À l’affût

Voici un résumé des événements à surveiller ainsi que des nouveautés qui ont récemment marqué le monde de l’habitation, de l’immobilier, du design et de la décoration.

Les ventes résidentielles un bilan positif

Selon les statistiques promulguées par L’Association canadienne de l’immeuble (ACI), les ventes résidentielles canadiennes ont augmenté légèrement pour le mois de septembre 2019. Ainsi, les ventes ont connu une ascension progressive dans un peu plus de la moitié des marchés locaux, particulièrement dans le Grand Vancouver et la vallée du Fraser (qui constitue ensemble, le Lower Mainland de la Colombie-Britannique). 

« À l’échelle nationale, les ventes ont commencé à se redresser au cours des derniers mois », affirme Jason Stephen, président de l’ACI. « Les ventes de propriétés et les prix s’améliorent après avoir connu un affaiblissement important sur plusieurs marchés immobiliers. La durée de la reprise actuelle des ventes résidentielles dépend de la croissance économique, qui est freinée par l’incertitude liée au commerce et aux investissements commerciaux » ajoute Gregory Klump, économiste en chef de l’ACI. 

Faits intéressants

-    En septembre, les ventes résidentielles ont augmenté de 0,6 % à l’échelle nationale, d’un mois à l’autre.

-    Les ventes réelles (non désaisonnalisées) ont affiché une hausse de 15,5 % d’une année à l’autre.

-    L’indice des prix des propriétés des propriétés MLS® (IPP MLS®) a augmenté de 0,5 % d’un mois à l’autre et de 1,3 % d’une année à l’autre.

-    Le prix moyen réel (non désaisonnalisé) des propriétés vendues au pays a augmenté de 5,3 % d’une année à l’autre.

Le prix moyen réel (non désaisonnalisé) des propriétés qui ont été vendues au pays en septembre 2019 était d’environ 515 500 $, ce qui représente une hausse de 5,3 % comparativement au même mois l’année précédente. Or, le prix moyen national est grandement influencé par les ventes dans le Grand Vancouver et le Grand Toronto, qui sont reconnus comme étant les deux marchés les plus actifs et les plus chers au Canada. En excluant ces deux marchés, le prix moyen national baisse de près de 116 000 $
pour se stabiliser à un peu moins de 397 000 $ réduisant ainsi la hausse d’une année à l’autre à 3,3 %. 

Sources: newswire.ca/ Association canadienne de l’immeuble

Congrès annuel de l’APCHQ

C’est cette fin de semaine qu’a lieu, au Fairmont Le Château Frontenac à Québec, la 58e édition du Congrès de la construction et de la rénovation de l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ). Pour l’occasion, une programmation diversifiée et enrichissante attend les professionnels qui pourront assister à des conférences et ateliers afin de s’informer des tendances du domaine et des dernières nouvelles de l’industrie. 

L’événement, qui en est à sa 58e édition, est le moment tout indiqué pour les gens du milieu d’établir des relations d’affaires et de rencontrer de potentiels partenaires dans le secteur de la construction. 

Les participants pourront entre autres assister à des conférences et ateliers tels que :

-    Le choc des générations par Carol Allain.

-    L’atelier Innovation et développement durable.

-    Installer du revêtement extérieur en bois massif : les meilleurs pratiques.

-    Les marges et profits en rénovation.

-    Démystifier la licence 1.4 − Entrepreneur en routes et canalisations.

À noter qu’une tarification à la carte est offerte pour les participants et que certains ateliers diffusés en simultané permettront aux membres des entreprises d’assister à des formations différentes au même moment. 

Pour connaître la programmation détaillée ainsi que l’horaire des ateliers, consultez le www.apchq.com/evenement-provincial/congres-annuel/horaire2019. 

Sources : newswire.ca/ apchq.com