Apprivoiser un nouvel espace

Emménager dans une nouvelle demeure exige une période d’adaptation. Soudainement, vos repères disparaissent, l’odeur familière de votre petit nid douillet n’est plus et vous vous sentez imposteur dans ce nouvel espace de vie. Certains petits gestes fort simples peuvent vous aider dans cette transition pour recréer ce sentiment d’appartenance dans votre nouvelle habitation.

Déménager les souvenirs

Une maison recèle de souvenirs et d’anecdotes, et en déménageant vous faites en quelque sorte le deuil de cet espace significatif qui représente des périodes charnières de votre vie. Vous emportez dans vos boîtes des objets, mais également des souvenirs contenants une importante charge émotionnelle. Pour faciliter votre arrivée dans votre nouvelle demeure, tentez de recréer un espace familier en accrochant des photos de familles ou en installant une horloge dont le tic tac est source de réconfort. Graduellement, vous prendrez vos aises dans cette maison et les nouveaux souvenirs s’accumuleront pour s’ajouter à ceux que vous avez transportés lors du déménagement. 

Faire sa marque

L’odeur d’une maison à quelque chose de très personnel qui fait appel à l’imagination et qui ramène des souvenirs à la surface. La sauce à spaghetti de maman, la tarte aux pommes tout juste sortie du four, les planchers fraîchement nettoyés, chaque action est empreinte d’une odeur bien particulière et familière. Ainsi, avant de vous installer définitivement dans votre logis, armez-vous d’un chiffon et d’une vadrouille et lavez la maison de fond en comble afin d’éliminer les traces olfactives laissées par les anciens propriétaires. Les jours suivants le déménagement, attelez-vous à la tâche et cuisinez des plats dont les effluves éveilleront les sens. Lavez les draps ainsi que les vêtements avec le même savon à linge et allumez les chandelles que vous aviez l’habitude d’utiliser dans l’autre résidence. 

Oust oust les boîtes!

Même si la tâche peut paraître fastidieuse, essayer de déballer vos boîtes le plus tôt possible. Avec un bon système de classement ainsi qu’un peu de renfort, cela devrait être réalisable dans les journées subséquentes. Si les enfants sont en âge de vous prêter main-forte, demandez-leur de s’occuper de leurs effets personnels, dont les vêtements ainsi que les jouets. Ils pourront les classer à leur façon et ainsi apprivoiser tranquillement les nouvelles pièces de la maison. Vous pourrez par le fait même faire le tri des objets qui n’ont plus leur place dans la maison et peu à peu les remplacer par des objets plus adéquats. C’est notamment le cas pour les objets décoratifs dont les couleurs ou le style ne sont plus en harmonie avec votre nouvelle décoration. 

Sans oublier les animaux

Le déménagement peut également être une source de stress pour votre fidèle compagnon, qui lui aussi doit partir à la conquête de nouveaux repères. Aussitôt installés, choisissez un coin de la maison pour y mettre les bols d’eau et de nourriture ainsi que son lit. Partez explorer le quartier et recommencez à plusieurs reprises pour que votre toutou puisse laisser sa trace et se familiariser avec les autres animaux. Si vous en avez l’occasion, rendez-vous sur les lieux du déménagement quelques semaines avant, cela diminuera le niveau de stress de l’animal le moment venu étant donné que les repères seront déjà établis. 

Festoyer

Les boîtes sont choses du passé, le grand ménage est terminé, les cadres accrochés, vous pouvez maintenant dire que votre déménagement est mission accomplie! Il est maintenant temps de célébrer et d’inviter les gens qui vous sont chers à venir visiter la maison pour laquelle vous avez craqué! Une pendaison de crémaillère s’impose, sabrez le champagne et levez votre verre à cet événement heureux qui marque le début d’un nouveau chapître qui prendra racine entre les quatre murs de cette maison qui est dorénavant vôtre!