Entretien de la pelouse  - 5 erreurs à éviter

Les pelouses se découvrent lentement de toute la neige accumulée durant l'hiver. Bientôt il faudra penser au nettoyage printanier. Voici cinq erreurs à éviter pour bien entretenir votre pelouse et lui offrir les meilleures conditions de croissance possible.

1- Racler son terrain lorsque celui-ci est encore gorgé d’eau

Au printemps, vous devriez attendre que le sol soit complètement sec avant de racler votre terrain. Ainsi, vous éviterez d’abîmer la pelouse et d’arracher des parcelles de terre. Vous devriez également attendre avant de piétiner la pelouse. Autrement, vous compacterez le sol et nuirez au développement des racines.

2- Ne pas fertiliser sa pelouse

À l’instar de toutes les plantes, la pelouse, qui est en fait une graminée, a besoin de nutriments pour croître. Il faut ainsi lui fournir les éléments organiques dont elle a besoin pour se développer et s’épanouir. Au printemps, vous devriez étendre environ 2 cm d’engrais naturel sur toute la surface de votre terrain. Vous pouvez répéter l’opération jusqu’à deux fois au printemps et une fois à l’automne selon le type de sol que vous avez. Un sol déjà riche en minéraux demandera moins de fertilisant alors qu’un sol glaiseux ou sablonneux en aura besoin de plus.

3- Tondre sa pelouse trop près du sol durant l’été

L’été, afin de protéger votre pelouse des grandes chaleurs, laissez vos graminées plus longues qu’à l’habitude. Vous devriez les tondre moins fréquemment, à une hauteur d’environ 8 cm. Cela aidera à prévenir le jaunissement et favorisera un bon enracinement.

4- Arroser la pelouse en plein soleil

Il est de loin préférable d’arroser la pelouse tôt le matin, avant 10h, ou en soirée, après 18h, ce qui permettra une meilleure absorption de l’eau. Arroser en plein soleil n’est pas efficace, puisque l’eau sera trop rapidement évaporée, et peut même être néfaste pour la pelouse. Les rayons du soleil qui se réverbèreront sur l’eau pourraient notamment  brûler l’herbe.

5- Ramasser les rognures de tonte

Il n’y a pas de raison de ramasser les rognures de tonte. Au contraire, tout indique que celles-ci sont bénéfiques pour la pelouse puisqu’en se décomposant, elles lui procurent des nutriments. Il faut cependant s’assurer de bien déchiqueter l’herbe pour accélérer sa décomposition et éviter qu’elle  nuise à l’apport d’eau et de lumière de la pelouse. Si vous avez une tondeuse avec broyeur, c’est fantastique. Autrement, avec une tondeuse ordinaire, vous pouvez repasser sur les rognures pour en réduire davantage la taille.

Voici le calendrier que recommande le site Espace pour la vie pour l’entretien de votre pelouse :

Printemps

  • Ratisser la pelouse
  • Ensemencer les zones endommagées par l’hiver
  • Faire la première tonte à 5 cm. Tondre à 7,5 cm par la suite
  • Fertiliser avec un engrais 100 % naturel

Été

  • Tondre le plus haut possible.
  • Espacer les tontes
  • Laisser la pelouse entrer en dormance ou arroser en profondeur quand les 5 premiers cm de sol sont secs

Fin de l’été (fin août - début septembre)

  • Vérifier le pH et chauler au besoin
  • Aérer et terreauter, si nécessaire
  • Faire une deuxième application d’engrais, si nécessaire
  • Ensemencer les zones endommagées par la sécheresse ou les insectes
  • Rénover les pelouses clairsemées (aérer, terreauter et réensemencer)

Automne

  • Avec la tondeuse, déchiqueter les feuilles mortes au fur et à mesure qu’elles tombent sur la pelouse. Si la couche de feuilles est trop épaisse, les ramasser et les composter
  • Faire la dernière tonte à 5 cm