Entrevue avec François Chartier: quoi boire pour les Fêtes?

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, la tourtière et la dinde sont les principaux mets servis sur nos tables. Pour les accompagner convenablement, François Chartier, sommelier et auteur, nous prodigue ses conseils côté vins et bulles à se procurer pendant le temps des Fêtes afin de créer une harmonie des saveurs qui saura rendre ce moment de l'année encore plus succulent!
Q. D'abord, pourquoi est-ce important d'accorder son met avec le bon vin?
R. Je m'attarde toujours à rechercher la même zone de confort harmonique entre les arômes. Les ingrédients partagent tous des molécules arômatiques et c'est à cette science que je m'attarde. Les gens diront ne pas aimer une certaine sorte de vin, alors qu'ils l'adoreraient s'ils le buvaient en compagnie d'un autre met. C'est là l'importance de faire le bon choix. Et c'est une science exacte. La formule est simple : 1+1=3 : les deux additionnés ensemble créent de nouvelles liaisons harmoniques, tant dans l'assiette, qu'entre l'assiette et le verre.
Q. Alors, quoi boire avec notre réputée et savoureuse tourtière?
R. Les Syrah de la vallée du Rhône vont parfaitement avec la tourtière qui possède beaucoup de saveurs comme la cannelle, la muscade ou un mélange de quatre épices. Les vins du Languedoc, du Chili, de la Californie et les Shiraz-Grenache d'Australie font aussi l'affaire! Il faut savoir que le Syrah et le Shiraz, c'est un peu la même chose, ils ne proviennent simplement pas du même pays.
Q. Avec la dinde, vin blanc ou vin rouge?
R. Les gens voient la vie en rouge depuis quelques années. Il y a 20 ans, 60 % des gens buvaient du blanc alors qu'aujourd'hui, seulement 20 % des consommateurs boivent du blanc. Quand je sers de la dinde à mes invités, qu'ils le veuillent ou non, je leur donne toujours deux verres : un blanc et un rouge.
Le Chardonnay de Bourgogne en barrique va très bien avec la dinde. Les Chardonnay australiens et californiens boisés avec de la dinde, ça aussi, c'est magnifique! Surtout quand on le sort une quinzaine de minutes du réfrigérateur avant de le servir. C'est bien important pour bien goûter à tous les arômes du vin blanc. On le boit souvent trop froid.
Côté vin rouge, le merlot est le meilleur choix. Pour la dinde, on peut choisir les cépages de la région de Bordeau, plus spécifiquement des domaines de Fonsac, Saint-Émilion et Pommerol. Les merlots de Californie sont aussi un grand classique.
Q. Lors de grandes réceptions, l'achat de la grosse bouteille de 1 litre et plus est souvent une solution. Qu'en pensez-vous?
R. C'est certain qu'un «Magnum» sur la table, ça impressionne! Ça fait un effet boeuf! Il y en a de très bons comme le Volte. Ce merlot italien irait très bien avec la dinde par exemple.
Q. Quand on pense réception des Fêtes, on pense aux bulles en apéro, avez-vous des suggestions?
R. Des bulles, c'est extraordinaire! Il n'y a aucun apéro comparable aux bulles. Le Crémant du Jura fait partie de mes mousseux préférés. Le crémant de Limoux est aussi très bon côté rapport qualité-prix. Le Parés Balta Cava est aussi excellent et à très bon prix (18 $). On peut le retrouver partout.
Pour vous procurer les vins mentionnés par François Chartier, sachez qu'ils se retrouvent tous à la SAQ. Celui-ci était d'ailleurs présent à la SAQ du boulevard Talbot à Chicoutimi mercredi dernier pour permettre aux consommateurs de découvrir ses nouveaux vins, le Fronsac Chartier et Le Blanc Chartier.
-30-