Des factures d’épicerie gourmandes

L’édition 2019 du Rapport canadien sur les prix alimentaires à la consommation, publiée conjointement par l’Université Dalhousie à Halifax et l’Université de Guelph, en Ontario, nous apprenait dernièrement que les Canadiens verraient leur facture d’épicerie grimpée de 1,5 % à 3,5 % au cours de l’année. Ainsi, le rapport prévoit que pour la famille canadienne moyenne (deux adultes et deux enfants), il en coûtera 411 $ de plus qu’en 2018 pour une dépense annuelle de 12 157 $. Comme toute économie est bonne à faire, voici quelques petits changements qui pourraient vous être profitables afin de réduire autant que possible les dépenses associées à la nourriture, sans toutefois négliger votre santé!

Couponner 

Il peut être amusant de feuilleter les circulaires afin de dénicher des aubaines fabuleuses, par contre cela requiert de la patience et du temps. Il existe également plusieurs applications mobiles qui donnent accès à des rabais ainsi que des programmes de récompenses et de remises en argent qui sont accessibles du bout des doigts. Le piège avec les coupons-rabais demeure cependant la surconsommation de biens. Ainsi, avant tout achat, posez-vous la fameuse question mise de l’avant dans le livre de Pierre-Yves Mcsween « En as-tu réellement besoin? » Cette formule vous aidera à relativiser vos besoins et à éviter d’acheter des articles qui bien vite, passeront aux oubliettes. Selon le Conseil national zéro déchet, il est estimé que 63 % des résidus alimentaires sont jetés à la poubelle ou au compostage par les citoyens dans leurs maisons, alors qu’ils auraient pu être consommés. Un ménage canadien gaspille donc en moyenne 140 kg de nourriture chaque année, ce qui représente une perte annuelle de 1100 $. 

Planification 

En vue des rabais que vous aurez dérobés dans les différentes circulaires, planifiez vos repas et dressez une liste des aliments dont vous aurez besoin pour réaliser vos recettes. Cela demande une certaine rigueur et un peu de votre temps, mais en définitive, vous sauverez du temps puisqu’il ne sera plus nécessaire de retourner à l’épicerie chaque jour. Le défi ultime est toutefois de respecter la liste et de s’en tenir aux articles nécessaires et essentiels pour cuisiner vos repas de la semaine. Cela va s’en dire qu’aller à l’épicerie le ventre vide augmente la tentation et les achats impulsifs. 

Produits locaux 

Profitez de la saison estivale pour encourager les producteurs locaux et optez pour des produits frais et savoureux. L’achat local est bénéfique pour la richesse collective, mais également pour l’écologie. De plus, vous retrouverez des produits à moindre coût, notamment en raison de la diminution des coûts de transport. Pour prolonger cette saison d’abondance, congelez quelques aliments comme les fraises et les framboises, dont le prix monte en flèche lors de la saison hivernale. La mise en conserve est un excellent moyen de donner une seconde vie à vos aliments. Transformez vos concombres en marinade et faites vos propres cornichons. Créez un succulent ketchup maison avec vos tomates rabougries ou simplement une base de tomates que vous pourrez ajouter à vos recettes durant l’année à venir.

Recette de cornichons à l’aneth gracieuseté de Ricardo, délicieuse et facile à réaliser!

INGRÉDIENTS

•    1 kg (2 lb) de concombres Kirby, bien lavés et coupés en 2 ou en 4 sur la longueur (selon la grosseur)

•    1 oignon, tranché en rondelles

•    4 branches d’aneth frais

•    500 ml (2 tasses) de vinaigre blanc

•    500 ml (2 tasses) d’eau

•    3 gousses d’ail, pelées et coupées en deux

•    45 ml (3 c. à soupe) de sucre

•    30 ml (2 c. à soupe) de sel

•    15 ml (1 c. à soupe) de graines de moutarde

•    5 ml (1 c. à thé) de poivre en grains

•    3 baies de genièvre

•    ¼ de bâton de cannelle

•    1 feuille de laurier

•    1 clou de girofle

PRÉPARATION

1.    Dans 3 bocaux de 1 litre (4 tasses), placer les cornichons, l’oignon et l’aneth.

2.    Dans une casserole, porter à ébullition le reste des ingrédients. Laisser mijoter environ 5 minutes. Verser sur les cornichons. Fermer les bocaux et laisser tiédir. Réfrigérer. Attendre et laisser macérer environ deux semaines. 

Se conservent environ 3 mois au réfrigérateur.