Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

5 façons de réduire sa consommation d’eau au quotidien

Emilie Gagnon
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Au Québec, le mois de juin est aussi le « Mois de l’eau ». Cette période de l’année est l’occasion pour les citoyens de faire une rétrospection sur leur consommation d’eau et d’adopter, si ce n’est pas déjà fait, de meilleures habitudes au quotidien qui permettront de réduire le gaspillage.

Ainsi, saviez-vous que la consommation d’eau potable peut doubler lors de la saison estivale en raison des nombreux usages que l’on en fait à l’extérieur de notre résidence ? En effet, plusieurs auront tendance à utiliser l’eau potable pour effectuer les tâches extérieures. Il n’est pas rare de voir quelqu’un arroser son gazon avec le boyau d’arrosage, par exemple

En réalité, les différentes tâches extérieures peuvent représenter jusqu’à 50 % de la consommation d’eau, et près de la moitié est gaspillée! En ce sens, il est important d’adopter de bonnes pratiques d’arrosage et de jardinage. Voici donc cinq conseils et habitudes à adopter cet été pour éviter d'utiliser inutilement l’eau potable.

Récupérez l’eau de pluie

Pour arroser les plantes et le gazon, pourquoi ne pas récupérer l’eau de pluie ? Sachez que l’eau de pluie est plus facile à récupérer lorsqu'elle coule des toitures. Il suffit de la collecter à l’aide d’un baril de récupération des eaux pluviales. Vous pourrez par la suite vous en servir sans problème pour votre jardinage.

En effet, installer ce système permettra de réduire, voire même d’éliminer, l’usage de l’eau potable à l’extérieur de votre résidence. Faites le test. Vous pourriez être surpris par la quantité d’eau recueillie.

Vérifiez s’il y a des fuites d’eau à l’extérieur

Prenez quelques minutes de votre temps afin de vérifier s'il y a présence de fuites d’eau à l’extérieur de votre résidence. Les fuites d’eau peuvent occasionner des pertes importantes. Soyez raisonnable et réparez ce qui occasionne ces fuites rapidement.

Plus vite vous les réparerez, et moins d’eau vous gaspillerez !

Balayez votre entrée de garage plutôt que de la laver à l’aide du boyau d’arrosage

Avouons-le! Cela demande beaucoup moins d’efforts d’utiliser le boyau d’arrosage pour laver notre entrée de garage. Toutefois, soyons raisonnables. Imaginez toute l’eau potable que vous gaspillez. Utilisez plutôt votre balai pour enlever la saleté. La terre vous en sera reconnaissante.

S’en est de même également pour l’asphalte et les trottoirs. Souvenez-vous que ces derniers ne poussent pas comme peuvent le faire les plantes extérieures ou le gazon, inutile donc de les arroser.

Par temps chaud, arrosez en fin de journée seulement

Près de la moitié de l’eau que l’on utilise à l’extérieur s’évapore ou ruisselle. Si l’on arrose en plein après-midi lorsque la chaleur est à son maximum, 60 % de l’eau s’évapore dans l’atmosphère avant qu’elle puisse être absorbée par les plantes.

Pour éviter toute perte d’eau causée par l’évaporation, arrosez tôt le matin. Irriguez également le plus près du sol possible et évitez l’arrosage par temps venteux. De plus, procurez-vous des gicleurs qui produisent de grosses gouttes.

Si vous avez une piscine, revoyez vos habitudes

Comment profiter de sa piscine ou de son spa l’été de façon responsable tout en adoptant des astuces qui permettent de réduire la consommation d’eau potable ?

Tout d’abord, prenez l’habitude de vérifier régulièrement le système de filtration, l’entrée d’eau et la paroi de votre piscine afin de détecter les fuites et de les réparer. Si vous prenez soin de ne pas remplir la piscine à plus de 15 centimètres du bord, vous réduirez les pertes causées par les éclaboussures.

De plus, comme les grosses chaleurs en saison estivale entraînent un phénomène d’évaporation de l’eau, vous pouvez couvrir la piscine tous les soirs ainsi que lorsqu’elle n’est pas utilisée et maintenir la température de votre piscine en dessous de 29 °C.

Voilà, vous être prêt à réduire votre gaspillage et par le fait même votre empreinte (écologique) en eau potable. Le défi est lancé. Bon Mois de l’eau !