hypothécaire (MCH). Ce prêt est généralement offert à un taux d’intérêt avantageux.

Même si un prêt hypothécaire sur la valeur nette offre certains avantages, informez-vous des frais et des risques associés au regroupement de divers produits de crédit avant de signer le contrat.

Une dette sur une MCH diffère de toute autre forme de dette. Contrairement à une carte de crédit ou à une marge de crédit non garantie, une MCH est garantie par votre bien résidentiel. Même si les taux d’intérêt de la MCH sont souvent bas, ils sont aussi variables. À tout moment, une banque peut réclamer le remboursement de votre MCH ou augmenter votre taux d’intérêt. Si vous n’êtes pas en mesure de rembourser ce que vous devez, vous pourriez perdre votre maison ou n’avoir d’autre choix que de la vendre.

Comparativement à un prêt sur la valeur nette d’une maison, soit un prêt d’un montant forfaitaire dont le taux d’intérêt, le terme et le calendrier de remboursement sont fixes, une MCH fonctionne plutôt comme une carte de crédit. En effet, le montant disponible sur votre MCH diminue lorsque vous empruntez et augmente lorsque vous remboursez le prêt, et jusqu’à une certaine limite de crédit. Parfois, les limites de crédit d’une MCH augmentent automatiquement à mesure que vous remboursez votre hypothèque.

Si vous désirez changer de prêteur au renouvèlement de votre hypothèque, vous pourriez avoir à rembourser d’abord le solde de tous les produits de crédit associés à votre prêt hypothécaire sur la valeur nette. De plus, vous devrez assumer des frais juridiques supplémentaires qui ne s’appliqueraient pas à une hypothèque conventionnelle.

Alors avant de prendre une décision, pensez à long terme. Comptez-vous utiliser la valeur nette de votre maison pour financer votre retraite? Combien de temps pensez-vous rester dans votre maison? De quelle façon utiliserez-vous votre MCH? L’utiliserez-vous pour des rénovations, des placements, une consolidation de dettes à taux d’intérêt élevé, des urgences, l’achat d’une résidence secondaire ou des vacances? Quelle incidence une hausse du taux d’intérêt, une perte d’emploi ou une maladie auraient-elles sur votre capacité à rembourser votre dette? Une MCH vous inciterait-elle à utiliser votre maison comme un guichet automatique?

Si une MCH est le produit qui vous convient, dressez un plan de remboursement et respectez-le pour éviter de continuellement emprunter sur la valeur nette de votre maison. Pour en savoir plus, veuillez consulter canada.ca/sinformer-cest-payant.