Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Créez une toile à la peinture soufflée

Eve-Marie Fortier
Eve-Marie Fortier
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Êtes-vous à la recherche d’une nouvelle façon d’évacuer le stress ou de nouvelles activités où la créativité est favorisée ? Grâce à la peinture soufflée, vous pourriez plonger dans un univers où vous avez l’impression de ne faire qu’un avec l’instant présent. Ne nécessitant aucune compétence particulière, la peinture soufflée peut être aussi agréable pour un jeune enfant qu’un parent. En la pratiquant, vous pourriez même découvrir l’artiste en vous en produisant une toile qui vous donnera envie de l’accrocher au mur de votre chambre à coucher.

Comme plusieurs types d’art, la peinture soufflée exige quelques essais avant d’arriver au résultat escompté. Cependant, chaque toile produite peut surprendre. Il suffit de choisir des couleurs qui vous plaisent et de les étendre avec votre souffle en essayant de réaliser un modèle à votre goût.

Vous vous demandez quel est le matériel requis? Un simple papier épais cartonné, une paille et de la peinture diluée dans l’eau vous permettront d’y arriver. Vous pouvez également utiliser une éponge pour ajouter de la texture à votre œuvre. Un pinceau, un compte-goutte et de l’encre noire sont aussi des outils qui pourront vous aider à produire l’oeuvre souhaitée.

Puisque les étapes sont relativement simples à suivre, il peut s’agir d’une activité agréable à faire en famille, que les enfants soient tout-petits ou un peu plus vieux. Vous trouverez peut-être vous aussi du plaisir à produire votre toile personnalisée.

Idée de projet : l’arbre

Même si le principe reste tout aussi simple et efficace, certaines toiles exigent d’être produites en plusieurs étapes. Tel est le cas de l’arbre.

1. Commencer par choisir les couleurs du fond, puis l’étendre à l’aide d’une paille et d’une éponge. Il peut s’agit de couleurs éclatées ou d’un bleu ciel.

2. Attendre que la peinture soit complètement sèche, puis déposer l’encre noir à l’aide du compte-gouttes de manière à réaliser la forme d’un arbre. Vous pouvez ensuite souffler dans la paille pour rendre l’arbre plus large et plus fourni.

3. Si vous souhaitez ajouter des fleurs aux branches, il suffit de déposer une petite quantité de peinture aux endroits désirés puis de l’étendre avec la paille et l’éponge. Il est toutefois important que l’encre noire de l’arbre soit sèche avant de procéder à cette étape.

Autre technique : encre à alcool sur papier Yupo

Il existe une autre technique qui consiste à utiliser du papier synthétique YUPO, des encres à base d’alcool et de l’alcool à friction. Voici les étapes à suivre selon DeSerres.

1. Plonger un pinceau dans l’alcool à friction et peindre certaines zones de la feuille tout en laissant d’autres zones sèches.

2. Déposer quelques gouttes d’encre sur la feuille et l’incliner pour que l’encre se propage et réagisse au contact de l’alcool à friction.

3. À l’aide du compte-gouttes, alterner les applications d’alcool à friction et d’encre et souffler dans la paille pour étendre les liquides. Créer des compositions et des superpositions uniques en dispersant l’encre un peu partout sur la feuille, de façon aléatoire.

4. Une fois la couche de fond bien sèche, ajouter d’autres couleurs d’encres à base d’alcool pour créer du relief et des motifs.