Saguenay : encore le plus grand taux d’inoccupation de logements

Parmi toutes les régions métropolitaines de recensement (RMR) du Québec, Saguenay a encore une fois cette année le plus grand taux d’inoccupation de logements locatifs privés.

Avec 5 % de logements inoccupés, Saguenay et ses alentours ont tout de même connu une amélioration alors qu’en 2017 on en comptait 6,8 %, selon les résultats de l’Enquête sur les logements locatifs publiés par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Pour Saguenay, l’enquête touche «le marché locatif primaire des logements expressément construits pour la location..»

Les résultats montrent que le taux d’inoccupation moyen au Canada est de 2,4 %, tandis qu’au Québec il est de 2,3 %. «Même si Saguenay continue de présenter la proportion de logements vacants la plus élevée parmi les six régions métropolitaines du Québec, la région participe cette année au resserrement global du marché locatif observé à travers la province», continue la SCHL dans son rapport.

En 2017-2018, seulement 85 logements ont été achevés dans la RMR de la ville comparativement à 107 en 2016-2017 et à 144 en 2015-2016. Selon la SCHL, la construction d’unités a ralenti dans les dernières années pour contrer le taux d’inoccupation relativement élevé des logements existants. «Le ralentissement de l’offre et la hausse de la demande ont conduit à une baisse du taux d’inoccupation des appartements locatifs dans la région de Saguenay en 2018», commente Mbea Bell, économiste pour la SCHL, par voie de communiqué.

Prix des loyers toujours abordables 

Le prix des loyers est quant à lui resté stable et a augmenté de seulement 1,2 %. Il est cette année de 581 $. Dans la RMR de Saguenay, pour les studios, le prix moyen est de 433 $, 474 $ pour un logement avec une chambre, 608 $ pour un deux chambres et finalement 672 $ pour un trois chambres. La RMR de Saguenay compte parmi les trois RMR avec les prix les moins chers de toutes les RMR du Canada.

Pour comparer le prix entre les secteurs, la SCHL s’est fiée aux logements deux chambres. Les prix les plus élevés sont dans Chicoutimi-Sud, avec un prix moyen de 644 $, tandis qu’il est de 606 $ à Jonquière et de 514 $ à La Baie. Au Québec, la moyenne des prix de logement à deux chambres est fixée à 775 $ et à 1 025 $ pour l’ensemble des logements canadiens.

Rotation des loyers plus haute que le reste du Québec

La RMR de Saguenay compte un taux de rotations des locataires relativement stable, passant en 2017 de 21,1 % à 21,5 % en 2018. Cela signifie que dans plus d’un appartement sur cinq, le locataire a changé en cours d’année. La moyenne provinciale est de 18.6 %. Ici, puisque le taux d’inoccupation est toujours très haut, cela encouragerait les locataires à partir pour trouver mieux.