Les tillandsias sont aussi appelées « filles de l’air ».

Les tillandsias s’enracinent, sans racine

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Les tillandsias vous connaissez ? Dans la nature, ces plantes épiphytes vivent suspendues à des branches, des roches, des falaises et même à des fils électriques. Ces plantes aériennes, aussi connues sous le nom de « filles de l’air», apportent un brin d’originalité au décor et sont faciles à cultiver. Elles sont d’ailleurs des plus tendances en ce moment.

Les tillandsias n’ayant pratiquement pas de racines, aucun terreau n’est requis. On peut donc les faire reposer sur pratiquement n’importe quel type de support. Par exemple, on peut les suspendre dans un globe de verre ou les insérer à travers des pierres, des lichens colorés et de belles pièces de bois de grève. On peut aussi les insérer dans de beaux coquillages ou dans de petits pots aimantés pour orner le frigo. 

Bref, les « filles de l’air » apportent un petit côté exotique à la déco et on peut les mettre en valeur dans la maison de mille et une façons.

Les tillandsias sont des plantes de la famille des Bromeliaceae.

Conseils de culture

L’éclairage et l’arrosage sont la clé pour conserver à long terme les tillandsias.

Idéalement il faut les placer près de fenêtres orientées est, sud ou ouest, afin qu’elles profitent de soleil direct quelques heures par jour. Si vous ne bénéficiez pas d’un ensoleillement suffisant, vous pouvez cultiver vos tillandsias sous une lampe (fluorescente ou DEL) dans un terrarium. Il est recommandé de placer les plantes à une distance d’environ 30 cm de la lampe.

Les tillandsias n’absorbent pas l’eau par leur racine mais bien par leur feuillage. Pour les arroser, on les plonge dans l’eau, durant une heure ou deux, ou on les humidifie à l’aide d’un vaporiseur et d’eau tiède (vaporiser jusqu’à saturation, puis vaporiser à nouveau une à deux heures plus tard). Que l’on utilise la méthode par trempage ou par vaporisation, après chaque arrosage, il faut inverser et secouer la plante pour enlever l’excédent d’eau.

Attention, il ne faut pas couvrir la plante d’eau en permanence, puisqu’elle ne pourra plus respirer. Donc, on humidifie bien le feuillage et on le laisse sécher complètement. Les jardiniers professionnels conseillent de procéder à l’arrosage le matin, ce qui permet au feuillage de sécher durant la journée et d’être bien sec la nuit venue, période durant laquelle les tillandsias respirent.

Les tillandsias ont peu de racines et peuvent être cultivées sans terreau.

Quand arroser?

La fréquence d’arrosage varie selon la sorte de tillandsia. On trouve sur le marché des variétés à faible et à moyen arrosage, ainsi qu’à arrosage fréquent. Voici la fréquence à respecter pour chaque catégorie : 

• Plantes à faible arrosage : tous les 15 jours l’été, toutes les 3-4 semaines l’hiver.

• Plantes à moyen arrosage : tous les 7 jours l’été, tous les 15 jours l’hiver.

• Plantes à arrosage fréquent : tous les 2-3 jours l’été, tous les 7 jours l’hiver.

Petite astuce pour savoir si votre tillandsia à besoin d’eau, surveillez ses feuilles. Si celles-ci se referment sur elles-mêmes ou s’entortillent, c’est que la plante manque d’eau.

Source : jardinierparesseux.com

Parmi les plan d'intérieur en vogue les tillandsias figurent en tête de liste.
On peut mettre en valeur le tillandsias sur pratiquement n’importe quel type de support.