Contenu commandité

Construction/Rénovation

La Tournée GCR s’arrête à Saguenay

Les défauts de construction sont à la baisse au Québec, mais du travail reste à faire pour améliorer les pratiques sur les chantiers et assurer la qualité des constructions résidentielles. Garantie de construction résidentielle (GCR), organisme à but non lucratif gérant le seul plan de garantie obligatoire, était justement de passage à Saguenay, jeudi dernier, dans le cadre de la Tournée GCR 2019. Pour l’occasion, près de 100 entrepreneurs en construction et autres professionnels de l’industrie étaient réunis à l’hôtel Delta Saguenay.

«La Tournée GCR s’arrête pour une première fois à Saguenay et déjà je peux vous dire que ce ne sera pas la dernière. Nous sommes très satisfaits du taux de participation», confie François-William Simard, vice-président Communications et Relations partenaires de GCR.

«L’objectif de notre présence, essentiellement, est de sensibiliser et de former les entrepreneurs dans le but d’améliorer la qualité de la construction au Québec et de favoriser la protection des consommateurs. Dans le cadre de la Tournée GCR, par exemple, on va parler des principales réclamations qui sont faites et de comment on peut les prévenir, mentionne-t-il. En janvier dernier, nous avons aussi dévoilé une étude qui démontre que les défauts de construction sont en baisse au Québec, mais que malgré tout, il y a encore beaucoup à faire. En rencontrant les professionnels sur le terrain, on croit pouvoir améliorer encore davantage ce bilan.»

Dévoilée en janvier dernier, l’Étude sur les défauts de construction au Québec révélait qu’au Saguenay – Lac-Saint-Jean, entre septembre 2016 et décembre 2018, GCR a constaté une baisse importante des défauts de construction sur les chantiers de l’ordre de 40%.

En septembre 2017, GCR identifiait en moyenne 1,88 non-conformité parmi les dix principales non-conformités répertoriées alors qu’en décembre 2018, ce nombre baissait à 1,13. Pour l’ensemble du Québec, on parle d’une diminution de non-conformités jugées principales de 54%. Signe que le travail de prévention effectué par GCR porte fruits. 

«Notre stratégie s’oriente véritablement autour de la prévention. Oui, on est là pour intervenir auprès des entrepreneurs lorsqu’il y a des défauts de construction ou des réclamations qui sont faites, par contre si on peut prévenir les problématiques, c’est encore mieux. Tout le monde s’en trouve gagnant, consommateurs et entrepreneurs», souligne M. Simard.

Il faut dire que réaliser des travaux correctifs est beaucoup plus coûteux pour les entrepreneurs alors que les défauts de constructions peuvent être une importante source de stress pour les propriétaires, sans compter les inconvénients que cela peut entraîner.

Ainsi, parmi son offre de services, GCR propose la vérification de plans pour les entrepreneurs. L’organisme effectue également des inspections en chantier. Ayant pour mission première de protéger les acheteurs d’habitation neuve en prévenant les problématiques qu’ils pourraient avoir avec leur résidence, Garantie de construction résidentielle augmentera d’ailleurs le nombre d’inspections qu’elle réalisera au Québec en 2019.

Ce sont en effet 8500 unités résidentielles qui seront inspectées au courant de l’année, une augmentation de près de 20% par rapport à 2018.

Lors de son passage au Saguenay, GCR a également dévoilé qu’elle mettra à la disposition des entrepreneurs un guide des meilleures pratiques en construction. Chaque mois, un nouveau chapitre leur sera remis, le premier traitant du béton non armé.

Trois entrepreneurs de la région reconnus

Toujours dans le cadre de la Tournée GCR, plus de 100 entrepreneurs à travers le Québec se sont vus remettre une distinction alors qu’ils ont obtenu la Cote Qualité GCR AA. C’est le cas au Saguenay–Lac-Saint-Jean de trois entrepreneurs soit : Habitations DLC, Constructions Michel Godin et Aubaines constructions.

Ces entreprises ont su se démarquer en 2018 par la qualité de leurs constructions, le haut niveau de satisfaction de leur clientèle ainsi que leur solidité financière. 

L’échelle de la Cote Qualité GCR varie de AA à D. Elle est réévaluée annuellement afin de suivre l’évolution financière et technique des entreprises.

Construction/rénovation

Retour sur le salon Expo Habitat Saguenay

Ils ont été plus de 13 500 personnes à venir matérialiser leurs rêves au salon Expo Habitat Saguenay qui s’est tenu du 7 au 10 mars dernier. L’évènement, qui en était à sa 34e édition, a permis aux visiteurs de faire le plein d’idées quant à leurs projets de construction, de rénovation et de décoration. Retour sur ce rendez-vous annuel!

Cette année, plus de 110 exposants se sont réunis entre les murs du Pavillon sportif de l’UQAC pour y présenter leurs services, leurs produits et dans certains cas, leurs plus récentes nouveautés.

Il y en avait véritablement pour tous les goûts et pour tous les besoins, passant des entrepreneurs généraux, aux notaires, aux entreprises spécialisées en ventilation, sans oublier les arpenteurs, les ébénistes et autres professionnels de l’habitation.

Les visiteurs ont ainsi eu l’occasion de découvrir le savoir-faire des entreprises d’ici et de repartir, par le fait même, avec quelques dépliants informatifs et cartes d’affaires.

Construction et rénovation écologiques

L’un des faits marquants de cette édition est sans l’ombre d’un doute la présence accrue d’exposants faisant la promotion de la construction et de la rénovation écologiques. On sentait également le grand intérêt des visiteurs pour ce type d’habitation qui gagne en popularité.

Pour une première fois, le Conseil du bâtiment durable du Canada, branche Saguenay – Lac-Saint-Jean, était d’ailleurs présent au Salon pour informer la population régionale sur les habitations écologiques, le programme de certification LEED et les subventions offertes par Ville Saguenay visant à encourager et à soutenir la construction et la rénovation durable.

Le Domaine Luxuor, cet important développement d’écoquartier de Chicoutimi, occupait également un espace au Pavillon sportif pour informer les visiteurs sur les nombreux avantages offerts par ce milieu de vie stimulant, prônant les saines habitudes de vie et le développement durable.

Mentionnons aussi la présence d’entrepreneurs généraux offrant leurs services en constructions résidentielles écologiques et celle d’entreprises locales dont les valeurs environnementales guident les actions.

Coups de coeur

Plusieurs exposants ont évidemment retenu notre attention lors du salon Expo Habitat pour leur audace, la présentation de leur kiosque et le dynamisme de leur équipe. C’est le cas notamment d’Arbres & cie, entreprise spécialisée dans l’abattage, l’élagage et le dessouchage d’arbres.

Ceux et celles qui se sont présentés au Pavillon sportif de l’UQAC lors de l’évènement n’auront aucun mal à se rappeler l’énorme branche d’arbre de plusieurs mètres de hauteur qui prenait place au centre de la salle. Eh bien, cette installation, c’était celle d’Arbres & cie qui n’a véritablement pas ménagé les efforts pour faire la promotion de ses services et la prévention des travaux de coupe d’arbres en hauteur.

Autre coup de cœur du Toit & Moi, la vaste terrasse de 2500 pieds carrés, réalisation de Création Paysage. C’est en se rendant au coin bistrot que les visiteurs traversaient l’aménagement qui accueillait entre autres des coins détente, barbecue et spa, collaboration de Club piscine Super Fitness et Maçonnex.

Dans le même créneau, Aménagement Grenon proposait lui aussi un aménagement extérieur quelques kiosques plus tôt. L’espace était invitant notamment grâce à sa chute d’eau et ses écrans d’intimité.

Et si on parle de design et de décoration, la palme revient à Armoires AD Plus qui a émerveillé les visiteurs avec l’aménagement d’une superbe cuisine moderne, fonctionnelle et bien pensée. Du choix des matériaux, aux couleurs sans oublier les accessoires mis en valeur, tout était magnifique. Les visiteurs ont d’ailleurs été nombreux à venir discuter avec les cuisinistes et designers présents, question de s’inspirer.

Soulignons également la présence au Salon d’Importations Maya et Inca qui avait apporté tout un large éventail de produits pour l’occasion; des pièces originales, esthétiques et design.

Quant à Meubles Gilles Emond, il nous a épaté avec la présentation des fauteuils vibromassants de la marque Cozzia. Deux modèles ont été présentés en exclusivité au Salon soit le CZ-357 et le CZ-322. On aurait littéralement passé des heures assis dans ces fauteuils de grande qualité dont les fonctions de massage sont étonnantes.

Construction/Rénovation

Et si on osait le béton?

L’utilisation du béton a bien changé au cours des dernières années. Autrefois associé aux routes et aux bâtiments, le matériau est désormais plus polyvalent. Bien sûr, il a gardé ses usages primaires, mais son éventail de possibilités s’est élargi. Des résidences, de la fondation aux structures, sont maintenant faites de ce matériau et elles présentent des allures très modernes. Le béton est également de plus en plus utilisé en design intérieur et extérieur.

Miser sur l’expérience 

Le béton a fait ses preuves. Utilisé depuis des milliers d’années, il continue de surprendre et d’éblouir. Résistant et durable, il peut aussi être esthétique et moderne. Il a, dans sa manche, plusieurs avantages qui le placent en bonne position dans le choix des rénovateurs, pour ses côtés pratiques :

  • Le béton se recycle maintenant à 100 %. On peut lui donner une deuxième vie.
  • Il a un faible coût d’entretien.
  • Il offre une grande isolation face aux bruits et aux sons.
  • Sa longévité et sa résilience sont incomparables par rapport aux autres matériaux.

Pour certains, le béton est synonyme de terne et de gris foncé. Ces derniers seraient surpris d’apprendre qu’il est maintenant beaucoup plus élégant qu’auparavant. Il se décline dans une foule de couleurs et de textures ce qui fait qu’il peut ajouter une touche spéciale dans tous les décors. 

Plusieurs fonctions à découvrir

Les maisons en structures de béton montent de plus en plus en popularité. Aussi modernes que pratiques, elles se démarquent par leur look urbain et chic. En plus, il y a plusieurs bénéfices à choisir ce matériau pour sa structure. La performance énergétique est améliorée, car les coûts de chauffage et de climatisation sont diminués par rapport à une maison traditionnelle. Le béton emmagasine bien la chaleur.

Avez-vous pensé à utiliser ce matériau pour votre aménagement extérieur? Il est maintenant possible de faire des stationnements, des terrasses ou encore des entrées béton. Puisque le béton est résistant aux aléas de la vie, comme le feu ou la moisissure, les pièces sont très résistantes. Puisqu’il a un faible indice de réflexion à la lumière, il réduit les besoins en éclairage et limite le dégagement de chaleur.

Pour votre mobilier, le béton se démarque. Comptoirs de cuisine, habillages de foyer, vanités, douches, il y a maintenant une grande variété de meubles offerts dans ce matériau. On peut même l’associer à d’autres technologies. Les planchers chauffants construits avec un béton poli sont de plus en plus utilisés par les Québécois en raison des hivers froids. En plus, ils vont à merveille dans les décors au fond minimalistes.

Plus de renseignements se retrouvent au betonresidentiel.ca, où vous trouverez une foule d’idée pour vos prochaines rénovations. Plusieurs entreprises de la région offrent des services qui mettent en valeur le béton, comme Béton Multi Surfaces et peuvent vous aider dans vos projets.

Source : Association Béton Québec

Construction/Rénovation

Un nouveau concept en matière d’habitations écologiques

Construire une maison écologique représente un défi de taille. Au-delà du rêve de posséder une propriété pensée dans une optique de performance énergétique, de durabilité, de qualité et de développement durable, il y a toute une démarche et une série de choix qui doivent être faite pour mener à bien ce projet. C’est afin de simplifier la vie des Québécois en quête d’une telle résidence et pour répondre à un marché en pleine effervescence qu’Écohabitation lance les kits Écohabitation.

Dévoilés au début du mois de février, les kits Écohabitation révolutionnent la façon dont on perçoit l’habitation écologique. Ce nouveau concept, mis sur pied par l’organisme à but non lucratif, offre une solution abordable, durable et design aux propriétaires désirant accéder à une propriété écologique.

Rendus possibles grâce à la collaboration de firmes d’architecture et de fabricants de maisons préfabriquées de haute qualité, les kits Écohabitation présentent de nombreux avantages pour les propriétaires québécois.

Outre leur aspect écologique, ils offrent une haute performance énergétique, donc un coût énergétique moindre. Pensés et conçus pour la rudesse du climat québécois, ils sont aussi durables en plus de proposer un design novateur qui répond aux besoins des ménages modernes.

Les kits Écohabitation sont offerts aux particuliers ainsi qu’aux autoconstructeurs, mais ils peuvent également intéresser les promoteurs qui souhaiteraient offrir ce type de constructions saines à prix abordables.

Cinq kits actuellement offerts

Pour le lancement de ses kits d’habitation écologiques, Écohabitation a travaillé avec quatre firmes d’architectures et trois manufacturiers et développeurs de modules et structures d’habitations préfabriquées. Toutes ces entreprises ont été, au préalable, formées par Écohabitation dans le but de bien maîtriser les notions de la construction écologique et durable. Au total, ce sont cinq kits de maisons écologiques préfabriquées qui ont été créés par autant de duos combinant leurs savoir-faire et leurs expertises.

Les plans initiaux de ces derniers peuvent être personnalisés au besoin. Il suffit alors à l’acheteur de communiquer directement avec l’architecte ayant réalisé les plans. Quant aux fabricants de maisons préfabriquées, ce sont eux qui planifient l’utilisation de matériaux locaux de qualité, organisent la production, rationalisent l’assemblage de chaque kit et s’occupent de la construction.

La finition intérieure de la maison peut ensuite être prise en charge par un ÉcoEntrepreneur ou encore par les propriétaires.

Construction/Rénovation

Les défauts de construction en baisse

Garantie de construction résidentielle (GCR) a publié, jeudi dernier, les résultats d’une étude sur les défauts de construction. L’organisme à but non lucratif neutre et indépendant, qui a pour mandat d’administrer le Plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs pour l’ensemble du territoire québécois, met ainsi en lumière une amélioration des pratiques en construction résidentielle. Il démontre cependant l’importance de maintenir les efforts en prévention et en surveillance de chantier pour relever le niveau.

«Garantie de construction résidentielle a comme mission première de protéger les acheteurs d’une habitation neuve en prévenant des problématiques avec leur résidence. L’une des façons d’y parvenir est d’amener les entrepreneurs à adopter les meilleures pratiques en construction. Nous avons toujours privilégié la voie de la prévention et cette étude démontre hors de tout doute que cette approche rapporte, tant pour le consommateur que pour l’entrepreneur», affirme Daniel Laplante, président-directeur général de GCR.

À la grandeur du Québec, entre septembre 2016 et décembre 2018, GCR a constaté une baisse importante des défauts de construction sur les chantiers de l’ordre de 54%. Au Saguenay – Lac-Saint-Jean, on parle d’une variation de -40%. C’est donc dire qu’en septembre 2017, GCR identifiait en moyenne 1,88 non-conformité parmi les dix principales non-conformités répertoriées alors qu’en décembre 2018, ce nombre baissait à 1,13.

Parmi les principales non-conformités constatées lors des inspections de chantier, on retrouve :

  1. Solins
  2. Étanchéité à l’air et à la vapeur d’eau
  3. Lisses d’assise
  4. Protection des mousses plastiques
  5. Ponts thermiques 
  6. Isolation des murs de fondation
  7. Dimension des appuis aux poutres
  8. Protection contre l’humidité
  9. Chantepleures 
  10. Installation de plomberie


Entrepreneurs et acheteurs en sortent gagnants

Il fait nul doute qu’acheter une maison neuve est une source de stress pour les propriétaires. À juste titre, ils souhaitent s’assurer que leur propriété sera conforme au Code du bâtiment et qu’elle répondra à leurs attentes et leurs besoins.

Savoir qu’en cas de non-conformité, leur propriété est couverte par le Plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs est sécurisant.

«L’achat d’une habitation est souvent le plus grand investissement que fera un ménage au cours de son existence. Il faut savoir qu’un retard de livraison d’une habitation ou l’obligation d’effectuer des travaux correctifs peuvent leur causer de nombreux inconvénients et leur générer du stress, que ce soit de devoir vivre temporairement ailleurs ou de devoir entreposer leurs biens. Pour nous, éviter du stress et des désagréments aux acheteurs est la principale raison d’être de notre organisation», indique François-William Simard, vice-président Communications et Relations partenaires de GCR.

Qui plus est, l’étude menée par GCR permet également de constater qu’il est tout à l’avantage des entrepreneurs de bien réaliser les travaux de construction qui leur sont confiés puisque devoir effectuer des travaux corrections peut leur coûter jusqu’à 15 fois plus cher.

Par exemple, selon l’étude, il est près de dix fois plus dispendieux pour un entrepreneur de corriger l’installation et la pose de solins, tous types confondus. Il est également huit fois plus cher de réaliser des travaux correctifs pour l’étanchéité à l’air et à la vapeur d’eau et il est près de quinze fois plus coûteux d’effectuer des travaux correctifs pour la protection contre l’humidité. L’augmentation significative des coûts s’explique essentiellement par les coûts liés à la démolition pour avoir accès à la zone concernée ainsi que les travaux de rénovation et de finition nécessaire pour remettre le tout en état. Les travaux correctifs requièrent également des matériaux et du temps supplémentaires. 

Pour en savoir davantage sur Garantie de construction résidentielle ou pour obtenir tous les détails de l’étude, visitez le garantiegcr.com

Construction/Rénovation

Congrès Woodrise 2019 : «Bâtir des villes pour les humains et les générations futures»

Les acteurs de l’industrie de la construction en bois ont rendez-vous à Québec, à l’automne 2019.

Du 30 septembre au 03 octobre 2019, la Capitale nationale sera l’hôte de la deuxième édition du congrès Woodrise, une tribune internationale réunissant les principaux intervenants, décideurs et professionnels du domaine de la construction de bâtiments de moyenne et grande hauteur. Ces derniers ont décidé d'unir leurs forces pour faire du bois le matériau essentiel au développement de la ville durable.

Programmation préliminaire

La rencontre, qui se déroulera sous le thème « Bâtir des villes pour les humains et les générations futures », offrira une programmation qui saura répondre, voire dépasser les attentes des participants. 

En outre, les participants auront la chance d’entendre deux conférences d’introduction et pourront prendre part à trois séances plénières touchant des enjeux liés à la construction en bois à l’échelle internationale. 

Dans le cadre de la troisième journée différents ateliers techniques seront proposés aux participants :

•    Performances acoustiques et vibratoires

•    Prévention du risque sismique

•    Sécurité incendie

•    Ressources forestières et produits du bois

•    Marché asiatique de la construction : R&D et marché

•    Conception durable de l’enveloppe du bâtiment. 

La dernière journée du congrès sera, quant à elle, consacrée à des visites sur le terrain.

Salon « B2B »

La programmation comprendra également un salon interprofessionnel de type « B2B » qui permettra aux intéressés d’échanger avec des collaborateurs et partenaires d’affaires potentiels.

Inscriptions

Les inscriptions pour le Woodrise 2019, qui se tiendra au Centre des congrès de Québec, débuteront en février 2019. 

Tous les détails de l’événement, notamment la programmation préliminaire, sont accessibles via le site www.woodrise2019.ca.

Construction/Rénovation

Bilan des mois de janvier à novembre sur les mises en chantier

Entre les mois de janvier et novembre 2018, le nombre de mises en chantier de propriétés a augmenté pour la région métropolitaine de recensement (RMR) de Saguenay, comparativement à la même période l'an dernier. C’est ce que démontre la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL), dans son rapport mensuel du mois de novembre. On y voit aussi que pour la province de Québec, l’ensemble des marchés est resté relativement stable, mais qu’au Canada, les mises en chantier de maisons individuelles étaient à la baisse, soit de 14 %.

Pour Saguenay 

Dans la RMR de Saguenay, le nombre de mises en chantier a connu, tous marchés confondus, une légère hausse. Il y a eu 393 constructions de résidences lors des onze premiers mois de 2018, une augmentation de 6 % comparativement à 2017. Pour ce qui est de la mise en chantier des propriétés absolues, soit les maisons individuelles et les jumelées, la RMR de Saguenay a connu une augmentation de 50 mises en chantier pour la même période de temps l'an dernier. Mbea Bell, analyste pour la SCHL, a expliqué dans son entretien téléphonique avec Le Progrès que cela était dû au regain dans l’emploi des personnes âgées entre 25 et 44 ans dans la RMR. De plus, il a souligné que le marché locatif était en décroissance, dû à un taux d’inoccupation relativement élevé et à un solde migratoire déficitaire. Il y a eu 70 mises en chantier de logements locatifs pour les onze mois de l’année 2018, alors qu’il y en avait eu 105, en 2017.

Au Québec 

Pour le Québec, la mise en chantiers de propriétés a été relativement stable. Le nombre de constructions de maisons individuelles est passé de 5 983 entre janvier et novembre 2017, à 5 801 pour la même période en 2018. Cela représente une diminution de 3 %. Pour ce qui est des autres types de logements, tels que les maisons en rangées, les appartements, et les copropriétés, ils ont connu une augmentation de 2 %, pour se rendre à 30 671 mises en chantier dans les onze mois de l’étude. Au total, le nombre de mise en chantier pour tous les types de résidences à augmenter de 1 % comparativement au même laps de temps l’année dernière. 

Au Canada

La tendance canadienne est un peu différente. Le marché des mises en chantier de maisons individuelles a légèrement chuté, comparativement aux 11 mois de l’année précédente. Il y a eu seulement 50 089 mises en chantiers de résidences individuelles, comparativement à 58 409 l’année précédente. «Au Canada, il est difficile d’établir un constat, puisqu’on prend en compte toutes les provinces. Avec la stabilité du marché québécois, cette baisse serait davantage attribuée aux provinces de l’Ouest. À première vue, ce serait le changement de tendance, marquée par le manque d’espace dans les villes qui incite les promoteurs à construire des logements, ou des jumelés, puisqu’il y a moins de terrains pour des maisons individuelles », a souligné l’analyste. Pour ce qui est des autres types de résidences, le Canada a connu une augmentation de 2 %.

Construction/Rénovation

Greenbuild 2018: une expérience enrichissante pour deux ingénieurs de la région

Depuis plus de deux décennies, le mouvement des bâtiments écologiques aide les gens à comprendre leur rôle dans la protection et la préservation de l’environnement naturel, notamment en tirant parti de l’environnement bâti pour améliorer la santé humaine et le bien-être, atténuer le changement climatique, renforcer l’égalité communautaire et sociale, restaurer et protéger nos écosystèmes, améliorer l’efficacité et la performance des bâtiments et promouvoir le design durable.

Le Greenbuild international Conference & Expo, présenté chaque année en partenariat avec l’USGBC, se veut la plus grande conférence et exposition mondiale dédiée à la construction écologique. Cet évènement d’envergure réunit des chefs de file de l’industrie, des experts et des professionnels de première ligne dédiés à la construction durable. À chaque édition quelque 25 000 membres de la communauté de la construction verte des quatre coins de la planète se donnent rendez-vous pour se revigorer, s’inspirer et partager leurs expériences.

Cette année, le Greenbuild 2018 s’est déroulé à Chicago, du 14 au 16 novembre dernier, sous le thème HUMAN BY NATURE // THE INTERSECTION OF HUMANITY & THE BUILT ENVIRONMENT.

Alexandre Bouchard et Cédrik Turcotte de la firme Martin Roy et Associés Saguenay ont fait partie de la cohorte d’une trentaine de Québécois qui ont participé à l’évènement de l’industrie du bâtiment vert de l’année. D’ailleurs, Alexandre Bouchard, ingénieur, associé et directeur bureau du Saguenay de Martin Roy et Associés est l’un des trois entrepreneurs du Québec à avoir bénéficié du soutien de LOJIQ (Les Offices jeunesse internationaux du Québec) pour prendre part au Greenbuild 2018 à Chicago.

Les deux ingénieurs de Martin Roy et Associés Saguenay sont revenus emballés de leur passage dans la ville des vents.

«Le Greenbuild est assurément le meilleur endroit pour aller chercher de nouvelles connaissances, accroitre son expertise et développer son réseau. Le fait que l’événement comporte un volet de conférences et un volet exposition permet de s’inspirer de ce qui se fait ailleurs, en plus de découvrir une panoplie de produits novateurs », affirme d’entrée de jeux Alexandre Bouchard.

Construction / Rénovation

Des applications pour vous aider dans vos rénos!

RÉDACTION PUBLICITAIRE / La rénovation de sa maison peut être tout un casse-tête. Avec le budget à prévoir et le rassemblement de tout le matériel nécessaire, il peut parfois être stressant de devoir organiser tous ces travaux. Un coup de main n’est jamais refusé. Plusieurs applications gratuites, tant pour les appareils Apple qu’Android, se retrouvent sur le marché depuis quelques années et peuvent vous aider dans vos démarches. En voici quelques-unes.

IKEA Place (IOS et Android) Pour imaginer votre nouvelle pièce

Il existe plusieurs façons de jouer avec cette application qui vous permet de faire des choix éclairés en terme de décor intérieur. Si vous trouvez un meuble de votre goût, et que vous ne savez pas d’où il provient, vous n’avez qu’à prendre l’objet qui vous plaît en photo et l’application vous proposera des objets similaires. L’application recherche dans tout l’inventaire d’IKEA des produits qui lui ressemblent. En plus, grâce à la réalité virtuelle, IKEA Home vous laisse placer des meubles Ikea dans votre espace, avec votre appareil photo, afin de voir s’ils vont bien dans la pièce.

De nombreuses applications telles que Homestyler et Hutch, vous permettent d’installer des meubles dans des décors fictifs. C’est une bonne façon de vous donner un aperçu à quoi ressemblerait votre espace avec quelques changements. Certaines permettent même de changer la couleur des murs et les revêtements de plancher afin de représenter le mieux possible votre maison.

Notée 4,6 étoiles sur 5 sur l’App Store  

Notée 3,2 étoiles sur 5 sur le Google Play

Magicplan (IOS et Android) Pour prendre des mesures

MagicPlan vous permet de créer des plans de qualité de vos pièces, tout cela sans difficulté et à partir de votre téléphone. Des vidéos avec des étapes détaillées vous expliquent ce que vous avez à faire. Vous n’avez qu’à les suivre pour faire un plan détaillé de votre salon, par exemple. Un plus pour cette application: que si jamais votre appareil fait une erreur de calcul, vous pouvez toujours entrer manuellement les mesures, que ce soit des meubles ou des dimensions de la pièce choisie. On peut donc bien visualiser les meubles qui entreront dans la pièce pour voir si on détient l’espace nécessaire. On peut aussi placer des meubles à vendre dans des espaces simples pour bien les visualiser dans un espace.

Notée 4,7 étoiles sur 5 sur l’App Store

Notée 4,1 étoiles sur 5 sur le Google Play

ColorSmart by BEHR (Android) - Color Capture (IOS) Pour trouver la couleur parfaite

Parfois, l’inspiration vient d’un lieu public. Vous adorez la couleur du mur d’un restaurant et vous voudriez exactement la même dans votre salon ? Des applications telles que ColorSmart vous permettent de dénicher la même couleur, sans vous casser la tête avec les échantillons. Vous n’avez qu’à prendre une photo du mur que vous aimez et l’application vous sort le nom et la marque de sa couleur en peinture. En plus, il vous propose une palette de couleurs qui accompagnent bien cette teinte. Soyez vigilants avec la qualité de votre image pour vous assurer d’avoir les bons accords.

Colorsmart:

Notée 3,1 étoiles sur 5 sur Google Play

Color Capture :

Notée 3,1  étoiles sur 5 sur l’App Store

S’inpirer pour la décoration avec Pinterest et Houzz

Il existe plusieurs applications pour simplement s’inspirer un nouveau décor, à l’aide de galeries photos et de textes sur les différents styles. L’application Houzz se spécialise dans la décoration. Il est même possible de commander des meubles directement sur l’application. Elle nous permet aussi de faire des tableaux d’inspiration et de nous imaginer des décors en collant des meubles dans des pièces virtuelles.

Houzz :

Notée 4,6 étoiles sur 5 sur le Google Play

Pinterest :

Notée 5 étoiles sur 5 sur  l’App Store

Construction / Rénovation

Ditra-Heat relève le niveau

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Si vous avez déjà profité des avantages d’un système de plancher chauffant, il y a fort à parier que vous ne pouvez plus vous en passer. Appréciés de tous, les planchers carrelés chauffants sont une façon efficace d’améliorer son niveau de confort à la maison, d’augmenter la valeur de sa propriété et de réaliser des économies d’énergie.

Parmi toutes les marques de systèmes de planchers chauffants offerts sur le marché, l’une d’entre elles tire son épingle du jeu et relève le niveau de qualité. Ditra-Heat, de la compagnie allemande Schluter Systems, est en effet le seul à intégrer la technologie de désolidarisation à son système de plancher chauffant électrique. Un avantage non-négligeable!

«C’est afin de trouver des solutions concrètes aux causes habituelles de dommages des planchers carrelés que Schluter Systems a développé les membranes Ditra, explique Claudia Voyer de Zone Décor, détaillant autorisé Schluter. Concrètement, ces dernières ont pour rôle de séparer les sols et de réduire le stress occasionné par les changements de taux d’humidité, le mouvement et les lourdes charges comme le poids des ilots et des bains autoportant», souligne-t-elle.

La désolidarisation permet notamment au carrelage de s’adapter au mouvement naturel des matériaux sans occasionner le craquelage des carreaux ou du colis en plus de répartir adéquatement la charge statique.

Le système Ditra-Heat permet aussi de remplacer la seconde épaisseur de contreplaqué nécessaire pour ajuster le niveau du plancher de céramique à celui d’autres matériaux. Il solidifie par ailleurs le plancher, gère efficacement l’humidité sous le revêtement carrelé et étanchéifie le substrat.

Facile à installer 

«L’installation du système de plancher chauffant Ditra-Heat est somme toute assez simple et rapide, confie Claudia Voyer. Une fois la membrane en place, les câbles chauffants s’insèrent facilement entre les petites alvéoles, sans pince ni attache, et il n’est pas nécessaire de les recouvrir d’auto-nivelant, ce qui permet d’économiser beaucoup de temps. Naturellement, par sa configuration, la membrane protègera le fil», ajoute la spécialiste.

«Schluter Systems a par ailleurs développé son propre ciment-colle universel s’appliquant aussi bien sous les membranes Ditra que par dessus. Les risques d’erreur sont ainsi réduits à leur minimum grâce à l’utilisation de l’ensemble des produits Schluter Systems», ajoute-t-elle.

Une autre version du système de plancher chauffant électrique Ditra-Heat est également offerte par Schluter Systems. Le Ditra-Heat-TB intègre un isolant thermique qui lui permet d’offrir un chauffage jusqu’à 70% plus rapide sur substrats de béton. Informez-vous!

Garantie à vie

Les fabricants de systèmes de plancher chauffant électriques offrent généralement des garanties contre les défauts de fabrication de leurs produits. Certains s’avancent même à proposer des garanties à vie si le système acheté est installé par un professionnel reconnu par le fabricant. 

Du côté de Schluter Systems, la garantie offerte sur les sytèmes Ditra-Heat est à vie et s’applique dès lors que les normes d’installation sont respectées, qu’importe l’installateur. La garantie offerte est par ailleurs la plus complète sur le marché, couvrant l’ensemble des coûts de votre projet (matériaux et main d’œuvre).

«Il est essentiel de bien s’informer et de bien s’outiller avant d’entreprendre l’installation d’un système de plancher chauffant électrique. La moindre erreur peut coûter cher et empêcher le propriétaire de profiter de la garantie offerte par le fabricant. C’est pourquoi il ne faut pas avoir peur de poser des questions et de demander conseil. Il nous fait toujours plaisir de renseigner nos clients autoconstructeurs. Schluter Systems offre aussi beaucoup de support aux installateurs, des capsules-vidéos, de la documentation et autres», soutient Claudia Voyer.

Il est évidemment possible de confier l’installation d’un tel système à des professionnels reconnus comme les carreleurs de chez Zone Décor. Formés par Schluter Systems, ces derniers connaissent les normes d’installations du fabricant et sont les mieux placés pour répondre aux attentes et aux besoins de confort des clients.