Des foyers flamboyants

Les foyers extérieurs sont à la fois rassembleurs et créateurs d’ambiance. Leur douce chaleur nous permet d’étirer les soirées d’été et de créer des moments propices aux échanges. Entre une bouchée de guimauve et une chanson grattée à la guitare, il y a toujours place aux anecdotes ou aux légendes qui jamais ne s’essoufflent. Avec les aménagements extérieurs actuels, il est possible de penser l’espace différemment en créant des zones bien distinctes, dont celle pour recevoir des unités de chauffage. Cependant, plusieurs variétés de foyers sont disponibles sur le marché et il peut s’avérer difficile de s’arrêter sur un modèle en particulier.

Tout d’abord, il est impératif de vous renseigner auprès de votre municipalité avant de faire l’achat ou la construction de votre foyer. Selon la règlementation en vigueur à Saguenay, tout foyer extérieur doit être muni d’un couvercle pare-étincelles et doit également se trouver à une distance d’au moins six mètres d’un bâtiment principal et trois mètres d’un bâtiment accessoire; d’une haie, d’un arbuste ou d’un arbre. En tout temps, il est interdit de brûler du foin, des matériaux de construction, du plastique, du caoutchouc ou tout autre rebut.

Les foyers au bois en fonte et acier 

On retrouve ce type de foyer un peu partout dans les quincailleries et dans les magasins à grande surface. Ils sont souvent composés de métal peint et malheureusement, leur usure est plus précoce. Moins dispendieux, ils sont de surcroît les moins solides et les moins durables. Le principal avantage de ce foyer réside dans le fait que tous peuvent profiter de la chaleur sur 360 degrés. 

Plus dispendieux et durables, il existe également des foyers au bois faits à partir de pierres volcaniques. Chaque bloc qui le compose est fabriqué à partir de pierres volcaniques et est renforcé d’une tige d’armature, ce qui lui confère une résistance et une durée de vie sans pareilles. Vous aurez également le plaisir de transformer votre foyer en barbecue au charbon en ajoutant des plaques de cuisson pour cuisiner. 

Une autre option qui s’offre à vous est celle du foyer en acier inoxydable. Ce produit haut de gamme est certes plus dispendieux, mais plus résistant et durable. Vous pourrez l’utiliser sur une longue période de temps sans vous soucier des problèmes de rouille rencontrés avec ceux en fonte ou en acier. Il peut être autoportant ou intégré à une structure extérieure. 

Les foyers au bois sont un gage de chaleur et de lumière, cependant l’odeur qui s’y dégage s’imprègne inévitablement dans les vêtements. En cas de vent, la fumée peut également devenir un inconvénient majeur. D’un point de vue environnemental, la combustion au bois émet des émissions non souhaitables pour l’environnement. Néanmoins, il est possible de se procurer des bûches écologiques pour réduire au maximum les polluants occasionnés par la combustion. 

Les foyers au gaz 

Au propane ou au gaz naturel, ces foyers sont beaucoup moins polluants que ceux au bois. Ils se déclinent en plusieurs formes : ronds, linéaires, intégrés à une structure, etc. Les foyers au gaz sont très esthétiques et de nombreuses configurations sont possibles selon le style désiré. La fumée ainsi que l’odeur, qui parfois peut être source d’inconfort, n’est pas à considérer avec ce type de foyer, ce qui représente un avantage de taille. 

Les foyers à l’éthanol 

L’éthanol étant un gaz produit à partir de végétaux, il s’agit présentement de la catégorie de foyer la plus écologique sur le marché. Avec sa flamme inodore, fini le linge imbibé de fumée! Ce modèle est très prisé par les consommateurs, puisqu’il est facilement déplaçable et convient à tous les types de décors. Par contre, sa source de lumière et de chaleur est moindre que les autres types de foyers, il sera donc davantage utilisé à titre d’élément décoratif pour créer une belle ambiance sur les terrasses extérieures. 

AVERTISSEMENT 

Compte tenu des conditions météorologiques des derniers jours, une interdiction de faire des feux à ciel ouvert a été décrétée par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs pour plusieurs régions du Québec, dont le Saguenay−Lac-Saint-Jean. Rappelons que quiconque contrevient à la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier (article 239) est passible d’une amende.

Soyez vigilants!