Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Un créneau qui se porte bien dans la région

Eve-Marie Fortier
Eve-Marie Fortier
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Étant en affaires depuis 2005, Les Constructions Philippe Blackburn ont pu voir le marché des constructions haut de gamme évoluer au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Alors que la maison unifamiliale de prestige est un produit qui a toujours été en demande par une clientèle très restreinte, le jumelé de luxe serait de plus en plus populaire auprès des jeunes familles. Mais qu’est-ce qui fait qu’une construction est considérée comme étant haut de gamme ? La grande dimension et le luxe ne sont pas les seuls critères à prendre en compte. La qualité de l’air, l’isolation et le confort intérieur sont d’autres éléments à considérer.

Interrogé quant à la valeur des maisons unifamiliales de prestige dans la région, Daniel Blackburn des Constructions Philippe Blackburn a répondu qu’elle varie habituellement entre 800 000 $ et 1 500 0000 $.

« Le coût de construction est terriblement élevé. Ce ne sont pas des gens au salaire moyen qui pourront se permettre l’achat d’une maison haut de gamme ; ce sont plutôt des gens un peu plus fortunés », a-t-il indiqué à l’occasion d’une entrevue téléphonique avec Le Quotidien.

Le contrôleur financier a toutefois précisé que de plus en plus de jeunes familles souhaitaient acheter un jumelé haut de gamme, dont la valeur peut être de 275 000 $. Puisque le coût du terrain est moindre et que la dimension du bâtiment est plus petite, le jumelé haut de gamme est plus accessible.

«Une construction haut de gamme n’est pas obligatoirement immense. En 2021, il peut s’agir d’une maison écoénergétique où l’accent est mis sur la bonne qualité de l’air et le confort à l’intérieur. S’il y a beaucoup de fenestrations, nous nous assurerons de la bonne isolation pour que le froid n’entre pas. Les systèmes de ventilation seront plus sophistiqués et les planchers pourraient être chauffants. Il y aura aussi de beaux produits intérieurs de luxe, mais tout ne tournera pas qu’autour de ce luxe », a-t-il expliqué.

Ayant pris la décision en 2017 de ne construire que des habitations certifiées LEED et Novoclimat, Les Constructions Philippe Blackburn s’assurent de leur performance environnementale en offrant des habitations écoénergétiques dont la qualité de l’air intérieur est supérieure, ce qui favorise le confort de celles et ceux qui y résident.

De plus en plus de jeunes familles souhaiteraient acheter un jumelé haut de gamme, selon Daniel Blackburn. Puisque le coût du terrain est moindre et que la dimension du bâtiment est plus petite, le jumelé haut de gamme est plus accessible qu'une maison de qualité égale.

Le marché du haut de gamme se porte bien

Alexandra Desbiens, courtier immobilier chez Via Capitale, confirme que le marché du haut de gamme se porte bien au SaguenayLac-Saint-Jean. Selon elle, la pandémie aurait joué un rôle sur cet engouement.

«Nous sommes très satisfaits de nos ventes. Étant donné le confinement, les gens ont envie d’être bien à la maison. Ils sont prêts à mettre le gros prix pour obtenir le confort désiré. Considérant les grandes possibilités qu’offre le télétravail, de nombreuses personnes provenant de l’extérieur de la région ont d’ailleurs choisi de venir s’établir ici, sur le bord de l’eau, là où il y a beaucoup de maisons de prestige. Les gens qui souhaitent acheter du clé en main en ont pour leur argent avec ce type d’habitation», a-t-elle expliqué.

Eva Gagnon, courtier immobilier chez Remax, souligne elle aussi que le marché des maisons de prestige se porte bien dans la région. Selon ses dires, la rapidité de vente actuelle est remarquable et cela serait dû au fait que les produits sur le marché sont peu nombreux, qu’ils s’agissent de maisons unifamiliales de plain-pied ou de prestige. Elle ajoute également qu’il y a plus qu’un élément à prendre en compte pour catégoriser une maison comme étant haut de gamme. La qualité des matériaux utilisés et l’endroit où elle est située sont les principaux facteurs à considérer.

«Une maison de prestige aura quelque chose d’unique et aura une localisation idéale. Supposons qu’une maison de rêve se trouve dans un quartier où il n’y a que des petits bungalows, la valeur ne sera pas la même. Les critères à respecter pour entrer dans la catégorie du haut de gamme ne seront pas non plus les mêmes d’une région à une autre», a-t-elle conclut.

Outre la qualité de la construction, la localisation du terrain et sa superficie jouent également un rôle dans la valeur de la propriété. Ici, un magnifique domaine présentement en vente à Chambord, aux abords du lac Saint-Jean.