En route vers la maison Net Zero

Katherine Boulianne
Le Quotidien
Connaissez-vous la maison Net Zero (NZ)? Celle-ci fait de plus en plus d’adeptes depuis son arrivée en 2017. Il s’agit d’un programme de certification lancé par la Canadian Home Builder’s Association(CHBA) qui, comme son nom l’indique, vise à une consommation d’énergie nulle.

Comment c’est possible? En fait, il s’agira plutôt de faire le bilan sur une année. Au bout du compte, la maison NZ aura produit autant d’énergie qu’elle en aura dépensé, d’où le résultat à zéro. Le tout implique une enveloppe de bâtiment ultra performante, jumelée à des systèmes de chauffage et de ventilation hautement efficaces, qui limiteront les dépenses inutiles d’énergie. La maison sera aussi alimentée par des sources renouvelables, comme des panneaux solaires sur le toit.

Un détail compliqué à atteindre

Des constructions avec un bilan neutre en énergie, il en existe déjà plusieurs au Québec. Au Saguenay-Lac-St-Jean, la maison Kénogami construite en 2015 est d’ailleurs souvent citée à titre d’exemple d’efficacité énergétique. Toutefois, la construction d’une maison NZ comporte une foule d’exigences techniques très précises. Par exemple, durant sa conception, l’accent doit être mis sur la réduction des coûts de construction, sur des modélisations énergétiques effectuées avec un logiciel très spécifique, le HOT 2000 , ainsi que sur des détails de durabilité précis, comme l’emplacement des fenêtres dans un mur.

De plus, le design solaire est fortement encouragé.

Mais avant de se lancer dans la construction d’une telle habitation, un premier défi demeure : celui de modifier nos habitudes de consommation énergétiques. Selon Statistiques Canada, une famille moyenne dépensera environ 29 700kWh/année. Toutefois, une maison Net Zero consommera environ 80 % moins d’énergie qu’une habitation classique. Impressionnant, non?

Principes de certification

• la certification se base sur les prévisions de consommation par occupant, et non la consommation effective

• pour obtenir la certification, le constructeur doit être membre de l’association des constructeurs locale, puis suivre une formation en ligne et recevoir la licence Energuide (ou R-2000)

• l’énergie produite doit être générée sur le site et renouvelable

• la certification peut être obtenue via mesurage-net et/ou par production d’énergie et stockage sur place

• toutes les formes d’énergie sont considérées (y compris passive et thermique)

source : Ecohabitation

Consommation moyenne par type d'habitation

Maison unifamiliale moyenne: 29 700 kWh/année

Appartement: 9 200 kWh/année

Maison de ville/duplex: 26 000 kWh/année

MNZ: 10 000 à 11 000 kWh/année