50 bougies pour l’Heimtextil

La plus grande foire commerciale de textile au monde, l’Heimtextil, a fêté son 50e anniversaire, entre le 7 et le 10 janvier. Afin de célébrer, plus de 63 000 visiteurs se sont rendus à Francfort-sur-le-Main, en Allemagne et ont découvert les 3000 compagnies de textile qui prenaient part au rendez-vous annuel. Depuis ses tout débuts, cet événement prédit fidèlement les tendances de tout ce qui touche les tissus et le design d’intérieur pour la prochaine année. Draps, recouvrements, coussins, on en retrouve pour tous les goûts.

Chaque année, l’Heimtextil présente les nouveaux produits les plus attendus du design intérieur, en plus d’encourager les discussions entre les représentants de l’industrie du textile, les designers et les architectes. « C’est difficile de trouver d’autres foires commerciales dans le monde qui peuvent se vanter d’avoir une histoire si riche en événements et en succès. Nous avons investi massivement au cours des décennies, pour améliorer la qualité de la foire, ainsi que la variété d’informations et d’inspirations que nous avons offerte à l’industrie. Nous étions très excités à l’idée d’offrir une édition spéciale pour souligner les 50 ans de la foire », a commenté Detlef Braun, le directeur général de Messe Frankfurt, l’entreprise qui organise l’Heimtextil, par voie de communiqué de presse.

Le « Trend Space » est une vitrine unique qui présente aux visiteurs toutes les dernières tendances de l’industrie du textile dans un décor fabuleux.

Différentes thématiques abordées

Un des grands thèmes de l’Heimtextil de 2020 était le développement durable. La foire commerciale voulait faire la promotion des mesures écologiques prises par les commerçants à travers le monde et offrir une plateforme aux pionniers de l’industrie qui suivent des démarches intéressantes. Plus de 250 entreprises ont été choisies pour faire partie du répertoire des exposants verts. Ils étaient également plusieurs à prendre la parole et expliquer leurs démarches écologiques. Avec cette initiative, l’Heimtextil est fière que les visiteurs aient pu prendre part à cette importante conversation. Différents exposants ont remarqué que les clients accordaient de plus en plus d’importance aux matériaux certifiés biologiques et évitaient les plastiques inutiles.

La 50e édition du Heimtextil s’intéressait aussi à l’ameublement des hôtels et des bâtiments publics. L’événement présentait, en nouveauté, une « bibliothèque » appelé Interior.Architecture.Hospitality Library. Les organisateurs avaient sélectionné 64 produits de haute qualité pour faciliter le travail de ceux qui meublent les différents types d’établissements publics. Avec celle-ci, l’Heimtextil souhaitait démontrer les nombreuses et différentes utilités des textiles et donner aux designers d’intérieur du secteur commercial un outil de travail de qualité. Chaque produit provenait d’un exposant de la foire commerciale. Celui-ci pouvait être consulté en cas de questions. 

Du côté des discussions et des conférences, un des sujets qui a été particulièrement présent était celui du sommeil. Ce dernier prend une grande place dans la vie de tous, mais aussi dans l’industrie du textile! Plusieurs conférenciers se sont échangés la parole: comme des experts du sommeil, des scientifiques et des représentants de grandes entreprises tels que Ikea, Hästens et Auping et plus encore. Même l’Olympienne Susi Erdmann a participé à une table ronde. Les dernières nouveautés en ce qui a trait aux technologies du sommeil, à la literie et aux draps de lit ont pu être présentées.

Temps difficile pour l’industrie

L’événement a été organisé dans un contexte difficile pour les commerçants du domaine. Comme bien d’autres autour de lui, l’industrie du textile est secouée par de nombreux défis. La révolution digitale apporte de nombreux changements dans les manufactures et dans les processus de fabrication et malheureusement, ce ne sont pas toutes les compagnies qui sont capables de garder la cadence. Plusieurs entreprises de textiles ont fermé leurs portes au cours de la dernière année. Les ventes à l’échelle mondiale ont également diminué. À l’Heimtextil 34 % des exposants avaient noté cette année, lors d’un sondage, que la situation économique du textile était « déficiente », versus seulement 18 % l’année précédente.

Source : heimtextil.messefrankfurt.en