Contenu commandité

Immobilier

Avant d'acheter, informez-vous sur la propriété

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Avec la fonte des neiges vient la fameuse fièvre immobilière du printemps. Le marché immobilier est en pleine effervescence et de nombreux futurs acheteurs en profitent pour prendre d’assaut les visites libres. Mais que regardent-ils exactement lorsqu’ils visitent une propriété ? Tiennent-ils compte de tous les aspects importants, notamment en ce qui a trait aux risques de dommages potentiels?

Ce que vous devez savoir

Avant de déposer une offre sur la propriété de vos rêves, prenez le temps de vérifier tous les éléments importants qui touchent celle-ci. L’achat d’une maison constitue un investissement majeur, il ne faut rien laisser au hasard et voir au-delà de la première impression. Il faut s’attarder aux aménagements et au design, mais aussi à la mécanique du bâtiment et à son historique.

Renseignez-vous sur les risques de refoulement des égouts ou d’infiltration d’eau.

Vérifiez si la propriété est située dans une zone inondable, près d’un grand plan d’eau douce ou sur d’anciens terrains marécageux.

Informez-vous à propos des dommages ou des réclamations d’assurance antérieures découlant d’inondations ou d’incendies.

Assurez-vous qu'il n'y a eu de plaintes, de recours collectifs ou de poursuites contre l’entrepreneur qui a construit la propriété.

Tenez aussi compte du développement urbain environnant. Ce dernier pourrait-il affecter la propriété que vous envisagez acheter ?

Bref, avant de vous engager dans l’achat d’une nouvelle maison vous avez tout intérêt à effectuer des recherches et à consulter un expert afin de mener une inspection ou une évaluation de la propriété avant l’achat.

Immobilier

La première phase du quartier des Cinéphiles prête en juin

L’entreprise régionale Claveau et Fils a lancé, au début 2018, un tout nouveau développement domiciliaire, situé sur les terrains de l’ancien ciné-parc de Chicoutimi. Le quartier des Cinéphiles, auquel on accède via le rang St-Paul, offrira un total de 54 terrains pour construction de maisons unifamiliales, de maisons jumelées et de résidences à quatre logements.

La première phase de cet important projet débutera dès juin. Déjà quatre terrains sur les 12 rendus disponibles pour ce printemps ont trouvé preneur.

Situé près de tous les services, au cœur même de Saguenay, le quartier des Cinéphiles sera un milieu de vie attrayant notamment pour les familles.

Les terrains sont offerts pour tous les types de construction, autoconstruction ou construction par un entrepreneur général. Le prix des terrains pour construction unifamiliale débute à partir de seulement 60 000$.

Des prix préférentiels sont offerts aux contracteurs. Informez-vous!

Les Habitations Cépal

Parallèlement aux travaux du quartier des Cinéphiles, Claveau et Fils continue la construction des Habitations Cépal.

L’entreprise en est maintenant à la phase 4B comprenant un total de huit unités desquelles trois sont toujours disponibles.

Ce projet unique, sis en plein cœur de la nature, à deux pas de la Rivière-aux-Sables, propose des condos luxueux avec entrée indépendante. On y retrouve des planchers chauffants, des comptoirs de granite, des plafonds de neuf pieds de hauteur, l’air conditionné, etc.

Les condos de la phase 4B ont en moyenne une superficie de 1300 pieds carrés.

Quartier des Joyaux

Le constructeur offre toujours quelques terrains du côté de Saguenay. Dans le quartier des Joyaux, secteur Jonquière, certains terrains des phases 4A et 4B sont toujours disponibles.

Pour plus d’information, visitez le claveauetfils.ca ou contactez Stéphane Truchon au 418 817-4828.

Immobilier

Secteur Shipshaw - Plusieurs terrains prêt-à-construire disponibles

Pas moins de 22 terrains dont la superficie varie de 16 576 pieds carrés à 107 790 pieds carrés sont actuellement en vente du côté de Shipshaw. C’est sur la rue des Loutres et du chemin de la Baie-des-Castors que se situent les terrains prêts-à-construire. À seulement 10 minutes de Jonquière, ils offrent un parfait mélange entre la vie urbaine et celle de villégiature.

Vous songez depuis un moment à déménager et aimeriez trouver un terrain, à la fois intime et près des services de proximité, vous permettant de construire la maison de vos rêves? Les terrains de Shipshaw répondront certainement à vos attentes.

Ce qui est intéressant avec ces derniers, c’est qu’ils sont déjà reliés au réseau électrique et au service d’eau de la municipalité. Il ne vous reste qu’à installer un système septique Écoflo et à vous construire. Même la route pour se rendre devant votre résidence sera asphaltée, une fois les terrains vendus.

Qui plus est, vous profiterez d’une vue imprenable sur la rivière Saguenay de même qu’un accès à celle-ci. Les propriétaires des terrains auront effectivement accès à une descente de bateaux privée.

Par ailleurs, le secteur est idéal pour les familles. L’autobus scolaire s’y rend sans problème et la construction d’un parc à proximité est déjà prévue.

Réalisez votre projet de construction

Sur les terrains de la rue des Loutres et du chemin de la Baie-des-Castors, vous n’aurez aucun mal à réaliser votre projet de construction, quel qu’il soit. Vous pourrez en effet construire vous-même votre résidence ou en confier la réalisation à l’entrepreneur de votre choix.

Aucune règle de construction ne régit d’ailleurs le secteur. Vous ne serez donc pas obligé d’installer de la pierre en façade ou autre règlement du genre.

Envie d’en savoir davantage sur les terrains disponibles? Communiquez avec Gilles Boily, courtier immobilier chez REMAX.

Informez-vous également sur les possibilités de financement par le promoteur, sur mise de fonds de 20%.

Immobilier

Le quartier du futur Sourceia

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Le projet de quartier résidentiel avec maisons écoénergétiques Sourceia de Saint-Félicien prend son envol après une période de flottement.

Le PDG de ce projet innovateur M. Jérôme Simard mentionne qu’il y a eu un retard d’un an dans la livraison planifiée. L’entreprise souhaitait ériger 3 maisons par année, mais pour la première c’est seulement deux qui ont été construites et vendues.

Le projet va tomber en vitesse grand V en 2018 alors que six maisons seront aménagées dans ce quartier. Aussi, un bloc appartement de 6 logements sera construit. « Les lampadaires sont installés et la ville va asphalter bientôt, ça va être beaucoup plus invitant de venir vivre dans le quartier. Sur les treize terrains, il en reste cinq à vendre », mentionne le promoteur.

Comme le concept est nouveau, les gens attendaient de voir à quoi ressembleraient les maisons et voulaient connaître les réels coûts énergétiques avant d’investir. Selon le promoteur, la maison et les installations permettraient de réduire de 70% la consommation d’énergie.
Les résidences sont orientées vers le sud ce qui permet de capter la chaleur du soleil le jour et de maintenir la chaleur pour la nuit. « Ce que l’on nomme l’énergie solaire passive. Le solaire fournit gratuitement le chauffage de base à chaque bâtiment. La meilleure énergie est celle que nous ne consommons pas », expose-t-il.


Immobilier

Le gouvernement investit dans l'accès à la propriété

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Le Plan économique du Québec, présenté par le 27 mars dernier par le ministre des Finances Carlos J. Leitão, comporte des annonces importantes pour les propriétaires d’habitations et les familles. Parmi les faits saillants, soulignons la mise en place, dès cette année, d’un crédit d’impôt non remboursable pour l’achat d’une première habitation et la prolongation d’une année du crédit d’impôt remboursable RénoVert.

Au total, c’est quelque 431 millions de dollars que le gouvernement du Québec investira pour favoriser l’accès à des habitations de qualité et abordables, dont 140 millions $ (28 M$/an sur 5 ans) pour favoriser l’accès à la propriété et réduire l’endettement des premiers acheteurs.

Crédit d’impôt pour les premiers acheteurs
Le crédit d’impôt non remboursable pour l’achat d’une première habitation pourra rapporter jusqu’à 750 $. À noter que pour être admissibles les nouveaux propriétaires devront avoir acheté une résidence principale depuis le 1er janvier 2018.

Selon le ministre des Finances, Carlos Leitão, environ 47 000 familles québécoises devraient bénéficier de cette mesure.

Reconduction de RénoVert
Le programme RénoVert qui donne droit à un crédit d’impôt remboursable de 20% sur les coûts engendrés par des travaux de rénovations écoresponsables ayant été prolongé, les propriétaires ont désormais jusqu’au 31 mars 2019 pour prendre entente avec un entrepreneur qualifié afin de réaliser leurs travaux. En ce qui a trait aux frais reliés aux travaux de rénovation, ils ont jusqu’au 31 décembre 2019 pour acquitter leurs paiements.

Soulignons que pour être admissible au programme, la facture des travaux doit s’élever à au moins 2 500$. La valeur maximale du crédit est quant à elle de 10 000$.

Pour en savoir plus sur ce programme, consultez le lien suivant :
Revenu Québec-RénoVert.

Immobilier

Les risques du radon

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Le radon vous connaissez ? Ce gaz radioactif d’origine naturelle provient de la désintégration de l’uranium présent dans la croûte terrestre. On le retrouve dans plusieurs types de roche, dans certains sols et même dans l’eau sous-terraine. Bref, on le retrouve partout à la surface du globe et nous sommes quotidiennement exposé à ce gaz.

À l’extérieur, le radon se dilue rapidement à l’air ambiant et ne représente aucun risque. Cependant, ce gaz peut comporter un important risque pour la santé, lorsqu’il s’infiltre dans les bâtiments et qu’il atteint un taux de concentration élevé.

En fait, selon Santé Canada, 16 % des décès par cancer pulmonaires, au Canada, seraient associés à l’exposition au radon. Cela signifie que plus de 3000 personnes par année meurent d’un cancer provoqué par le radon. Au Québec, 10 % des décès par cancer du poumon seraient associés au radon.

Au Canada comme dans la province, il s’agit de la deuxième principale cause du cancer du poumon, après le tabagisme. C’est pourquoi le radon est si préoccupant. D’autant plus qu’il est difficile à détecter dans les habitations du fait qu’il est inodore, incolore et sans saveur, donc impossible à percevoir par les sens.

Comment le radon entre dans les bâtiments ?
Le radon peut facilement s’introduire dans les bâtiments. Les fissures dans les murs de fondation et la dalle de béton du sous-sol, les planchers en terre battues, les joints de construction, les ouvertures autour des conduits d’évacuation, les écarts autour des tuyaux de branchement et les montants de supports ainsi que les vides sanitaires, les siphons de sol et les puisards sont autant de sources d’infiltration.

Quelles sont les zones à risque ?
Contrairement à la croyance populaire le radon ne se concentre pas dans quelques zones bien précises du Québec et du Canada. Comme le souligne Santé Canada, on retrouve ce gaz dans toutes les régions et ce gaz est présent dans pratiquement tous les édifices, en concentrations plus ou moins importantes.

Le radon peut provenir directement du sol, mais aussi de sources indirectes. Par exemple le lit de pierre concassée sous la fondtion d’une maison peut être une source de radon. C’est pourquoi, même si on croit que le sol sur lequel repose notre habitation ne constitue pas une zone à risque, mieux vaut vérifier la concentration de ce gaz dans notre maison, car il peut tout de même y avoir à proximité des sources de radon insoupçonnées.

Immobilier

Un quartier où il fait bon vivre

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Choisir sa nouvelle demeure n’est pas une mince affaire! Il y a en effet de nombreux facteurs à considérer lorsqu’on cherche à acquérir une nouvelle propriété : nombre de chambres à coucher et de salles de bains, superficie habitable, fenestration, espaces de rangement, commodités, matériaux de finition, etc. Outre les caractéristiques de la résidence même, d’autres facteurs sont aussi déterminants. C’est le cas, notamment, du secteur dans lequel prend place la propriété.

La maison parfaite n’a en effet rien d’idéale si elle située dans un quartier qui ne répond pas à nos besoins actuels et futurs. Ainsi, lorsqu’on magasine une propriété, qu’il s’agisse d’une maison unifamiliale, jumelée, en rangée, bigénération ou d’un condominium, il importe de se renseigner sur le secteur où elle se situe. Mais encore faut-il savoir ce que nous recherchons pour déterminer si nous l’avons trouvé!

Une décision réfléchie

Vous aimez être au cœur de l’action et souhaitez vous déplacer à pied le plus souvent possible; une propriété en plein centre-ville pourrait vous convenir. À l’inverse, si vous préférez la tranquillité, la proximité avec la nature et êtes un fervent adepte de plein air, une maison dans un secteur de villégiature serait sans doute plus appropriée.

Avant de vous lancer dans la recherche d’une nouvelle propriété, prenez le temps de coucher sur papier les caractéristiques du quartier idéal. Au même titre que vous le ferez pour les propriétés de votre future maison, déterminez les éléments qui sont essentiels pour que vous vous plaisiez dans votre nouvel environnement: proximité des services, des écoles, des garderies, des épiceries, des pharmacies, des transports publics, des parcs, des espaces verts, des lieux culturels, etc.

Un bon investissement

En immobilier, chaque dollar investi compte. Ainsi, lorsqu’on achète une propriété, il faut être conscient de sa valeur réelle sur le marché, ce qui implique de tenir compte de son emplacement.

La valeur d’une maison, située dans deux quartiers distincts, ne sera pas nécessairement la même. La proximité des services, l’engouement actuel pour le secteur, la valeur des propriétés avoisinantes auront tous une incidence sur celle-ci.

Le courtier, un précieux allié

Dans le cadre de son travail, le courtier immobilier est appelé à connaître les spécificités de chacun des secteurs qu’il couvre. Non seulement, peut-il renseigner ses clients sur le prix de vente moyen des maisons dans un secteur donné, mais il peut aussi les orienter vers un quartier répondant à leurs besoins.

Que vous recherchiez une propriété à proximité d’une école primaire, des transports publics ou encore une maison bordée par la nature, par son expérience, le courtier immobilier s’avère un précieux allié.

Il vous aidera à cibler les secteurs répondant à vos attentes et vous proposera la visite de propriétés adaptées à vos désirs et à votre budget.

Immobilier

L’habitation en bref

RÉDACTION PUBLICITAIRE / De l'information sur l'actualité touchant l'habitation dans la région.

Résolution de conflits en ligne

L’organisme sans but lucratif Protégez-vous lance une nouvelle plateforme web permettant aux consommateurs de défendre leurs droits à moindre coût, sans devoir recourir aux services d’un avocat.

Loyers impayés, vice caché, problème de voisinage, travaux de rénovation mal exécutés; trouvez un moyen simple et efficace de défendre vos droits grâce au service Résolution de conflits en ligne.

Résolution de conflits en ligne s’inscrit dans la tendance alliant technologie et justice participative en facilitant l’accès à la justice.

Deux outils numériques sont présentement offerts via le pv.ca/resolution-conflits.

Tout d’abord, il est possible de rédiger une mise en demeure formelle, en bonne et due forme, pour seulement 50$. Résolution de conflit se charge de tout : authentifier la signature électronique du demandeur grâce à la plateforme sécurisée eSignLive, puis envoyer le document par courrier recommandé, afin qu’une preuve de réception soit transmise au demandeur. La plateforme donne ensuite accès, en tout temps, à la version numérique des documents.

Le second outil offert par le service Résolution de conflits en ligne permet aux consommateurs de négocier un règlement. Il permet de faire des offres et contre-offres illimitées, sans contact direct avec la partie adverse. En tout temps, l’utilisateur a accès à son historique de négociation. Une fois le règlement à l’amiable accepté, une copie de l’entente est envoyée par voie électronique.

L’utilisation du service est gratuite, mais si une entente est conclue, chaque partie remet 2,5 % du montant global à Protégez-Vous en guise de paiement.

Ces outils sont rendus disponible grâce au partenariat entre Protégez-vous et OnRègle.com, fondé par deux avocats désireux d’offrir aux Québécois des solutions technologiques pour réduire les coûts de l’accès à la justice.

Les profits réalisés grâce au service Résolution de conflits en ligne permettront à Protégez-vous de financer d’autres projets liés è sa mission d’information et d’accompagnement des consommateurs.

Matériau bois et conception intégrée pour le milieu scolaire

Le Réseau espace-bois de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) invite les professionnels des milieux de la construction et de l’éducation à prendre part à son événement Matériau bois et conception intégrée pour le milieu scolaire.

Ce dernier se déroulera au Manoir du Lac Delage, le 27 mars prochain. La journée de présentations et d’échange vise essentiellement à répondre aux deux grandes questions :
• Comment peut-on mieux utiliser le bois dans la rénovation et la construction des écoles et autres lieux d’enseignement?
• Comment la conception intégrée peut-elle nous aider à faire de meilleurs projets?

L’événement est ouvert aux membres et aux non-membres de la communauté de pratique Réseau Espace-bois, aux professionnels du milieu scolaire ainsi qu’aux étudiants ayant un intérêt pour le matériau bois.

Un tarif réduit de 40 $ pour les frais d’inscription est offert pour les 50 premiers inscrits. Les places sont limitées. Réservation sur eventbrite.ca

Mars, mois de la nutrition

C’est sous le thème «Découvrez le pouvoir des aliments» que débute mars, Mois de la nutrition.

Ayant pour objectif de sensibiliser la population à l’importance d’une bonne alimentation pour maintenir et améliorer son état de santé et son bien-être, le Mois de la nutrition est l’occasion pour les diététistes/nutritionnistes du Québec d’organiser des événements et des activités de sensibilisation et d’éducation destinés au grand public.

Tous peuvent cependant contribuer à faire connaître les pouvoirs étonnants des aliments (nourrir, rassembler, découvrir) en en parlant autour d’eux.

Immobilier

Cannabis: quels sont les droits des propriétaires et des locataires

RÉDACTION PUBLICITAIRE / La légalisation du cannabis à des fins récréatives soulève certaines interrogations chez les propriétaires d’immeubles locatifs, notamment en ce qui a trait à la consommation et à la culture. Un locataire pourra-t-il fumer paisiblement son joint dans le confort de son logement? Y a-t-il des dispositions légales permettant aux propriétaires d’interdire la marijuana dans leurs immeubles locatifs ? Le journal s’est penché sur la question et s’est entretenu du sujet avec Me Patrick Tremblay, avocat au civil chez Simard Boivin Lemieux Avocats.

Ce que vous devez savoir

Q • Quelle incidence aura la nouvelle réalité de la légalisation du cannabis pour les propriétaires d’immeubles à logements? Existe-t-il des règles pour les protéger sur le plan légal?

R • Avant de se lancer dans le vif du sujet, il faut d’abord établir sur quelles bases légales reposent les droits des locateurs (propriétaires) et des locataires.

Les dispositions légales ayant trait au louage découlent de la juridiction de la province. Les principes généraux du droit qui s’y rapportent sont donc établis dans le Code civil du Québec. Plus précisément, les articles 1851 à 1891 définissent les dispositions générales qui s’appliquent à tous les types de louages, tandis que les articles 1892 à 2000, réfèrent aux règles particulières au bail d’un logement. Certaines dispositions sont d’ordre public, donc obligatoires et on ne peut y déroger. Alors que d’autres dispositions, comme l’interdiction de fumer ou de posséder des animaux, sont, quant à elles, laissées à la discrétion du propriétaire. Ce dernier est donc en droit d’interdire de fumer dans ses logements et il pourra sévir contre un locataire qui contrevient à cette règle, à condition que celles-ci soient stipulées dans le bail.

De son côté, le locataire doit savoir qu’en signant le bail, il s’engage à respecter toutes les dispositions émises. Puisqu’un bail est un contrat, à partir du moment où le locataire appose sa signature sur ce document, cela signifie qu’il en accepte toutes les clauses et qu’il devra se soumettre à celles-ci.

D’où l’importance d’inclure l’ensemble des règles de l’immeuble dans le bail initial. En effet, si l’on souhaite apporter des changements à un bail en cours, les démarches seront beaucoup plus fastidieuses et le locataire sera en droit de les refuser. Le propriétaire devra alors s’adresser au tribunal de la Régie du logement pour faire accepter les modifications, ce qui encoure des frais et des délais supplémentaires. De plus, ce sera le tribunal qui tranchera, donc le propriétaire n’est pas assuré que les modifications demandées au bail en cours seront acceptées.

Immobilier

L'habitation en bref

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Des informations sur l'actualité touchant l'habitation dans la région.

Le nouveau guide Index-Design est arrivé

La 9e édition du Guide — 200 designers d’intérieur au Québec, produit par Index-Design est maintenant disponible. L’entreprise, qui a pour mission de faire le lien entre les professionnels de l’industrie québécoise du design et de l’architecture afin d’inspirer les créateurs en plus de mettre en valeur les talents d’ici, a procédé au lancement de son guide le 15 février dernier.

L’édition 2018 souligne l’excellent travail des professionnels en design d’intérieur et en architecture au Québec et constitue un outil de référence unique sur le marché. Le répertoire ainsi que les portfolios richement illustrés permettront aux consommateurs de faire un choix éclairé en matière d’aménagement, ce qui rejoint l’objectif premier de ce guide : mettre en lien des clients potentiels avec le bon designer.

Vous pouvez vous procurer le guide 200 designers d’intérieur au Québec via la boutique en ligne d'Index-Design.