Plus de mises en chantier en mai dans la RMR de Saguenay

La région métropolitaine de recensement (RMR) de Saguenay a connu une reprise de son activité immobilière, en mai. Après avoir subi un arrêt forcé en raison de la pandémie, les mises en chantier ont repris et leur nombre dépasse même celui de l’année dernière, à pareille date. C’est ce que démontre le plus récent bilan de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL).

Seul le secteur des maisons individuelles a connu une légère baisse, comparativement au même mois de l’année précédente. Il y a eu 23 mises en chantiers de maisons individuelles en mai 2020, tandis qu’il y en avait 33 au mois de mai 2019. Pour les autres types de logements, leur nombre de mises en chantier a quasiment doublé si on compare le mois de mai de 2019 et de mai 2020, ce qui fait que le cumulatif comprenant tous les types de logements confondus a présenté une augmentation de 17 %.

L’année 2020 avait commencé en lion du côté des mises en chantiers. Même si le secteur a dû être arrêté pendant quelques semaines, ce bon départ a fait que le bilan du début d’année n’a pas été trop affecté par la crise. «Dans la région métropolitaine de Saguenay, 63 nouvelles mises en chantier ont été enregistrées en mai, portant le total depuis le début de l’année à 153 unités résidentielles. Malgré l’interruption de la construction au printemps, ce bilan cumulatif est tout de même en hausse de 53 % par rapport à la même période l’an dernier», a commenté Nicholas Bernatchez, analyste pour la SCHL, par voie de communiqué de presse.