Grands prix du design: les lauréats dévoilés

C’est le 10 janvier dernier, au Casino de Montréal, que s’est déroulée la 12e édition des Grands prix du design, une soirée fort attendue par les membres de l’industrie. Cette année, ce sont pas moins de 85 projets qui ont été récompensés pour leur excellence, leur originalité et leur caractère distinctif.

Les Grands prix du design est un concours annuel qui met de l’avant des projets réalisés au cours des deux dernières années par des designers d’intérieur, des designers industriels, des architectes et des architectes paysagistes du Québec.

Les lauréats sont choisis par un jury composé d’experts des domaines du design d’intérieur, de l’architecture, de l’architecture de paysage et des communications. Ils sont dévoilés lors d’une soirée fastueuse tenue en début d’année au cours de laquelle on lance également la plus récente édition du magazine Intérieurs. Ce dernier présente une édition spéciale dédiée entièrement aux projets lauréats. Il s’agit d’une source d’inspiration pour les professionnels et les amateurs de design de partout à travers le Québec.

Voici quelques-uns des projets lauréats 2019. Pour en voir davantage, visitez le prixdesign.com.

Source: v2com

Prix Espace résidentiel de 1600 pi2 ou moins ex aequo

Maison JJ-Joubert par la SHED architecture

Ce bungalow des années 50 a subi toute une transformation sans pour autant perdre son essence. La firme d’architectes SHED architecture a su de manière très habile marier l’esprit vintage au contemporain tout en créant un espace masculin et sophistiqué à l’image de son client.

Prix Espace résidentiel de 1600 pi2 ou moins ex aequo

Résidence Bessborough par naturehumaine architecture et design

Ce projet minimaliste est l’exemple même d’une rénovation réussie. Le rez-de-chaussée de ce duplex montréalais des années 50 est méconnaissable, transformé par un jeu de couleurs, de volumes et de textures. L’espace se fait lumineux, rassembleur et résolument bien pensé.

Prix Espace résidentiel de 1600 pi2 ou moins ex aequo

Westmount Square par Gervais Fortin et Alain Desgagné

Il fallait oser pour choisir le noir comme couleur prédominante et ils l’ont fait. Les designers qui ont travaillé sur ce projet avaient comme intention de respecter l’immeuble emblématique dessiné par l’architecte Mies van der Rohe dans lequel prend place cet appartement situé au 16e étage.  Après avoir conservé le plafond d’origine, ils ont choisi de créer un environnement élégant au caractère traditionnel orienté autour de meubles et de matériaux noirs et anthracite. On remarque également l’importante fenestration qui fait le pont entre la vie intérieure et extérieure.

Prix Cuisine

Résidence Lac Ouimet par Dupont Blouin Architectes

Cette vaste cuisine met de l’avant des matériaux naturels tels le bois, la pierre et l’ardoise. Les nombreux espaces de rangement rivalisent avec l’imposant comptoir de granite noir pour sublimer cet espace ouvert, véritable centre névralgique de la maison.

Prix Espace résidentiel de 1600 à 3200 pi2 ex aequo

Berge des Glaces par Conrath architecte Indesigninc

Ce projet a su séduire le jury dans son aspect global soit son design d’intérieur, son architecture et son aménagement extérieur. Cet habitat écologique propose une harmonie parfaite des matériaux et des textures. Les espaces de vie sont ouverts et semblent sans fin comme le démontre bien le plancher de verre de l’étage et l’absence de seuil aux entrées.

Prix Espace résidentiel de plus de 3200 pi2

TRUE NORTH par Alain Carle Architecte

Sise sur une île ontarienne entièrement créée de mains d’hommes, cette propriété représentait tout un défi d’architecture et de design. Développée comme un labyrinthe pour offrir des espaces ouverts sur l’extérieur, en harmonie avec le ciel, l’horizon et les contraintes du vent, la maison se caractérise par des éléments architecturaux accentuant son allure dramatique.

Prix Espace résidentiel de 1600 à 3200 pi2 ex aequo

La résidence des stagiaires par Atelier Pierre Thibault

L’utilisation d’un seul matériau, simple et abordable était risqué, mais le pari est gagné. Le bâtiment constitué de deux ailes est chaleureux et accueillant. À mi-chemin entre le refuge et le chalet, il s’harmonise parfaitement à son environnement naturel et répond à ses fonctions premières de par ses grands espaces propices aux rassemblements et son ouverture sur l’extérieur.