Fermeture de piscine

Au printemps, l’ouverture de la piscine est synonyme des vacances et de la chaleur qui approchent, alors qu’à l’automne, sa fermeture signifie tout le contraire. Serait-ce pour cette raison que cette tâche nous semble si pénible?

La fermeture de la piscine est une opération qui comporte une longue liste d’étapes qui diffèrent selon le type de votre installation, soit hors-terre ou creusée. Mais une chose est certaine, peu importe la piscine, il est primordial d’effectuer ces tâches dans l’ordre si on ne veut pas avoir de mauvaises surprises au printemps. De là l’importance de faire appel à des professionnels si on veut être certains que le travail soit accompli correctement, surtout s’il s’agit d’une première piscine.

Si vous avez décidé de vous occuper de la fermeture vous-même, voici un rappel des recommandations les plus importantes, et quelques-unes des erreurs les plus répandues. À faire…et ne pas faire!

À faire

  • Cette tâche peut durer jusqu’à plusieurs heures. Prévoyez le temps suffisant et ne vous hâtez pas, vous risqueriez de sauter des étapes.
  • Attendez que la température de l’eau soit d’environ 12 degrés avant de procéder à la fermeture.
  • Continuez d’entretenir la piscine jusqu’à sa fermeture, même si vous ne vous en servez plus. Les algues et les bactéries proliféreront moins dans une piscine propre, et sa réouverture en sera facilitée au printemps.
  • Installez une toile de protection pour empêcher les feuilles de s’accumuler dans le bassin.
  • Assurez-vous que les eaux de pluie et de fonte des neiges aient un drainage approprié et s’éloignent de la piscine.

À ne pas faire

  • Entreposer la pompe à l’extérieur, ce qui cause une usure prématurée de celle-ci.
  • Ne pas enlever la bonne quantité d’eau. Si le niveau d’eau de la piscine est trop bas, la structure pourrait se déformer ou se fissurer.
  • Oublier d’ajouter l’antigel lors de la fermeture, ce qui entraîne des bris de tuyauteries.
  • Ne pas déblayer la piscine en hiver. Laisser plus d’un pied de neige s’accumuler au-dessus de la bordure supérieure pourrait causer des bris. Le bassin est conçu pour supporter des pressions latérales causées par l’eau et non des pressions verticales causées par le poids de la neige.