Contrôler le taux d’humidité en hiver

Il y a des signes qui ne mentent pas. Si des odeurs de moisissures se font sentir, si de l’eau ou de la glace se forme dans vos fenêtres ou encore si vous avez de la misère à chauffer votre demeure, cela peut signifier que votre propriété a un taux d’humidité trop élevé.

En hiver le taux d’humidité dans la maison devrait osciller entre 30 % et 50 %.

Sachant que les particules d’eau dans l’air sont beaucoup plus difficiles à chauffer que l’air sec, voici quelques trucs qui pourraient augmenter votre confort tout en baissant votre facture d’électricité. 

D’abord, toute forme d’entrée d’air est synonyme de perte de chaleur et doit être calfeutrée ou isolée. Si de la glace se forme au bas de votre toiture, c’est un signe important de perte de chaleur. Ces pertes occasionnent un échange thermique et lorsqu’il y a un échange thermique important, il y a création d’humidité. 

Les vêtements qui sèchent sur un support, dans la maison, sont aussi source d’humidité. Ouvrez les fenêtres à proximité ou utilisez un déshumidificateur dans la pièce. Si vous utilisez la sécheuse, assurez-vous que le tuyau de cette dernière soit correctement installé, sinon l’humidité provenant du linge mouillé s’évacuera dans les murs et dans le reste de la maison.

Ne mettez rien sur les plinthes de chauffage, comme des vêtements. Cet effet d’isolation, qui induit en erreur le thermostat, réduit l’efficacité du chauffage. Dégagez plutôt les plinthes de tout meuble pouvant obstruer la chaleur en plus d’être un danger pour le feu. 

Le ventilateur de salle de bains est un accessoire à ne pas négliger puisqu’il permet de faire sortir l’humidité. Pendant la douche, gardez la porte de la salle de bains fermée pour éviter de répendre l’humidité. Par contre, après la douche, il est important d’arrêter le ventilateur, car il pourrait aussi contribuer à sortir la chaleur. Si vous n’avez pas de système de ventilation, ouvrez légèrement la fenêtre pendant la douche ou le bain. Même chose pour la hotte de poêle. Lors de cuisson, gardez les couvercles sur les chaudrons. 

Les maisons plus âgées sont souvent propices à la création d’humidité parce que l’isolation est moins efficave et les fenêtres laissent sortir beaucoup de chaleur. La moisissure dans le bas des murs est un autre signe de mauvaise isolation qui peut créer de l’humidité. Si vous tardez à changer vos fenêtres désuètes, pendant l’hiver, installez une pellicule devant les fenêtres pour réduire de beaucoup les sources d’humidité. Gardez les rideaux et toiles ouvertes le jour, pour que le soleil entre. Fermez-les le soir pour garder la chaleur. 

Les gros écarts de températures sont plus longs et dispendieux à chauffer. C’est pourquoi le thermostat électronique est plus précis et évite les grosses pointes de courant, donc
il est moins énergivore et rend la pièce plus confortable. En gardant vos thermostats égaux partout, la température subit moins de contraste. Si vous souhaitez garder des pièces plus fraîches, gardez la porte fermée.

Règle générale, les maisons les plus humides sont celles ayant besoin de plus d’entretien, celles qui ont connu un laisser-aller ou les maisons avec des vices de construction. 

Au printemps, si l’eau entre au sous-sol, vous devrez éloigner toute source d’eau autour de votre résidence. Un sous-sol mal isolé ou ayant des fissures contribue à augmenter le taux d’humidité dans la maison. Parfois il suffit de corriger la pente du terrain, déboucher les gouttières, vérifier le drain pluvial ou boucher les fissures. 

En adoptant de meilleures habitudes, face à la saine gestion de l’énergie, votre famille, vos factures et votre maison se porteront beaucoup mieux. 

Pour réduire l’humidité :

-    Évitez les douches très chaudes et très longues. Même chose pour les bains; 

-    Évitez de laisser la porte du frigo ouverte trop longtemps; 

-    Gardez le couvercle de toilette fermé; 

-    N’ouvrez pas le lave-vaisselle dès qu’il vient de finir son cycle, pour éviter de faire sortir la vapeur;

-    Privilégiez les cafetières une tasse à la fois plutôt que de faire bouillir des litres d’eau pour rien.

-    Laissez la porte ouverte pour laisser la chaleur se propager dans la maison après vous être servi du four;

-    Vérifiez l’état des seuils de portes et des joints d’étanchéité et remplacez-les s’ils sont endommagés;

-    Orientez les ventilateurs de plafond vers le sol, comme ils aident à faire circuler l’air, ils projetteront l’air chaud qui se tient en haut de la pièce vers le bas de celle-ci.