Florence Knoll, designer d'exception

Même les plus grands talents de ce monde n’admettent pas toujours leur don. Florence Knoll, designer d’intérieur, architecte et femme d’aff aires, a pourtant bien marqué le monde du design intérieur, même si elle ne s’est jamais considérée comme une créatrice. Pourtant, ses meubles, pensés il y a 75 ans, se vendent encore à la tonne aujourd’hui.

Encore aujourd’hui, notre mobilier est marqué par leurs influences. Dans tous les foyers, on aperçoit des chaises inspirées de celle de Charles Eames, des sofas douillets ressemblant à ceux de Florence Knoll et l’extérieur de nos maisons nous rappellent le style unique de Frank Lloyd Wright. Sans le savoir, les designers et architectes d’hier et d’aujourd’hui ont marqué l’intérieur et l’extérieur de nos demeures. L’équipe du Toit et moi vous présentera, au fil des prochaines semaines, une série de ces artistes qui ont changé à jamais l’avenir de nos décors.

Qui est Florence Knoll?

Née en 1917, au Michigan, Florence Marguerite Schust a toujours eu une attirance pour l’architecture et le design, ce qui l’a naturellement menée vers des études en arts. Elle fut remarquée aussitôt par ses professeurs. Elle accumula les diplômes, en urbanisme et en architecture, comme elle amassa les contacts bien placés, qui devinrent plus tard ses associés.

Alors qu’elle souhaitait étudier à Londres, la designer en herbe dû retourner à New York, en raison du début de la guerre. C’est là qu’elle rencontra son premier mari, Hans Knoll, qui fondait au même moment une entreprise de meubles, appelé Knoll, en 1938. 

Knoll Associates

Si son mari s’occupe des fi nances de l’entreprise, Florence lui donne le ton du côté du design. Son apport, concentré sur les espaces de travail, a complètement changé la façon de penser des entreprises. Qui disait qu’un patron devait avoir un espace fermé avec des murs ternes? La vision de Mme Knoll était moderne : elle a imaginé les premiers bureaux « ouverts », elle favorisait les espaces collaboratifs et plaçait le mobilier pour laisser place aux discussions. La compagnie est devenue rapidement le leader en matière d’intérieurs modernes et d’ameublements pour les entreprises, ce qui fait qu’elle a obtenu les contrats des bureaux de CBS, Seagram et de Look, seulement à New York!

En plus, Florence Knoll comptait parmi ses talents celui de bien s’entourer. Elle réussit donc a recruter pour l’entreprise, une foule de designers marquants de son époque connus lors de son parcours académique, en plus de ses anciens professeurs. Leur apport a fait que, par exemple, la chaise Barcelone de Mies van der Rohe et Lilly Riech ou encore la « womb chair » de Eero Saarinen ont été distribués par la marque Knoll Industries. La table cyclone d’Isamu Noguchi fait aussi partie des pièces célèbres de la marque.

Même si ses premiers croquis remontent à 1954, la table à café Knoll est toujours belle, moderne et s’implante toujours aussi bien dans les décors actuels. Off erte dans une foule de déclinaisons, Knoll voulait marier les matériaux utilisés en architecture dans les décors intérieurs.

Le style unique de Knoll

En étudiant méticuleusement chacun de ses clients, en faisant des entrevues avec chacun des groupes d’employés en plus de recherches approfondies sur l’entreprise, Knoll était capable de visualiser et créer un espace moderne, innovateur et fonctionnel. Elle ne voyait pas seulement les meubles, mais bien l’espace, l’architecture, l’art et le textile. 

Lorsqu’elle visualisait ses intérieurs, la créatrice n’avait pas peur d’oser les couleurs éclatées, elle était la première à proposer des œuvres d’art, favorisait la luminosité et avait un goût particulier pour les pattes chromées futuristes et les escaliers « ouverts » qui semblaient flotter dans l’air. 

Des meubles fonctionnels 

Même si Knoll ne s’est jamais considérée comme une créatrice d’ameublements, elle a tout de même conçu, tout au long de sa carrière, une foule de meubles, qu’on retrouve encore dans les décors aujourd’hui. Que ce soit par les bureaux, tables à café, divans, sofas, Knoll mettait en valeur les pièces créées par son équipe. Elle créait donc les éléments manquants des pièces, auxquelles, selon elle personne ne s’intéressait, pour mettre en valeur les meubles de ses collègues. 

Florence Knoll sera reconnue pour ses meubles pratiques grâce à son attention aux détails, son œil pour les proportions et sa vision de l’esthétisme moderne. 75 ans plus tard, ses créations et leurs répliques sont encore vendues et connaissent toujours un franc succès.

Les sofas de Knoll n’ont pas changé, 75 ans plus tard, ils sont toujours aussi confortables, modernes, avec des pieds de métal, la signature de Knoll. Le meuble est intemporel et distingué.
Knoll créait des meubles pour compléter l’espace et mettre les créations de ses collègues de l’avant. Pourtant, cette table n’a rien d’insipide! Autant bureau que table de cuisine, elle ajoute une touche moderne aux environnements.