Quand le courant s’absente trop longtemps

Avec l’automne que l’on connaît qui sonne plutôt comme un hiver précoce, nous avons droit à un cocktail météo des plus hétéroclites. Le vent, la pluie ainsi que la neige mènent la vie dure aux installations électriques, de sorte que depuis quelques jours, plusieurs usagers du Québec sont privés d’électricité. Quelques pannes de courant ont également été recensées dans la région au cours des dernières journées. Sans électricité pour alimenter nos demeures, il devient difficile de fonctionner et de se garder au chaud. Or, certaines mesures préventives peuvent être d’un grand secours lorsque survient pareil événement.

Se préparer, la clé

Afin de minimiser autant que possible les inconvénients d’une panne de courant, il importe d’avoir à portée de main de quoi subvenir à vos besoins essentiels. Ainsi, assurez-vous de préparer une trousse d’urgence, laquelle sera facilement accessible pour tous les membres de la famille. Voici une liste non exhaustive d’articles qui pourront vous être utiles :

-   Chandelles;

-   Lampes de poche (prévoir des piles de rechange);

-   Nourriture non périssable, notamment du cannage; 

-   Briquet ou allumettes;

-   Eau potable;

-   Trousse de premiers soins

-   Radio à piles (pour vous tenir informé);

-   Couvertures chaudes;

-   Jeux, livres et divertissements.

Il est recommandé de vérifier régulièrement le contenu de votre trousse afin de vous assurer que tous les éléments sont en bons états et fonctionnels. Si vous ou l’un de vos proches avez besoin d’un appareil fonctionnant à l’électricité pour des raisons de santé, prévoyez une source d’énergie de secours (chauffage d’appoint, génératrice) ou déterminez un endroit dans lequel vous pourrez vous réfugier en cas de panne électrique. Vous pouvez aussi vous prémunir de l’application d’Hydro-Québec qui permet de suivre l’évolution de la panne qui affecte votre secteur. 

Tout débrancher

CAAQUÉBEC recommande de
débrancher tous les appareils électriques et électroniques afin de prévenir la surtension lorsque le courant sera de nouveau rétabli. Vous pouvez également protéger vos appareils en faisant installer dans votre panneau électrique des limiteurs de surtension. Les limiteurs agiront comme pare-feu et protègeront les dérivations (circuits) qui sont reliées à vos appareils.  

Garder ou jeter?

Au moment où survient la panne, évitez le va-et-vient dans le congélateur et le réfrigérateur. Si celle-ci excède plus de six heures, soyez vigilants, car certains aliments pourraient avoir été contaminés. Pour le congélateur, les aliments se conserveront plus longtemps, soit 24 heures s’il est rempli à moitié et 48 heures s’il est entièrement plein. La neige peut finalement s’avérer très utile pour garder vos aliments au froid quelques heures suivant la panne. Déposez vos aliments dans une glacière isolée que vous placerez ensuite dans la neige ou simplement sur votre balcon. 

Finalement, CAAQUÉBEC recommande de vérifier votre contrat d’assurance habitation, car il est possible que celui-ci comporte une couverture pour la perte des aliments gardés dans le congélateur. Dans le cas échéant, vous devez respecter la franchise applicable, qui habituellement, oscille entre 300 et 500 dollars. 

Source : CAAQUÉBEC, Hydro-Québec