Des pots et cache-pots pour tous les goûts

RÉDACTION PUBLICITAIRE / De plus en plus populaires, les plantes font maintenant partie intégrante du décor de nos maisons. Qu’elles soient grandes, petites, suspendues, à l’intérieur ou à l’extérieur, il est difficile de s’en passer. Il y en a pour tous les goûts : grasses, naines, rampantes, grimpantes, touffues, et j’en passe. Afin qu’elles resplendissent dans notre maison, il faut s’assurer de bien les traiter et ça commence par leurs trouver le bon pot!

Premier point à cogiter : l’espace ! Si vous voulez être assurés que vos pousses grandissent en santé, elles doivent avoir la place nécessaire. Si vous vous procurez un jeune plan, vous devrez fort probablement changer de pot fréquemment, puisqu’il doit grandir avec la plante. Commencez par un plus petit et augmentez graduellement sa taille. Truc : certains sites web conseillent de choisir un pot plus grand que la taille des feuilles de la plante et aussi plus haut que le tiers de la hauteur totale de la plante. 

Ensuite, choisissez un pot fait dans un matériel qui convient à votre plant. Informez-vous afin de savoir quels sont les besoins du drageon que vous voulez vous procurer. Voici quelques points à surveiller.

Pots en  terre cuite

•    Les pots en terre cuite sont poreux, ce qui veut dire qu’ils laissent passer l’eau et l’air. Les racines de la plante peuvent se développer dans un environnement drainé et aéré.

•    Ils s’intègrent bien dans tous les décors.

•    Ils doivent être plus souvent arrosés que les plantes dans des pots hermétiques.

•    Certains pots en terre cuite ne peuvent être utilisés à l’extérieur, car ils risquent d’éclater au froid. C’est un matériau très fragile.

Pots en plastique 

•    Les pots en plastiques sont imperméables, ce qui veut dire qu’ils gardent l’eau plus longtemps. Mais attention, ils ne permettent pas à la plante de respirer.

•    Ils sont souvent très solides, donc ils peuvent être mis à l’extérieur.

•    Ils sont légers et faciles à déplacer. Prenez garde aux plantes en hauteur, qui ont parfois besoin de plus de poids à leur base.

•    Ce sont souvent les pots les moins dispendieux.

•     C’est le matériau le plus utilisé pour les succulentes.

Pots en céramique

•    Ils sont lourds et solides, donc ils peuvent être utilisés à l’extérieur. Ils sont souvent utilisés pour les grandes plantes.

•     Ils sont parfois plus chers, mais sont de très bonne qualité.

•    On les retrouve sous toutes sortes de formes et de couleurs.

Bacs en bois

•    Quelques variétés de bois sont résistantes au gel et supportent bien les intempéries, ce qui en fait d’eux de bons choix pour les plantes extérieures.

•    Les pots ou bacs de bois demandent un entretien régulier pour s’assurer de la survie des pousses.

•    Le bois peut pourrir s’il est en contact avec de la terre humide. Tapissez-le de feutre géotextile, pour augmenter sa longévité. 

Si l’on choisit de seulement utiliser un pot, il doit y avoir un trou à sa base et une soucoupe en dessous, afin de recueillir l’eau d’arrosage. Plusieurs optent pour un cache-pot, car celui-ci, ne requiert pas de soucoupe. Les cache-pots existent dans toutes les couleurs, les grosseurs, et permettent d’ajouter une touche esthétique à sa plante. Il peut la mettre en valeur de façon originale. Il permet aussi d’ajouter un poids à une plante qui avait un pot léger ou qui est très haute. De plus, les plantes avec des cache-pots nécessitent moins d’arrosage !

Conseil : souvent, dans le fond d’un cache-pot, l’eau reste stagnante. Plusieurs internautes suggèrent de vider le cache-pot 10 à 30 minutes après l’arrosage.

Pour des plantes qu’on installerait à l’intérieur, des cache-pots de plusieurs matériaux peuvent être utilisés. Il suffit d’avoir un peu d’imagination. Certains se servent de sac en tissus, de la corde, des cannes en métal recyclées, ou encore des tissages faits à la main. Pour un look plus traditionnel, de nombreux pouces verts ont recours à la porcelaine, au plastique ou au verre. Si vous laissez votre cache-pot à l’extérieur, faites attention pour trouver un pot qui survivra au gel, à l’humidité, et au rayon UV. Il se remplira vite à la pluie, donc pensez à le vider, ou mieux le protéger.