Les déménagements en temps de pandémie

Pour de nombreux ménages, le déménagement approche à grands pas. En temps de pandémie, il peut s’avérer encore plus stressant qu’à l’habitude de déménager, alors qu’une foule de recommandations sont à respecter. Pour l’entreprise Déménagement Avantage Blackburn, qui n’a jamais cessé ses opérations au cours des derniers mois, la préparation reste la clé pour un déménagement réussi, surtout en ce temps de crise sanitaire.

Pour Maxime Lachance, directeur chez Déménagement Avantage Blackburn inc., si la COVID-19 a apporté de nombreux changements, elle n’a pas eu d’influence sur le chiffre d’affaires de l’entreprise. Les prochaines semaines s’annoncent toutes aussi intenses que les précédentes, alors qu’approche le premier juillet, date à laquelle le plus grand nombre de Québécois déménageront. Plusieurs ont d’ailleurs réservé les services de l’entreprise de Saguenay depuis plus de trois mois pour l’occasion, ce qui fait qu’elle ne peut plus prendre de clients pour encore les trente prochains jours à venir. Selon M. Lachance, la pandémie n’a pas fait diminuer ni augmenter le nombre de déménagements à ce temps-ci de l’année.

Le plus important : la préparation

Le directeur n’a qu’un seul conseil à donner à ceux qui s’apprêtent à déménager : bien se préparer ! Si les boites sont déjà faites, qu’elles sont bien identifiées et que les frigos sont vidés, tout se passera comme sur des roulettes. Ce qui fait qu’un déménagement prend plus de temps que prévu, c’est lorsqu’il y a des oublis comme un congélateur plein ou un propriétaire qui omet de signaler que son mobilier ne passe pas sans que la porte de l’entrée soit retirée. «Nous offrons un service clé en main, donc même si ce sont des choses qui peuvent arriver, notre équipe effectuera le service quand même, sauf que ça prendra plus de temps et coutera plus cher aux clients» continue-t-il.

Maxime Lachance rappelle aussi que la bonne humeur des clients fait toute la différence et qu’elle est plus qu’appréciée par les employés. Elle facilite grandement leur travail.

De l’adaptation

Le directeur a vu de nombreux changements aux quotidiens de ses employés en lien avec la COVID-19. Par exemple, le port du masque est maintenant prescrit en tout temps, ce qui n’était pas usuel avant. De plus, les clients sont beaucoup à l’affut du nettoyage du matériel utilisé. «C’est la première fois que nous recevons des questions concernant la désinfection des couvertures que nous utilisons et  celle de nos camions. C’est quelque chose que l’on prend très au sérieux», explique le directeur. Il a effectivement une personne affectée à la désinfection, mais cette dernière a vu sa charge de travail s’alourdir au cours des derniers mois, avec le nettoyage additionnel des camions et des outils entre les déménagements, en plus du soir ou du matin.

Le respect de la distanciation, lors d’un déménagement, n’est pas toujours facile à respecter. Les gens qui déménagent doivent oublier cette année l’aide de tous leurs amis et de leurs familles et compter sur un plus petit groupe. Le port du masque est fortement conseillé lorsque la distance entre deux personnes est de moins de deux mètres. Déménagement Avantage Blackburn inc. a demandé à ses clients que seulement deux personnes qui déménagent soient présentes à l’arrivée des déménageurs, afin de faciliter la distanciation sociale.

La main d’œuvre, un enjeu majeur

Ce qui a été le plus difficile pour l’entreprise de Saguenay, c’est la rétention de sa main d’œuvre. Parents malades, problèmes d’asthme ou autres, pour différentes raisons, certains employés ne se sentaient pas à l’aise de rentrer travailler. En plus, il est difficile de trouver de nouveaux employés à ce temps-ci de l’année, surtout à cause de la PCU, pense le directeur. «Le métier de déménageurs est loin d’être facile, souligne-t-il, surtout avec la chaleur, le masque et les tâches physiques demandées».