La délégation québécoise du Greenbuild 2018, à Chicago.

Greenbuild 2018: une expérience enrichissante pour deux ingénieurs de la région

Depuis plus de deux décennies, le mouvement des bâtiments écologiques aide les gens à comprendre leur rôle dans la protection et la préservation de l’environnement naturel, notamment en tirant parti de l’environnement bâti pour améliorer la santé humaine et le bien-être, atténuer le changement climatique, renforcer l’égalité communautaire et sociale, restaurer et protéger nos écosystèmes, améliorer l’efficacité et la performance des bâtiments et promouvoir le design durable.

Le Greenbuild international Conference & Expo, présenté chaque année en partenariat avec l’USGBC, se veut la plus grande conférence et exposition mondiale dédiée à la construction écologique. Cet évènement d’envergure réunit des chefs de file de l’industrie, des experts et des professionnels de première ligne dédiés à la construction durable. À chaque édition quelque 25 000 membres de la communauté de la construction verte des quatre coins de la planète se donnent rendez-vous pour se revigorer, s’inspirer et partager leurs expériences.

Cette année, le Greenbuild 2018 s’est déroulé à Chicago, du 14 au 16 novembre dernier, sous le thème HUMAN BY NATURE // THE INTERSECTION OF HUMANITY & THE BUILT ENVIRONMENT.

Alexandre Bouchard et Cédrik Turcotte de la firme Martin Roy et Associés Saguenay ont fait partie de la cohorte d’une trentaine de Québécois qui ont participé à l’évènement de l’industrie du bâtiment vert de l’année. D’ailleurs, Alexandre Bouchard, ingénieur, associé et directeur bureau du Saguenay de Martin Roy et Associés est l’un des trois entrepreneurs du Québec à avoir bénéficié du soutien de LOJIQ (Les Offices jeunesse internationaux du Québec) pour prendre part au Greenbuild 2018 à Chicago.

Les deux ingénieurs de Martin Roy et Associés Saguenay sont revenus emballés de leur passage dans la ville des vents.

«Le Greenbuild est assurément le meilleur endroit pour aller chercher de nouvelles connaissances, accroitre son expertise et développer son réseau. Le fait que l’événement comporte un volet de conférences et un volet exposition permet de s’inspirer de ce qui se fait ailleurs, en plus de découvrir une panoplie de produits novateurs », affirme d’entrée de jeux Alexandre Bouchard.

Trois représentants de Martin Roy et Associés qui ont participé au Greenbuild 2018. De gauche à droite : Alexandre Bouchard, André Legault de Martin Roy et Cédrik Turcotte.

Ce qu’ils ont retenu du Greenbuild 2018

Plus que jamais le mouvement des bâtiments écologiques et durables place l’humain et la nature au cœur du développement durable et s’oriente vers la santé. Qualité de l’air, biophilie, monitorage pour cumuler des données et améliorer le confort des occupants, perméabilité entre l’environnement et le bâtiment… l’aspect santé est désormais omniprésent. C’est ce qu’Alexandre et Cédrik ont retenu des grandes tendances mises de l’avant à l’occasion du Greenbuild 2018.

Mais ce qui a marqué le plus les deux ingénieurs de Martin Roy et Associés Saguenay ce sont les témoignages de clients. 

«C’était impressionnant de découvrir comment la volonté de gens motivés et passionnés peut faire bouger les choses et même pousser les professionnels à se dépasser et à faire évoluer les normes pour faire mieux et viser l’excellence. Je pense, notamment au projet Living Building de la ville de Santa Monica. Le responsable de la ville qui était chargé du projet n’a pas hésité à « challenger » les professionnels pour dépasser le code du bâtiment. Souvent le code est une barrière chez les professionnels, mais ça vaut la peine de renverser la tendance pour amener de nouvelles solutions au lieu de freiner l’innovation. On l’a vu au Québec avec la modification du Code du bâtiment pour la construction d’édifices de cinq et six étages en bois », fait valoir Cédrik Turcotte.

«Lors d’une conférence présentée par quatre architectes, l’un d’eux a affirmé que la signature tue la créativité. Que la recherche en architecture devait concilier l’art et la science au service de l’occupant et de l’efficacité énergétique. Je trouve que cette phrase résume bien l’idée de pousser toujours plus loin l’innovation pour atteindre l’excellence. Cette philosophie devrait être appliquée par tous les professionnels oeuvrant de près ou de loin dans le domaine du bâtiment durable », poursuit Alexandre Bouchard. « Cette façon de penser le bâtiment répond aussi à l’approche plus holistique du bâtiment que plusieurs projets présentés lors du Greenbuilding mettaient de l’avant. Allant au-delà de la conception intégrée, cette approche se distingue par le fait que tous les professionnels s’approprient toutes les parties du bâtiment. Tous travaillent en équipe et non en vase clos. C’était remarquable de voir à quel point les architectes et les ingénieurs partageaient les mêmes connaissances des systèmes mécaniques.»

Le Greenbuild 2018 aura assurément été une expérience concluante pour Alexandre Bouchard et Cédrik Turcotte. Les deux ingénieurs espèrent maintenant avoir la chance de mettre leurs apprentissages et leurs nombreuses découvertes en application dans leurs projets futurs.

La ville de Chicago était l'hôte du Greenbuild 2018.