Contenu commandité
Nouveaux locaux en préparation pour Le Quotidien

Construction/Rénovation

Nouveaux locaux en préparation pour Le Quotidien

Le Quotidien aura prochainement de nouveaux bureaux. Les travaux d’aménagement ont débuté dans le nouvel emplacement de l’entreprise situé au centre-ville de Chicoutimi. Pendant ce temps, la cinquantaine d’employés du Quotidien et du Progrès s’affairent de leur demeure, afin de livrer une nouvelle édition du journal chaque jour en version électronique et également une en version papier la fin de semaine.

Les nouveaux locaux sont situés au 455, rue de l’Hôtel-Dieu. Ils abritaient, jusqu’à tout récemment, le bar La P’tite Grenouille. Les travaux d’aménagement visent à créer une espace de travail plus moderne à aire ouverte. Les hauts plafonds et les grandes fenêtres donneront un look industriel à l’endroit.

Les employés ont officiellement quitté le 1051 boulevard Talbot, depuis la fin mai. La Maison de la presse a logé les journalistes, représentants publicitaires, photographes et employés de la production et de l’administration pendant plus de 40 ans. Dans cet emplacement, situé sur le boulevard Talbot, les employés se partageaient plus de 45 000 pieds carrés. Ils se retrouveront maintenant dans plus ou moins 5 000 pieds carrés. Tout cet espace n’était plus nécessaire depuis la fermeture des presses.

Les nouveaux bureaux offriront une proximité avantageuse avec plusieurs endroits stratégiques de Saguenay, comme l’hôtel de ville, le palais de justice, la rue Racine, les artères pour se rendre dans les autres secteurs, et bien plus.

Puisque les travaux sont toujours en cours, les abonnés du journal ne peuvent plus se présenter en personne pour payer leurs abonnements. Ils peuvent entrer en communication avec le service à la clientèle au 418 545-4664 pour un paiement par carte de crédit ou pour toutes autres informations.

Le Toit et moi effectuera un suivi des travaux au cours des prochaines semaines. Restez à l’affût.

Plus de mises en chantier en mai dans la RMR de Saguenay

Construction/Rénovation

Plus de mises en chantier en mai dans la RMR de Saguenay

La région métropolitaine de recensement (RMR) de Saguenay a connu une reprise de son activité immobilière, en mai. Après avoir subi un arrêt forcé en raison de la pandémie, les mises en chantier ont repris et leur nombre dépasse même celui de l’année dernière, à pareille date. C’est ce que démontre le plus récent bilan de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL).

Seul le secteur des maisons individuelles a connu une légère baisse, comparativement au même mois de l’année précédente. Il y a eu 23 mises en chantiers de maisons individuelles en mai 2020, tandis qu’il y en avait 33 au mois de mai 2019. Pour les autres types de logements, leur nombre de mises en chantier a quasiment doublé si on compare le mois de mai de 2019 et de mai 2020, ce qui fait que le cumulatif comprenant tous les types de logements confondus a présenté une augmentation de 17 %.

L’année 2020 avait commencé en lion du côté des mises en chantiers. Même si le secteur a dû être arrêté pendant quelques semaines, ce bon départ a fait que le bilan du début d’année n’a pas été trop affecté par la crise. «Dans la région métropolitaine de Saguenay, 63 nouvelles mises en chantier ont été enregistrées en mai, portant le total depuis le début de l’année à 153 unités résidentielles. Malgré l’interruption de la construction au printemps, ce bilan cumulatif est tout de même en hausse de 53 % par rapport à la même période l’an dernier», a commenté Nicholas Bernatchez, analyste pour la SCHL, par voie de communiqué de presse.

Couvre-plancher - Effectuer son prémagasinage en ligne

Construction/Rénovation

Couvre-plancher - Effectuer son prémagasinage en ligne

Si vous n’étiez pas un adepte du magasinage en ligne, il y a fort à parier que les dernières semaines vous auront néanmoins amenés à en faire l’expérience plus régulièrement qu’à l’habitude. Durant le confinement, nombre de consommateurs se sont en effet tournés vers l’achat en ligne pour répondre à leurs besoins de base, de confort ou de plaisance. Même dans le secteur de la rénovation, plusieurs ont pu poursuivre leurs travaux, voire en entreprendre de nouveaux, grâce aux nouvelles méthodes mises sur pieds par les entreprises pour offrir leurs produits et services sur le Web.

Cela a permis de constater d’une part la capacité d’innovation des entreprises du secteur, mais aussi les possibilités qui s’offrent aux consommateurs. Si dans certains cas, il n’y a rien comme voir et toucher un produit en magasin, dans d’autres situations, il est tout à fait possible de choisir ses produits et matériaux en ligne, à tout le moins d’en effectuer le prémagasinage pour ensuite se rendre directement en magasin afin de compléter sa commande.

Une sélection mondiale, chez votre marchand local

La compagnie canadienne de couvre-plancher Torlys a entre autres lancé son programme «Une sélection mondiale, chez votre marchand local». Visant à simplifier le magasinage  des consommateurs, et par conséquent  à assister le réseau de détaillants de la marque durant la crise de la COVID-19, cette initiative permet notamment de commander des échantillons de couvre-planchers via le site Web de Torlys et d’obtenir un bon de réduction de 50$ du fabricant.

Ceux et celles qui prévoient entamer un projet de rénovation des couvre-planches pourraient ainsi effectuer leur prémagasinage en ligne.

Très complet et plutôt convivial, le site torlys.com permet de découvrir toutes les gammes de produits Torlys. Pour mieux vous diriger vers le produit qui vous convient, plusieurs filtres de recherche sont proposés : catégorie de produits, gamme de prix, marque, format, mode de vie, type de fini, installation, approprié pour, longueur, couleur, apparence et autres caractéristiques.

Il ne reste ensuite à l’utilisateur qu’à sélectionner les produits qu’il préfère et à en commander des échantillons. Un minimum de trois échantillons est requis pour effectuer une commande. Actuellement, l’entreprise offre un code promotionnel pour obtenir les cinq premiers gratuitement. Le bon de réduction du manufacturier de 50$ s’ajoute automatiquement au panier.

Bien que le déconfinement soit commencé et que plusieurs entreprises de la région ouvrent leurs portes, le prémagasinage en ligne demeure intéressant dans l’optique de limiter ses déplacements et les contacts avec autrui. Les consommateurs peuvent faire leur choix de couvre-planchers  dans le confort de leur foyer et communiquer ensuite avec leur détaillant régional pour en effectuer la commande.

Plus fréquent qu’on ne le croit

Plusieurs autres fabricants de couvre-planchers offrent également à leur clientèle la possibilité de commander des échantillons via leur site Web. Ils encouragent ensuite les consommateurs à communiquer avec leur marchand local.

Le fabricant de planchers de bois franc Mirage fait partie de ceux-là. Sur son site Internet, il informe les consommateurs que la commande d’échantillons permet de faciliter le choix de couvre-planchers. Chaque échantillon de plancher fourni est de 7.5 po de long.

En ce moment, il offre, lui-aussi, un code promotionnel pour obtenir jusqu’à quatre échantillons gratuitement.

De son côté, Planchers Lauzon offre également cinq échantillons gratuits plus la livraison sans frais, mais demande en échange un don de 2$ qui sera remis au Club des petits déjeuners, alors que Planchers Mercier offre un forfait de six échantillons de 7 po de long pour 19,99$, livraison incluse.

Sous toute réserve, chez les distributeurs de céramique, la commande d’échantillons semble réservée aux professionnels de l’industrie.

Vos projets réno/déco

Construction/Rénovation

Vos projets réno/déco

C’est peut-être le fait d’être confiné à la maison ou tout simplement l’arrivée du printemps qui fait son œuvre, mais nombreux sont ceux et celles qui ont profité des dernières semaines pour entamer ou finaliser un projet réno/déco. De la simple redisposition du mobilier à la rénovation de la cuisine, en passant par l’application d’une nouvelle couche de peinture au salon ou la transformation d’un meuble d’antan, qu’importe la nature du projet réalisé, nous voulons en voir le résultat. Partagez vos réalisations avec les lecteurs du Toit & Moi en envoyant vos photos ainsi qu’une brève description de votre projet au srichard@lequotidien.com.

Alexandre Simard – Alma

Durant le confinement, Alexandre Simard a profité de chaque instant pour transformer l’intérieur de sa résidence. Parmi les quelques projets qu’il a réalisés et partagés sur sa page Facebook, l’un a particulièrement attiré l’attention de son entourage : la transformation de sa céramique, à l’entrée menant au sous-sol. Pourquoi remplacer ce qui est encore en bon état et que l’on peut tout simplement revamper? Une nouvelle peinture et le tour était joué.

Mais il faut avouer que l’opération lui a demandé passablement de patience. Voici les étapes qu’il a réalisées : «J’ai commencé par poncer ma céramique et je l’ai lavée au savon TSP noir. J’ai appliqué une couche d’adhérent, de la gamme de peinture minérale Fusion. Après avoir laissé sécher durant 24h, j’ai appliqué ma première couche de peinture couleur anthracite puis, 24h plus tard, la deuxième couche. J’ai laissé sécher les deux couches durant 72h. Ensuite, j’ai appliqué un scellant pour céramique (aquamix). J’ai laissé sécher 24h et j’ai délavé ma peinture avec une couleur d’un gris plus pâle, mélangée avec de l’eau (moitié-moitié). Avec un linge 100% coton et le mélange, j’ai fait des cercles sur chaque tuile puis je les ai laissées sécher 24h et j’ai réappliqué une couche de scellant.»

Le résultat final est une céramique à l’effet béton qui offre un tout nouveau look à la pièce.


Le sous-sol, espace aux mille et une possibilités

Construction/Rénovation

Le sous-sol, espace aux mille et une possibilités

Au moment d’acheter votre maison, vous ne saviez que faire du sous-sol, ce grand espace vide à moitié aménagé. Mais voilà que quelques années plus tard, la famille s’étant agrandie avec l’arrivée de deux marmots, le sous-sol  vous apparaît désormais comme la solution à bon nombre de problèmes. Peut-être le temps est-il venu de l’aménager convenablement?

Salle de jeux, cinéma maison, chambres d’enfants, atelier ou espace de rangement, le sous-sol offre mille et une possibilités. Sa rénovation permet en outre d’augmenter l’espace habitable et le confort de la maison et représente en ce sens un investissement judicieux. Toutefois, pour des travaux réussis, et ce, quelle que soit la vocation que vous souhaitez donner à votre sous-sol, il y a certains éléments dont vous devriez tenir compte. En voici quelques-uns.

Dimension des fenêtres

Les fenêtres des maisons d’un certain âge peuvent ne pas être conformes aux normes actuelles. Avant de penser aménager une chambre au sous-sol, vous devriez en vérifier les dimensions. Pour des raisons de sécurité, toute chambre doit avoir au moins une fenêtre suffisamment grande et accessible et celle-ci doit s’ouvrir facilement de l’intérieur.

Fondation et drain français

Si vos murs et votre plancher sont à découvert (sur le béton), assurez-vous que vos fondations sont toujours en bon état. Vérifiez qu’aucune fissure ne s’y trouve. Également, assurez-vous qu’il n’y ait pas d’efflorescence, soit des dépôts de sel blancs au bas des murs. Cela indiquerait un taux d’humidité trop élevé voire une infiltration d’eau.

D’autres signes peuvent également vous indiquer un taux d’humidité inadéquat comme des cernes d’eau sur la dalle ou des bas de murs noircis par la moisissure.

En pareilles situations, il se pourrait que le drain français de votre maison soit désuet et ne draine plus efficacement l’eau autour des fondations. Consultez un entrepreneur qualifié pour remédier à la situation.

Revêtement de plancher

Quel type de revêtement de plancher convient le mieux au sous-sol? Pour répondre à cette question, il faut d’abord se souvenir que le sous-sol est un endroit humide par nature, se trouvant sous le niveau du sol. Ainsi, il est nécessaire de choisir un revêtement de plancher qui tolèrera bien cet environnement et qui, en cas de dégât d’eau,  demeurera en bon état. On pense évidemment au béton et à la céramique. Tous deux peuvent d’ailleurs être posés sur un système de plancher chauffant pour plus de confort.

Il y a aussi le vinyle qui est résistant à l’eau, facile d’installation et qui est maintenant offert en plusieurs formats (planchettes, rouleaux, carreaux) et finis (imitation bois, céramique, béton et autres).

Les revêtements de sol en stratifié sont aussi de bon choix, mais souvenez-vous ceux-ci doit être posés par-dessus une sous-couche pare-vapeur.

Insonorisation

Un aspect dont vous devriez tenir compte lors de l’aménagement de votre sous-sol est l’insonorisation. Selon ce que vous souhaitez faire de cet espace, vous pourriez trouver avantageux d’insonoriser le plafond tant pour ceux qui utiliseront le sous-sol que pour ceux qui se trouveront au rez-de-chaussée.

En installant des panneaux insonorisant ou des tuiles acoustiques, par exemple, vous diminuerez la transmission du son d’un étage à l’autre.

Éclairage

Un bon éclairage est nécessaire au sous-sol où l’entrée de lumière naturelle se fait plus rare. L’installation d’encastrés représente une solution parfaite comme lumière de base. On peut aussi opter pour des plafonniers dirigeables. Au besoin, on ajoute des luminaires sur pied ou encore des lampes de table.

D’autres astuces, comme le choix d’une peinture de couleur claire et l’utilisation de miroirs, peuvent aider à donner de la luminosité à la pièce.

Vos projets réno/déco

Construction/Rénovation

Vos projets réno/déco

C’est peut-être le fait d’être confiné à la maison ou tout simplement l’arrivée du printemps qui fait son œuvre, mais nombreux sont ceux et celles qui ont profité des dernières semaines pour entamer ou finaliser un projet réno/déco. De la simple redisposition du mobilier à la rénovation de la cuisine, en passant par l’application d’une nouvelle couche de peinture au salon ou la transformation d’un meuble d’antan, qu’importe la nature du projet réalisé, nous voulons en voir le résultat. Partagez avec les lecteurs du Toit & Moi vos réalisations.

Simon de Champlain – Saguenay

En plein confinement, tous les moyens sont bons pour occuper les enfants, et si certains se contentent de leur proposer des activités de bricolage, d’autres n’hésitent pas à mettre leur savoir-faire à profit pour des projets plus ambitieux. C’est le cas de Simon de Champlain, qui à l’aide de ses deux enfants, a construit cette jolie cabane. Comme une mini-maison dans la maison, l’espace comprend une cuisinette ainsi qu’un deuxième étage  servant à la fois de chambre et de salon. De quoi en rendre plus d’un jaloux!

5 projets de rénovation faciles et rapides à réaliser

Construction/rénovation

5 projets de rénovation faciles et rapides à réaliser

Vous êtes en arrêt temporaire de travail, faites de ce moment une opportunité! Il est en effet rare d’avoir devant soi autant de temps libre lorsque l’on est un travailleur régulier. Profitez de ce moment de pause obligatoire pour vous lancer dans votre prochain projet de rénovation, vous savez celui que vous caressez depuis belle lurette, mais que vous repoussez sans cesse, faute de temps.

Refaire la cuisine, aménager le sous-sol, construire une maisonnette pour les enfants ou encore transformer le bureau en chambre d’amis, il y a autant de projets de rénovation qu’il y a de gens pour les imaginer. La manière de les préparer afin d’en assurer le succès demeure cependant la même.

Dans notre article de l'automne dernier Avant d’entreprendre des travaux de rénovation, on vous donnait quelques conseils sur les étapes à réaliser en amont avant de se lancer pieds joints dans l’aventure de la rénovation.

Cette fois, on vous suggère plutôt des projets faciles et rapides à réaliser que vous pourrez compléter pendant votre confinement. De quoi mettre à profit tout ce temps passé à la maison.

Formations en format Webinaire

Rénovation/Construction

Formations en format Webinaire

Situation de crise oblige, de nombreux professionnels sont actuellement en mode télétravail alors que d’autres sont tout bonnement en arrêt temporaire de travail. Si cela nécessite différents ajustements, c’est aussi l’occasion pour tout un chacun de focaliser sur l’avenir et de préparer le retour «normal» des choses. Il est notamment possible d’utiliser ce temps de pause pour parfaire ses connaissances grâce aux formations en ligne qui se multiplient.

Entrepreneurs, ingénieurs, architectes, techniciens et autres professionnels du bâtiment, voici  quelques formations offertes en format Webinaire.

Écohabitation

Écohabitation a exceptionnellement offert trois formations en ligne dont deux qui sont toujours à venir soit :

  • Maisons passives: vers l'hyperperformance, pour concevoir des enveloppes hyperperformantes et atteindre une consommation énergétique nulle ou très faible pour le chauffage. Le mercredi 22 avril.
  • Écoconstruction pour pros, pour maîtriser les principes et détails de conception et de construction du système d’évaluation LEED® et répondre sans difficulté aux exigences techniques de la certification dans vos projets. Le jeudi 30 avril.

Pour inscription : ecohabitation.com

Réseau Espace-Bois

Le Réseau Espace-Bois a rendu disponible gratuitement son cours Le matériau bois et la carboneutralité des bâtiments sur la plateforme Youtube. Ouvert à tous, ce dernier s’articule autour de cinq modules thématiques livrés sous trois différentes formes de vidéos soit des capsules théoriques avec professeur, des entrevues avec différents experts et acteurs clés du secteur ainsi que des visites de sites provenant des quatre coins du Québec.

Pour suivre la formation, visitez le http://www.uqac.ca/espace-bois/cours-en-ligne-ouvert-et-massif-sur-le-materiau-bois-et-la-carboneutralite-des-batiments/ ou rendez-vous directement sur Youtube, puis recherchez CLOM de l’UQAC.

Humaniti Montréal: des premiers condos-locatifs aspirants à la certification WELL au Québec

Construction/Rénovation

Humaniti Montréal: des premiers condos-locatifs aspirants à la certification WELL au Québec

Disponibles à partir de juillet prochain, les 314 condos-locatifs du projet Humaniti Montréal font partie du premier projet résidentiel québécois à tenter de décrocher la prestigieuse certification WELL, gage de qualité indéniable. Le programme de certification WELL est le premier du genre à se concentrer exclusivement sur la santé et le bien-être des personnes touchées par l’environnement bâti. 

Source : V2com

Être chez soi comme à l’hôtel 

Lumineux et arborant des finis haut de gamme, ces magnifiques condos-locatifs offrent aussi la chance de profiter de services hôteliers exclusifs, de se prélasser au bord d’une des deux piscines, de s’entraîner au gym connecté, de relaxer au sky lounge et de fréquenter les restaurants haut de gamme du complexe.

Des occupants prestigieux

Fier d’accueillir WeWork à même ses espaces de bureaux locatifs. Humaniti Montréal aura, de plus, l’honneur de se frotter à Google Montréal, dont les nouveaux bureaux en feront un voisin immédiat. On se réjouit déjà à l’idée de côtoyer ce nouveau centre d’innovation. L’hôtel-boutique, signé Autograph Collection de Marriot, fera le lien entre le bâtiment logeant les bureaux et celui où se trouvent les condos-locatifs, notamment grâce à sa structure sérigraphiée primée qui est érigée en porte-à-faux de façon spectaculaire.

Prix du patrimoine de Saguenay : à votre tour de voter

Construction/Rénovation

Prix du patrimoine de Saguenay : à votre tour de voter

La période d’inscription pour la cinquième édition du concours des Prix du patrimoine de Saguenay est terminée depuis le mois de septembre.

C’est maintenant le temps de voter pour votre projet Coup de cœur.

Du 1er au 29 février, la population est invitée à visiter le site Internet du Centre d’histoire Sir-William-Price ou à suivre directement ce lien (sirwilliamprice.com/coup-de-coeur-du-public/) afin de voter pour sa candidature préférée. 

Après avoir compilé les votes, le lauréat recevra une plaque honorifique soulignant sa contribution au rayonnement de notre patrimoine. 

« Nous avons reçu 14 dossiers. Sept des dix catégories proposées ont été comblées », explique Julie Desmeules, coordonnatrice au service public et aux communications du Centre d’histoire Arvida et du Centre d’histoire Sir-William-
Price. La catégorie industrielle fait partie des catégories n’ayant pas reçu de candidats. 

« Ce concours a comme mission de souligner les bons coups concernant les mises en valeur du paysage patrimonial », poursuit Josée Bergeron, directrice générale du Centre d’histoire Arvida et du Centre d’histoire Sir-William-Price. « Cette année, nous avons une nouvelle catégorie, soit le secteur Arvida, qui a été reconnu comme site patrimonial en 2018. »

Pour participer à ce concours, les candidats avaient six mois pour se rendre sur le site Internet et inscrire leur propriété, datant de 1950 et moins, en prenant soin d’y ajouter des photos avant et après leurs rénovations majeures ou mineures.  

Atelier

Pendant la Semaine du patrimoine à Saguenay, qui se déroulera du 16 au 22 février, le Centre d’histoire Arvida présentera ses nouveaux ateliers thématique, sur la rénovation patrimoniale, qui seront offerts gratuitement pendant la prochaine année. Un premier atelier, d’une série de quatre, se déroulera le jeudi 20 février, à 19 h, à la Bibliothèque Arvida.  Martin Simard, analyste en patrimoine à la Ville de Saguenay, assurera cette première présentation. « On veut outiller les propriétaires qui veulent commencer des rénovations en les guidant vers les bonnes ressources, selon les travaux et les composantes de la bâtisse », mentionne Mme Bergeron. Pour en savoir plus sur la programmation de la Semaine du patrimoine à Saguenay, visitez www.lavitrinesaguenay.com

Rénovation

Même si les matériaux sont parfois plus dispendieux, les résidents ayant une maison patrimoniale ont accès à plus de subventions pour rénover leur propriété. Les matériaux et les techniques de construction, pas toujours faciles à dénicher, sont aussi plus accessibles depuis qu’un secteur d’Arvida, construit en 1926, a été déclaré comme site patrimonial. En effet, Saguenay a accès à beaucoup plus d’expertises et de matériaux pour assurer les rénovations patrimoniales depuis cette reconnaissance. C’est une ressource inestimable puisqu’il est parfois difficile de trouver des entrepreneurs possédant les  connaissances pour appliquer les techniques de construction du 20e siècle. « Nous sommes vraiment fiers de ce site qui s’ajoute aux 12 autres sites patrimoniaux du Québec. C’est une première à Saguenay et le premier site du 20e siècle reconnu au Québec », conclut Mme Bergeron.

Concours

Le Centre d’histoire Arvida | Centre d’histoire Sir-William-Price est mandaté tous les trois ans, par la Ville de Saguenay et le ministère de la Culture et des Communications, dans le cadre de l’entente de développement culturel, afin de déployer ce concours. Les Prix du patrimoine, qui existent dans plusieurs régions du Québec, visent à souligner l’excellence dans le domaine de la rénovation patrimoniale et de la mise en valeur du patrimoine. C’est une façon de sensibiliser les citoyens et les organismes en matière de préservation du patrimoine tout en augmentant leur fierté. Les candidatures admissibles sont les maisons privées, les bâtiments commerciaux, institutionnels ou industriels, les parcs aménagés ou les sites naturels.

Les Constructions Philippe Blackburn: chef de file en habitation LEED

Construction/Rénovation

Les Constructions Philippe Blackburn: chef de file en habitation LEED

La qualité des produits a toujours été, pour Les Constructions Philippe Blackburn, un élément essentiel dans l’ADN de l’entreprise. Chaque année, l’entrepreneur travaille d’arrache-pied pour assurer la qualité de ses habitations haut de gamme, que ce soit les maisons unifamiliales, les maisons jumelées et les condos entièrement clés en main. Ce sont ces efforts qui ont fait que Les Constructions Philippe Blackburn sont devenues les chefs de file régionaux pour les habitations écoénergétiques certifiées LEED et qui ont fait que l’entreprise a maintenant la cote la plus élevée de la norme de qualité GCR.

Certification LEED

Dans son offre de produits, l’entrepreneur propose des habitations qui suivent le système d’évaluation « Leadership Energy and Environnemental Design » (LEED). Cette certification est une référence internationale pour le design, la construction et l’opération des bâtiments durables à haute performance. Afin de s’assurer de la conformité à la certification, il y a au minimum trois inspections faites par une firme indépendante lors de la construction de l’habitation. 

La certification LEED comprend plusieurs normes écoénergétiques afin d’assurer la qualité des habitations. Comparativement à celle du Code du bâtiment, la norme au Québec, les standards de la certification LEED sont grandement supérieurs. Ils touchent, par exemple, la qualité de l’air, l’isolation, la gestion des déchets, l’économie d’énergie et d’eau et plus encore. «Nous avons toujours été une entreprise qui s’est concentrée sur la qualité de nos produits. Il a été naturel pour nous de choisir de suivre l’accréditation LEED, puisque cela nous a permis de faire un pas de plus dans le raffinement de la qualité de nos produits», indique Daniel Blackburn, des Constructions Philippe Blackburn.

«En plus, nous avions remarqué que depuis 2017, la Ville de Saguenay octroie de généreux crédits de taxes municipales pour les Constructions certifiées LEED. Le fait de faire des unités d’habitations certifiées était donc doublement bénéfique. Il allait nous distinguer par rapport à la qualité du produit et les crédits de taxes allaient également aider les futurs acquéreurs », poursuit-il. En effet, à la fin de la construction d’une maison certifiée LEED, la Ville de Saguenay fait bénéficier les propriétaires d’un congé de taxes municipales de 1 000 $ les quatre premières années et de 500 $ la cinquième. 

Cette mesure a certainement haussé l’intérêt des futurs acheteurs envers cette certification écoénergétique. Entre 2013 et 2016, seulement 5 unités résidentielles de Saguenay ont obtenu la certification LEED. Entre 2017 et 2019, on en compte 49, dont 26 construites par Les Constructions Philippe Blackburn, soit plus de la moitié des constructions, ce qui place l’entreprise en tête des constructions régionales des unités d’habitation qui ont cette certification écoénergétique reconnue.

Une maison écologique, c'est possible!

Habitation

Une maison écologique, c'est possible!

Les habitudes changent et le domaine de l’habitation n’y échappe pas. La protection de l’environnement est un sujet qui est sur toutes les lèvres et les choix que nous faisons ont un impact direct sur celui-ci. Bien qu’il existe différentes façons de diminuer votre empreinte écologique, l’équipe du Toit & Moi vous propose une manière permanente d’y arriver; la maison écologique!

Qu’est-ce qu’une maison écologique ?

Une maison écologique est une habitation conçue pour être respectueuse de l’environnement. Ce type d’habitat doit donc créer le moins de pollution possible et réduire les besoins et les pertes d’énergie. Pour réussir, il faudra intervenir sur différents aspects tels que la conception, les matériaux de construction et les équipements utilisés.

Nouveauté sur le marché

Afin de diminuer les défis que peut représenter ce type de construction, l’organisme Écohabitation a réuni des architectes reconnus dans le domaine résidentiel écologique et des manufacturiers de maisons préfabriquées pour lancer un nouveau produit sur le marché; les Kits Écohabitation. Disponible en six modèles, chaque maison consommera trois fois moins de chauffage que les maisons traditionnelles; concrètement cela représente moins de 500 $ par année pour chauffer votre foyer. Elles répondent également à la norme «Passivhaus» ou maison passive qui vise l’efficacité énergétique de tous les types de bâtiments.

Les matériaux

Selon l’Ordre des architectes du Québec, en matière de construction verte, il n’y a pas que la consommation d’énergie à considérer. Le choix des matériaux utilisés, la gestion des débris de chantier et les efforts de récupération des matières sont à prendre en compte. Le marché est en plein essor au Québec et il est simple de trouver des matières naturelles et renouvelables. Un exemple par excellence est le bois; ce matériau jouit d’un grand succès en ce qui concerne la construction écologique. Il y a aussi d’autres exemples de matériaux écologiques : l’acier, le liège, la laine de le chanvre, etc.).

La taille de la maison

Il est important de construire une maison qui ne dépassera pas vos besoins en terme de surface. En effet, construire une maison trop grande réduira vos efforts liés aux économies d’énergie puisque vous devrez chauffer davantage pour couvrir la surface habitable. Du même coup, cela augmentera vos dépenses en eau et en climatisation.

La tournée Garantie de construction résidentielle (GCR) 2020

Construction/Rénovation

La tournée Garantie de construction résidentielle (GCR) 2020

Garantie de construction résidentielle (GCR) sera de passage au Saguenay le 17 mars prochain, dans le cadre de la Tournée GCR 2020. La 3e édition sera axée sur les problèmes qui reviennent le plus souvent en réclamation et les moyens d’y remédier et ce, autant pour les consommateurs que les entrepreneurs. Pour l’occasion, GCR offrira aux entrepreneurs différents ateliers de formation et une période d’échange sera incluse à l’horaire.

VOICI LES ATELIERS DE FORMATION OFFERTS :

Les 10 réclamations les plus fréquentes : description, solutions et éléments à surveiller en inspection (en deux parties) : GCR présentera les dix réclamations qui reviennent le plus souvent chez eux. L’atelier illustrera précisément les éléments problématiques, ce qu’il faut éviter de faire d’un point de vue technique et les méthodes pour assurer une construction de qualité.

Nouveautés et attentes de GCR : tout ce que les entrepreneurs doivent savoir : GCR dévoilera les principales nouveautés que les entrepreneurs doivent connaître en 2020 en plus de présenter ses attentes à leur égard. L’atelier abordera notamment des sujets liés aux aspects opérationnels de l’enregistrement des bâtiments et de leur inspection.

Un événement réseautage incluant une remise de distinctions aux entrepreneurs qui se sont démarqués clôturera la journée.

Avant d’entreprendre des travaux de rénovation

Construction/Rénovation

Avant d’entreprendre des travaux de rénovation

Vous songez entreprendre des travaux de rénovation cet automne? Assurez-vous de savoir dans quelle aventure vous mettez les pieds avant de vous lancer à l’assaut des quincailleries. Il y a en effet plusieurs étapes à réaliser en amont pour garantir le succès de vos projets et vous éviter bien des maux de tête.

Dressez la liste des travaux à effectuer

Faites l’inventaire de tous les travaux que vous désirez réaliser. Vous aurez ainsi une meilleure idée de l’ampleur de la tâche à abattre. Par le fait même, décidez d’ores et déjà ce que vous ferez vous-même et ce que vous désirez confier à des professionnels.

Inspirez-vous

Si ce n’est déjà fait, farfouillez le Web et les magazines de décoration à la recherche d’inspiration. Conservez les images, les photos et les brochures des produits et des décors qui vous inspirent dans une pochette dédiée à cet effet.

Rencontrez un designer ou un décorateur

Il se peut que vous ayez les aptitudes et les connaissances nécessaires à l’élaboration de votre projet. Si tel n’est pas le cas, rencontrez un designer ou décorateur d’intérieur, selon la nature des travaux que vous souhaitez entreprendre. Un avis externe et professionnel est toujours le bienvenu pour éviter de petites et de grosses erreurs.

Demandez votre permis et renseignez-vous

Pour réaliser vos travaux, vous aurez besoin d’un permis de rénovation émis par la municipalité. Informez-vous également à savoir s’il existe des règlements d’urbanisme ou de rénovations patrimoniales qui pourraient modifier la teneur de vos projets.

De professionnels à consulter

Si vous avez des travaux électriques, de plomberie ou de structure à faire réaliser dans le cadre de vos rénovations, faites venir les professionnels concernés pour une évaluation. Informez-vous également à savoir quels travaux doivent être réalisés avant quels autres. Vous pourrez ainsi dresser un calendrier plus précis de votre projet et vous assurez de bien coordonner la venue de chacun des professionnels.

Crédits d’impôt et subventions

Renseignez-vous sur les subventions et crédits d’impôt auxquels vous pourriez avoir droit. En faisant venir un inspecteur en bâtiment offrant ses services en efficacité énergétique, vous pourriez être agréablement surpris de constater que certains des travaux que vous désirez réaliser sont admissibles à des subventions ou crédits d’impôt (remplacement d’une fournaise à l’huile, remplacement des portes et fenêtre, isolation, etc.).

Déterminez votre budget

Combien coûteront vos travaux de rénovation? Il est toujours difficile de le dire avec exactitude en début de projet. Établissez tout de même un budget sommaire et assurez-vous de prévoir un montant additionnel qui servira à couvrir les imprévus. Par ailleurs, si nécessaire, demandez à votre institution financière quel est le meilleur moyen de financer vos travaux.

Dons de matériaux de construction

Construction/Rénovation

Dons de matériaux de construction

Architecture sans frontière Québec (ASFQ) lance un appel aux entrepreneurs en construction, aux manufacturiers, aux détaillants et aux propriétaires de bâtiments afin de trouver de possibles donateurs de matériaux de construction.

L’organisme sans but lucratif développe actuellement un programme de récupération de matériaux neufs et usagés pouvant servir à la réalisation de ses projets et par le fait même à soutenir sa mission.

C’est en mai dernier que l’ASFQ a officiellement lancé son appel au don. Dans un premier temps, la démarche a pour but de consulter les partenaires et donateurs potentiels. En remplissant un court sondage, via le asf-quebec.org/appel-aux-dons-de-materiaux- de-construction/, ces derniers peuvent d’ores et déjà signifier leur intérêt à prendre part au programme, indiquer le type de matériaux qu’ils pourraient offrir, la fréquence à laquelle ils rendraient lesdits matériaux disponibles pour l’organisme, les raisons pour lesquelles ils seraient intéressés à faire don de ces matériaux et plus encore.

Bois d’œuvre, bois traité, acier, poutres et poutrelles, portes et fenêtres, bois de grange, parement extérieur, une foule de matériaux pourraient connaître une deuxième vie et être utilisés pour la construction ou la réfection d’immeubles dans les communautés d’ici et d’ailleurs grâce à cette nouvelle initiative.

En participant au programme «Matériaux Sans Frontières», les donateurs pourraient se voir remettre des reçus de charité équivalents à la valeur marchande des dons matériels. Ils encourageraient également les activités d’Architecture sans frontières Québec sans compter que leurs gestes auraient des impacts positifs sur l’environnement et sur les communautés avec lesquelles travaille l’ASFQ.

Rappelons que l’ASFQ a été fondé en 2007 par l’Ordre des architectes du Québec et compte parmi ses membres les 4000 architectes de la province.

Une clôture PACIFIQUE

Construction/Rénovation

Une clôture PACIFIQUE

Bien loin de l’édification du mur de Berlin, la fonction première de la clôture est de séparer les terrains afin de préserver une certaine intimité. Or, elle peut parfois créer une situation conflictuelle et séparer littéralement les voisins. Plusieurs facteurs sont à considérer pour que l’installation de votre clôture se déroule selon les règles de l’art, loin des conflits. Voici quelques recommandations pour une clôture pacifique, qui répond à vos besoins, sans toutefois brimer l’espace de vos voisins.

Vérification de la réglementation

Avant de vous lancer dans le projet, référez-vous aux règlements de votre municipalité. Depuis 2007, la Loi sur la sécurité des piscines résidentielles impose une clôture autour de tout terrain comprenant une piscine. Un règlement effectif depuis 2010, impose également une clôture directement autour de la piscine creusée ou semi-creusée. Votre projet se doit de répondre aux exigences municipales, sans quoi vous devrez recommencer votre travail. Les règlements sont relatifs entre autres à la hauteur et parfois aux matériaux utilisés. Attention, si vous possédez une copropriété divise, la déclaration de copropriété peut également imposer des spécificités à respecter. Pensez à vérifier le certificat de localisation de votre propriété pour valider si une ou des servitudes s’y retrouvent, c’est le cas par exemple d’un droit de passage. 

Le piquetage, une étape importante

Pour respecter les limitations de votre terrain et vous assurer que la clôture respecte la ligne médiane, l’obtention d’un piquetage, réalisé par un arpenteur-géomètre, peut s’avérer très bénéfique. Il vous permettra de garantir que votre clôture est située au bon endroit, et donc, d’éviter les sources de conflits. Le coût approximatif d’un piquetage en zone urbaine s’approche des 1000 $. Ce montant inclut la production d’un rapport (certificat de piquetage). Si votre clôture est installée de votre côté de la ligne de la propriété, vous êtes responsables de défrayer l’entièreté des coûts. Cependant, si elle se retrouve sur la ligne, elle est donc mitoyenne, ce qui signifie que vous devrez vous entendre avec votre voisin pour le choix, le prix et l’entretien. 

Bien définir ses besoins

Plusieurs modèles sont disponibles sur le marché, bois, à maille de chaîne, métallique, de PVC et végétale. Définissez d’abord vos besoins en tenant compte du prix, de la couleur, de la durabilité, de l’entretien, de la pause ainsi que de l’intimité recherchée. 

En bois : la clôture de bois offre une grande robustesse. Il s’agit d’une option très abordable et écologique. Par contre, pour augmenter la longévité de votre installation, un entretien régulier est nécessaire. 

À maille de chaîne : composée de fils galvanisés recouverts de vinyles la clôture à mailles est disponible en différentes couleurs. Simple à installer, elle est abordable, durable et demande peu d’entretien. Si vous souhaitez gagner en intimité, ce type de clôture n’est toutefois pas opaque. Il est néanmoins possible d’ajouter des lattes d’intimité.

En PVC : ce produit, somme toute dispendieux, est offert sous forme de planches ou de panneaux et est reconnu pour sa durabilité. Il est idéal pour ceux qui sont à la recherche d’une quiétude absolue. 

Métallique : ce modèle, de plus en plus populaire, remplace les traditionnelles clôtures en fer ornemental. Raffiné et durable, il n’exige aucun entretien. Un large éventail de couleur est disponible et vous permet de personnalité votre clôture afin que celle-ci s’harmonise avec le revêtement de votre maison. 

Végétale : enfin, si vous désirez préserver l’aspect naturel de votre terrain, la clôture végétale est une solution 100 % écologique et naturelle! Cependant, elle demande un entretien rigoureux et laissera fort probablement filer vos animaux domestiques. 

Une équipe qualifiée pour Portes de garage SaguenayBalzac

Construction/Rénovation

Une équipe qualifiée pour Portes de garage SaguenayBalzac

Allier l’expérience aux connaissances des nouvelles technologies, c’est la clé du succès de l’entreprise Portes de garage SaguenayBalzac. Les experts en installation et réparation de portes de garage ont plus de 40 ans d’expérience, il n’y a donc plus rien à leur épreuve.Leur équipe composée, entre autres, de plusieurs employés présents depuis les tout débuts, s’est adaptée aux changements et est maintenant l’une des plus avancées technologiquement dans son domaine.

Le travail d’équipe est très important pour l’entreprise. Pour assurer sa pérennité, Portes de garage SaguenayBalzac a misé sur la mixité de ses employés d’expérience et des plus jeunes, qui viennent apporter de nouvelles connaissances. Le mariage des deux est ce qui fait que l’entreprise se démarque par son dynamisme sur le terrain et sur les réseaux sociaux et qu’elle peut maintenant proposer une foule de services adaptés pour tous les types de clients.

Les employés utilisent des tablettes électroniques pour faire leurs appels de services et ils sont géolocalisés en tout temps. Cela assure le client de payer pour le service exact qu’il a reçu. Les tablettes permettent également aux employés d’avoir un contact en tout temps avec un responsable de services, qui leur fournit tous les renseignements disponibles pour assurer de maximiser le temps sur le terrain.

Plus grand inventaire de la région

Que ce soit pour des particuliers, des entreprises ou encore des projets industriels de grande envergure, Portes de garage SaguenayBalzac relève le défi haut la main. Des portes de garages résidentiels aux hangars d’avion, ils détiennent le plus grand inventaire de la région.

C’est cet inventaire impressionnant qui permet à l’entreprise de répondre aux besoins de ses clients, 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Habituellement, l’entreprise est en mesure de réparer un problème rencontré par un client dans la même journée.

Vaste éventail de produits Garaga

L’entreprise est fière de présenter la plus grande offre de produits Garaga, son partenaire numéro un. Les produits sont d’excellente qualité et sont proposés dans une vaste gamme de couleurs, de motifs et de modèles. Rendez-vous sur le site Internet de portessaguenay.com pour pouvoir créer vous-mêmes, en ligne, votre porte de garage de rêve et vous pourrez l’essayer virtuellement sur votre maison. Le résultat vous donnera sans doute envie de changer!

Les thermopompes désormais encore plus performantes

Construction/Rénovation

Les thermopompes désormais encore plus performantes

Depuis quelques années, les propriétaires sont de plus en plus nombreux à se renseigner sur les nouvelles technologies de climatisation et de chauffage. Ils recherchent notamment des solutions moins énergivores, plus performantes, plus fiables et de meilleure qualité. Des critères d’achat auxquels l’entreprise régionale Réfrigération Lemay n’a aucun mal à répondre.

En effet, le commerce de Chicoutimi-Nord qui possède également une succursale sur le boul. Saint-Paul, à Chicoutimi, propose des produits de grande qualité, fabriqués par marques de renom dont la réputation n’est plus à faire. Ultra-performants, les appareils sont aussi d’une grande fiabilité. En «mode» chauffage, elles performent même durant les grands froids, jusqu’à -35 degrés, et tout cela à moindre coût d’électricité *  A noter que cet appareil a une capacité de chauffage de  80%  à -30°C.  

Reconnus mondialement, les produits de la marque GREE, disponibles chez Réfrigération Lemay, sont incomparables et performants à tous points de vue. Les séries « EXTREME et LOMO»,  plus particulièrement, comportent des garanties de dix ans sur les pièces et la main d’œuvre. Réfrigération Lemay est la seule entreprise de la région à offrir ce grand avantage pour sa clientèle.

Un service inégalé

Réfrigération Lemay, c’est une affaire de famille! Depuis plus de 44 ans déjà, la division climatisation et chauffage de l’entreprise, qui dessert les secteurs résidentiels et commerciaux, est reconnue pour la qualité de ses produits et de son service. Elle profite également de l’appui indéfectible de ses fournisseurs, un net avantage pour la clientèle lorsqu’il est question de service après-vente.

Réfrigération Lemay c’est :

-    Un service régional sans intermédiaire, le tout clé en main

-    Un grand inventaire de pièces et quatre unités de service

-    Un personnel compétent et formé

-    Un service d’installation rapide et professionnelle

-    Un service de réparation pour toutes les marques de climatiseurs.

Pour plus de renseignements ou pour une soumission gratuite, contactez l’équipe au
418 543-4755 ou au 418 543-2355. Vous pouvez également vous présenter au commerce du 2035 boul. Ste-Geneviève à Chicoutimi-Nord et à la succursale du 1130, boul. St-Paul Chicoutimi (voisin de Synergym).

Conseils

-    Soyez vigilants lors de l’achat de votre thermopompe. Le prix n’est pas le élément à considérer. Pour un investissement judicieux, plusieurs autres points sont à évaluer.

-    Également beaucoup de vigilance, si vous êtes sollicités par téléphone.

-    Finalement, avant les chaleurs, il serait important de faire vérifier et nettoyer votre appareil pour en assurer le bon fonctionnement.

Une expertise tournée vers la satisfaction client

Construction/Rénovation

Une expertise tournée vers la satisfaction client

Au cours des 10 dernières années, Construction ML s’est taillé une place de choix dans l’industrie de la construction à Saguenay. Entrepreneur général spécialisé autant dans le domaine résidentiel que commercial et industriel, l’entreprise est reconnue pour l’excellence de son travail et son professionnalisme qui lui permet de concrétiser des projets qui respectent en tous points les besoins de ses clients. Construction ML a d’ailleurs plusieurs projets domiciliaires à son actif ainsi que plusieurs projets de rénovations. Mentionnons notamment le Domaine sur le Golf, les condos Panoramique (quartier Panoramique) et Tadoussac (boulevard Tadoussac, Chicoutimi-Nord), auxquels l’entreprise s’est associée à titre de promoteur. Pour tous vos projets en bâtiment, l’équipe de Construction Ml, saura répondre à vos attentes en vous offrant un service de qualité et ainsi bâtir ensemble, une relation de confiance.

Force de l’entreprise

Construction ML se démarque dans le domaine de la construction de par ses prix compétitifs. Entourée de joueurs féroces dans le domaine de la construction, l’entreprise a su se démarquer au fil des ans en proposant des prix toujours plus concurrentiels. En rencontrant le président M. Michel Larouche, on comprend rapidement l’essence même de l’entreprise qui puise sa force à travers une équipe dévouée pour qui l’expérience client est sans contredit la priorité numéro un. 

Engagement en 2019

Pour l’année 2019, Construction ML s’engage à redoubler d’efforts pour améliorer le service après-vente, qui est sans contredit, le plus grand défi de toutes compagnies qui travaillent dans le domaine de la construction. Beaucoup d’énergie et d’argent seront investit afin de s’assurer de l’entière satisfaction de la clientèle. M. Larouche s’engage personnellement  à répondre à toutes les demandes d’information ainsi qu’à toutes les préoccupations dans un délai de 48 heures.  

Comité de gestion

Un comité de gestion, composé de Jonathan Pinard, chargé de projet, Claire Hudon, designer, Pierre Larouche, surintendant, Jacques Larouche, contremaître, ainsi que Keven Simard, également contremaître, se réunit régulièrement afin de discuter des projets en cours et des défis professionnels rencontrés par chacun des employés. « Je suis entouré de travailleurs compétents et reconnus dans leur champ d’expertise. J’ai une entière confiance au jugement de mon équipe, chaque personne occupe une place stratégique et remplit ses fonctions en ayant toujours à cœur de fournir le meilleur service possible à nos clients », souligne M. Larouche. 

La simplicité au rendez-vous

Pour Michel Larouche, il n’y a pas de recette miracle, l’équation pour arriver à rivaliser avec ses compétiteurs est fort simple; en tout temps, il priorise les besoins de ses clients. « Mon bureau est situé dans un ancien garage que j’ai aménagé pour travailler. Mes employés sont autonomes et travaillent tous à partir de leur demeure. Je me promène également dans un véhicule somme toute modeste, mais qui me convient parfaitement. En tant qu’entrepreneur, il m’importe d’appuyer mes clients dans leur démarche tout en leur suggérant des projets à des prix raisonnables. En aucun cas je ne retranche sur la qualité des travaux ou sur la main-d’œuvre. Comme toutes les entreprises ouvrant dans ce domaine, nous sommes soumis aux mêmes lois et devons respecter les mêmes conventions salariales. Le moyen qui m’apparaît  le plus évident pour diminuer au maximum les coûts relatifs à la construction est donc de commencer par minimiser les frais d’entreprise. C’est une recette gagnante, car au bout du compte, le client est toujours gagnant », explique-t-il. 

Une certification redoublée

Les employés de Construction ML déploient énormément d’efforts pour assurer un service après-vente personnalité et complet. En effet, depuis le début de l’année 2019, l’équipe a mis sur pied une enquête de satisfaction sous forme de questionnaire qui est complété par les clients après la réception de leur maison ou bâtiment. Ce document permet de recueillir les commentaires et impressions des acheteurs et est un excellent moyen pour l’entreprise de continuer à parfaire leur expertise. Dans 96 % des cas, les réponses au questionnaire sont favorables, ce qui constitue une preuve incontestable de la qualité des produits livrés.  


L’entreprise a également conçu une base de données grâce à laquelle, les fiches clients sont mises à jour en temps réel pour assurer le suivi des travaux. Administré par M. Larouche et Mme Hudon depuis janvier 2019, le système rend compte des avis de non-conformités rencontrés lors de la préréception du produit et sont ensuite acheminés vers les personnes ressources en charge des travaux.


 En plus d’offrir un suivi en temps réel et d’archiver les informations, le programme assure une sécurité pour que le client puisse bénéficier d’un service après-vente sans pareil. En nouveauté cette année, la compagnie souhaite redoubler la certification de ses projets en encourageant les clients à avoir recours à un inspecteur en bâtiment indépendant. L’inspection doit être réalisée lors de la préréception de la maison pour répondre aux exigences de garantie. Ainsi, l’extérieur et l’intérieur de la maison sont scrutés de près à l’aide d’un formulaire d’inspection qui tient compte d’une multitude de détails, tous plus importants les uns que les autres (système électrique, fondations, crépis de béton, etc.). « Pour ne pas générer de frais supplémentaires trop élevés, nous mettons à la disposition des clients une banque de trois inspecteurs d’expérience. L’inspection par un professionnel est très rassurante pour le client puisqu’elle empêche la production d’un rapport favorable. Nous voulons à tous prix éviter les mauvaises surprises et nous voulons endosser la responsabilité qui nous revient comme entrepreneur. Cette démarche témoigne de l’importance que nous accordons au produit final qui se doit d’être à la hauteur de nos compétences », ajoute le président en toute humilité. 

Entre bonnes mains     

Construction neuve, clé en main, rénovation, construction après-sinistre et menus travaux, peu importe le projet, l’équipe de Construction ML s’investit à 100 % dans chacune de ses réalisations. De la conception de plans aux choix de matériaux, en passant par le budget et l’aménagement intérieur, toutes les phases sont prises en charge par une équipe de spécialistes qualifiée. 

Opter pour la tranquillité d’esprit

Planification, conception, construction, décoration et aménagement paysager, laissez-vous guider par des gestionnaires chevronnés qui s’occuperont de chacune des étapes de la gestion de votre projet. Avec la réalisation d’un projet de construction clé en main, vous obtenez des garanties de performance inégalées. Pendant que vous choisissez les éléments qui constitueront votre prochaine habitation, votre projet prend forme sous vos yeux. La construction d’une maison peut être à l’origine d’une grande source de stress. C’est pourquoi la construction clé en main est un choix judicieux qui vous évitera bien des tracas. Laissez les experts dans le domaine faire opérer la magie d’une expertise sans faille pour créer votre maison de rêve. 

Assurance pour projets clé en main

Construction ML détient une assurance responsabilité civile et les cautionnements s’appliquent bel et bien au projet clé en main. De plus, cette responsabilité et ce cautionnement ne portent pas de limite ou d’exclusion.

La Tournée GCR s’arrête à Saguenay

Construction/Rénovation

La Tournée GCR s’arrête à Saguenay

Les défauts de construction sont à la baisse au Québec, mais du travail reste à faire pour améliorer les pratiques sur les chantiers et assurer la qualité des constructions résidentielles. Garantie de construction résidentielle (GCR), organisme à but non lucratif gérant le seul plan de garantie obligatoire, était justement de passage à Saguenay, jeudi dernier, dans le cadre de la Tournée GCR 2019. Pour l’occasion, près de 100 entrepreneurs en construction et autres professionnels de l’industrie étaient réunis à l’hôtel Delta Saguenay.

«La Tournée GCR s’arrête pour une première fois à Saguenay et déjà je peux vous dire que ce ne sera pas la dernière. Nous sommes très satisfaits du taux de participation», confie François-William Simard, vice-président Communications et Relations partenaires de GCR.

«L’objectif de notre présence, essentiellement, est de sensibiliser et de former les entrepreneurs dans le but d’améliorer la qualité de la construction au Québec et de favoriser la protection des consommateurs. Dans le cadre de la Tournée GCR, par exemple, on va parler des principales réclamations qui sont faites et de comment on peut les prévenir, mentionne-t-il. En janvier dernier, nous avons aussi dévoilé une étude qui démontre que les défauts de construction sont en baisse au Québec, mais que malgré tout, il y a encore beaucoup à faire. En rencontrant les professionnels sur le terrain, on croit pouvoir améliorer encore davantage ce bilan.»

Dévoilée en janvier dernier, l’Étude sur les défauts de construction au Québec révélait qu’au Saguenay – Lac-Saint-Jean, entre septembre 2016 et décembre 2018, GCR a constaté une baisse importante des défauts de construction sur les chantiers de l’ordre de 40%.

En septembre 2017, GCR identifiait en moyenne 1,88 non-conformité parmi les dix principales non-conformités répertoriées alors qu’en décembre 2018, ce nombre baissait à 1,13. Pour l’ensemble du Québec, on parle d’une diminution de non-conformités jugées principales de 54%. Signe que le travail de prévention effectué par GCR porte fruits. 

«Notre stratégie s’oriente véritablement autour de la prévention. Oui, on est là pour intervenir auprès des entrepreneurs lorsqu’il y a des défauts de construction ou des réclamations qui sont faites, par contre si on peut prévenir les problématiques, c’est encore mieux. Tout le monde s’en trouve gagnant, consommateurs et entrepreneurs», souligne M. Simard.

Il faut dire que réaliser des travaux correctifs est beaucoup plus coûteux pour les entrepreneurs alors que les défauts de constructions peuvent être une importante source de stress pour les propriétaires, sans compter les inconvénients que cela peut entraîner.

Ainsi, parmi son offre de services, GCR propose la vérification de plans pour les entrepreneurs. L’organisme effectue également des inspections en chantier. Ayant pour mission première de protéger les acheteurs d’habitation neuve en prévenant les problématiques qu’ils pourraient avoir avec leur résidence, Garantie de construction résidentielle augmentera d’ailleurs le nombre d’inspections qu’elle réalisera au Québec en 2019.

Ce sont en effet 8500 unités résidentielles qui seront inspectées au courant de l’année, une augmentation de près de 20% par rapport à 2018.

Lors de son passage au Saguenay, GCR a également dévoilé qu’elle mettra à la disposition des entrepreneurs un guide des meilleures pratiques en construction. Chaque mois, un nouveau chapitre leur sera remis, le premier traitant du béton non armé.

Trois entrepreneurs de la région reconnus

Toujours dans le cadre de la Tournée GCR, plus de 100 entrepreneurs à travers le Québec se sont vus remettre une distinction alors qu’ils ont obtenu la Cote Qualité GCR AA. C’est le cas au Saguenay–Lac-Saint-Jean de trois entrepreneurs soit : Habitations DLC, Constructions Michel Godin et Aubaines constructions.

Ces entreprises ont su se démarquer en 2018 par la qualité de leurs constructions, le haut niveau de satisfaction de leur clientèle ainsi que leur solidité financière. 

L’échelle de la Cote Qualité GCR varie de AA à D. Elle est réévaluée annuellement afin de suivre l’évolution financière et technique des entreprises.

Retour sur le salon Expo Habitat Saguenay

Construction/rénovation

Retour sur le salon Expo Habitat Saguenay

Ils ont été plus de 13 500 personnes à venir matérialiser leurs rêves au salon Expo Habitat Saguenay qui s’est tenu du 7 au 10 mars dernier. L’évènement, qui en était à sa 34e édition, a permis aux visiteurs de faire le plein d’idées quant à leurs projets de construction, de rénovation et de décoration. Retour sur ce rendez-vous annuel!

Cette année, plus de 110 exposants se sont réunis entre les murs du Pavillon sportif de l’UQAC pour y présenter leurs services, leurs produits et dans certains cas, leurs plus récentes nouveautés.

Il y en avait véritablement pour tous les goûts et pour tous les besoins, passant des entrepreneurs généraux, aux notaires, aux entreprises spécialisées en ventilation, sans oublier les arpenteurs, les ébénistes et autres professionnels de l’habitation.

Les visiteurs ont ainsi eu l’occasion de découvrir le savoir-faire des entreprises d’ici et de repartir, par le fait même, avec quelques dépliants informatifs et cartes d’affaires.

Construction et rénovation écologiques

L’un des faits marquants de cette édition est sans l’ombre d’un doute la présence accrue d’exposants faisant la promotion de la construction et de la rénovation écologiques. On sentait également le grand intérêt des visiteurs pour ce type d’habitation qui gagne en popularité.

Pour une première fois, le Conseil du bâtiment durable du Canada, branche Saguenay – Lac-Saint-Jean, était d’ailleurs présent au Salon pour informer la population régionale sur les habitations écologiques, le programme de certification LEED et les subventions offertes par Ville Saguenay visant à encourager et à soutenir la construction et la rénovation durable.

Le Domaine Luxuor, cet important développement d’écoquartier de Chicoutimi, occupait également un espace au Pavillon sportif pour informer les visiteurs sur les nombreux avantages offerts par ce milieu de vie stimulant, prônant les saines habitudes de vie et le développement durable.

Mentionnons aussi la présence d’entrepreneurs généraux offrant leurs services en constructions résidentielles écologiques et celle d’entreprises locales dont les valeurs environnementales guident les actions.

Coups de coeur

Plusieurs exposants ont évidemment retenu notre attention lors du salon Expo Habitat pour leur audace, la présentation de leur kiosque et le dynamisme de leur équipe. C’est le cas notamment d’Arbres & cie, entreprise spécialisée dans l’abattage, l’élagage et le dessouchage d’arbres.

Ceux et celles qui se sont présentés au Pavillon sportif de l’UQAC lors de l’évènement n’auront aucun mal à se rappeler l’énorme branche d’arbre de plusieurs mètres de hauteur qui prenait place au centre de la salle. Eh bien, cette installation, c’était celle d’Arbres & cie qui n’a véritablement pas ménagé les efforts pour faire la promotion de ses services et la prévention des travaux de coupe d’arbres en hauteur.

Autre coup de cœur du Toit & Moi, la vaste terrasse de 2500 pieds carrés, réalisation de Création Paysage. C’est en se rendant au coin bistrot que les visiteurs traversaient l’aménagement qui accueillait entre autres des coins détente, barbecue et spa, collaboration de Club piscine Super Fitness et Maçonnex.

Dans le même créneau, Aménagement Grenon proposait lui aussi un aménagement extérieur quelques kiosques plus tôt. L’espace était invitant notamment grâce à sa chute d’eau et ses écrans d’intimité.

Et si on parle de design et de décoration, la palme revient à Armoires AD Plus qui a émerveillé les visiteurs avec l’aménagement d’une superbe cuisine moderne, fonctionnelle et bien pensée. Du choix des matériaux, aux couleurs sans oublier les accessoires mis en valeur, tout était magnifique. Les visiteurs ont d’ailleurs été nombreux à venir discuter avec les cuisinistes et designers présents, question de s’inspirer.

Soulignons également la présence au Salon d’Importations Maya et Inca qui avait apporté tout un large éventail de produits pour l’occasion; des pièces originales, esthétiques et design.

Quant à Meubles Gilles Emond, il nous a épaté avec la présentation des fauteuils vibromassants de la marque Cozzia. Deux modèles ont été présentés en exclusivité au Salon soit le CZ-357 et le CZ-322. On aurait littéralement passé des heures assis dans ces fauteuils de grande qualité dont les fonctions de massage sont étonnantes.

Et si on osait le béton?

Construction/Rénovation

Et si on osait le béton?

L’utilisation du béton a bien changé au cours des dernières années. Autrefois associé aux routes et aux bâtiments, le matériau est désormais plus polyvalent. Bien sûr, il a gardé ses usages primaires, mais son éventail de possibilités s’est élargi. Des résidences, de la fondation aux structures, sont maintenant faites de ce matériau et elles présentent des allures très modernes. Le béton est également de plus en plus utilisé en design intérieur et extérieur.

Miser sur l’expérience 

Le béton a fait ses preuves. Utilisé depuis des milliers d’années, il continue de surprendre et d’éblouir. Résistant et durable, il peut aussi être esthétique et moderne. Il a, dans sa manche, plusieurs avantages qui le placent en bonne position dans le choix des rénovateurs, pour ses côtés pratiques :

  • Le béton se recycle maintenant à 100 %. On peut lui donner une deuxième vie.
  • Il a un faible coût d’entretien.
  • Il offre une grande isolation face aux bruits et aux sons.
  • Sa longévité et sa résilience sont incomparables par rapport aux autres matériaux.

Pour certains, le béton est synonyme de terne et de gris foncé. Ces derniers seraient surpris d’apprendre qu’il est maintenant beaucoup plus élégant qu’auparavant. Il se décline dans une foule de couleurs et de textures ce qui fait qu’il peut ajouter une touche spéciale dans tous les décors. 

Plusieurs fonctions à découvrir

Les maisons en structures de béton montent de plus en plus en popularité. Aussi modernes que pratiques, elles se démarquent par leur look urbain et chic. En plus, il y a plusieurs bénéfices à choisir ce matériau pour sa structure. La performance énergétique est améliorée, car les coûts de chauffage et de climatisation sont diminués par rapport à une maison traditionnelle. Le béton emmagasine bien la chaleur.

Avez-vous pensé à utiliser ce matériau pour votre aménagement extérieur? Il est maintenant possible de faire des stationnements, des terrasses ou encore des entrées béton. Puisque le béton est résistant aux aléas de la vie, comme le feu ou la moisissure, les pièces sont très résistantes. Puisqu’il a un faible indice de réflexion à la lumière, il réduit les besoins en éclairage et limite le dégagement de chaleur.

Pour votre mobilier, le béton se démarque. Comptoirs de cuisine, habillages de foyer, vanités, douches, il y a maintenant une grande variété de meubles offerts dans ce matériau. On peut même l’associer à d’autres technologies. Les planchers chauffants construits avec un béton poli sont de plus en plus utilisés par les Québécois en raison des hivers froids. En plus, ils vont à merveille dans les décors au fond minimalistes.

Plus de renseignements se retrouvent au betonresidentiel.ca, où vous trouverez une foule d’idée pour vos prochaines rénovations. Plusieurs entreprises de la région offrent des services qui mettent en valeur le béton, comme Béton Multi Surfaces et peuvent vous aider dans vos projets.

Source : Association Béton Québec

Un nouveau concept en matière d’habitations écologiques

Construction/Rénovation

Un nouveau concept en matière d’habitations écologiques

Construire une maison écologique représente un défi de taille. Au-delà du rêve de posséder une propriété pensée dans une optique de performance énergétique, de durabilité, de qualité et de développement durable, il y a toute une démarche et une série de choix qui doivent être faite pour mener à bien ce projet. C’est afin de simplifier la vie des Québécois en quête d’une telle résidence et pour répondre à un marché en pleine effervescence qu’Écohabitation lance les kits Écohabitation.

Dévoilés au début du mois de février, les kits Écohabitation révolutionnent la façon dont on perçoit l’habitation écologique. Ce nouveau concept, mis sur pied par l’organisme à but non lucratif, offre une solution abordable, durable et design aux propriétaires désirant accéder à une propriété écologique.

Rendus possibles grâce à la collaboration de firmes d’architecture et de fabricants de maisons préfabriquées de haute qualité, les kits Écohabitation présentent de nombreux avantages pour les propriétaires québécois.

Outre leur aspect écologique, ils offrent une haute performance énergétique, donc un coût énergétique moindre. Pensés et conçus pour la rudesse du climat québécois, ils sont aussi durables en plus de proposer un design novateur qui répond aux besoins des ménages modernes.

Les kits Écohabitation sont offerts aux particuliers ainsi qu’aux autoconstructeurs, mais ils peuvent également intéresser les promoteurs qui souhaiteraient offrir ce type de constructions saines à prix abordables.

Cinq kits actuellement offerts

Pour le lancement de ses kits d’habitation écologiques, Écohabitation a travaillé avec quatre firmes d’architectures et trois manufacturiers et développeurs de modules et structures d’habitations préfabriquées. Toutes ces entreprises ont été, au préalable, formées par Écohabitation dans le but de bien maîtriser les notions de la construction écologique et durable. Au total, ce sont cinq kits de maisons écologiques préfabriquées qui ont été créés par autant de duos combinant leurs savoir-faire et leurs expertises.

Les plans initiaux de ces derniers peuvent être personnalisés au besoin. Il suffit alors à l’acheteur de communiquer directement avec l’architecte ayant réalisé les plans. Quant aux fabricants de maisons préfabriquées, ce sont eux qui planifient l’utilisation de matériaux locaux de qualité, organisent la production, rationalisent l’assemblage de chaque kit et s’occupent de la construction.

La finition intérieure de la maison peut ensuite être prise en charge par un ÉcoEntrepreneur ou encore par les propriétaires.

Les défauts de construction en baisse

Construction/Rénovation

Les défauts de construction en baisse

Garantie de construction résidentielle (GCR) a publié, jeudi dernier, les résultats d’une étude sur les défauts de construction. L’organisme à but non lucratif neutre et indépendant, qui a pour mandat d’administrer le Plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs pour l’ensemble du territoire québécois, met ainsi en lumière une amélioration des pratiques en construction résidentielle. Il démontre cependant l’importance de maintenir les efforts en prévention et en surveillance de chantier pour relever le niveau.

«Garantie de construction résidentielle a comme mission première de protéger les acheteurs d’une habitation neuve en prévenant des problématiques avec leur résidence. L’une des façons d’y parvenir est d’amener les entrepreneurs à adopter les meilleures pratiques en construction. Nous avons toujours privilégié la voie de la prévention et cette étude démontre hors de tout doute que cette approche rapporte, tant pour le consommateur que pour l’entrepreneur», affirme Daniel Laplante, président-directeur général de GCR.

À la grandeur du Québec, entre septembre 2016 et décembre 2018, GCR a constaté une baisse importante des défauts de construction sur les chantiers de l’ordre de 54%. Au Saguenay – Lac-Saint-Jean, on parle d’une variation de -40%. C’est donc dire qu’en septembre 2017, GCR identifiait en moyenne 1,88 non-conformité parmi les dix principales non-conformités répertoriées alors qu’en décembre 2018, ce nombre baissait à 1,13.

Parmi les principales non-conformités constatées lors des inspections de chantier, on retrouve :

  1. Solins
  2. Étanchéité à l’air et à la vapeur d’eau
  3. Lisses d’assise
  4. Protection des mousses plastiques
  5. Ponts thermiques 
  6. Isolation des murs de fondation
  7. Dimension des appuis aux poutres
  8. Protection contre l’humidité
  9. Chantepleures 
  10. Installation de plomberie


Entrepreneurs et acheteurs en sortent gagnants

Il fait nul doute qu’acheter une maison neuve est une source de stress pour les propriétaires. À juste titre, ils souhaitent s’assurer que leur propriété sera conforme au Code du bâtiment et qu’elle répondra à leurs attentes et leurs besoins.

Savoir qu’en cas de non-conformité, leur propriété est couverte par le Plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs est sécurisant.

«L’achat d’une habitation est souvent le plus grand investissement que fera un ménage au cours de son existence. Il faut savoir qu’un retard de livraison d’une habitation ou l’obligation d’effectuer des travaux correctifs peuvent leur causer de nombreux inconvénients et leur générer du stress, que ce soit de devoir vivre temporairement ailleurs ou de devoir entreposer leurs biens. Pour nous, éviter du stress et des désagréments aux acheteurs est la principale raison d’être de notre organisation», indique François-William Simard, vice-président Communications et Relations partenaires de GCR.

Qui plus est, l’étude menée par GCR permet également de constater qu’il est tout à l’avantage des entrepreneurs de bien réaliser les travaux de construction qui leur sont confiés puisque devoir effectuer des travaux corrections peut leur coûter jusqu’à 15 fois plus cher.

Par exemple, selon l’étude, il est près de dix fois plus dispendieux pour un entrepreneur de corriger l’installation et la pose de solins, tous types confondus. Il est également huit fois plus cher de réaliser des travaux correctifs pour l’étanchéité à l’air et à la vapeur d’eau et il est près de quinze fois plus coûteux d’effectuer des travaux correctifs pour la protection contre l’humidité. L’augmentation significative des coûts s’explique essentiellement par les coûts liés à la démolition pour avoir accès à la zone concernée ainsi que les travaux de rénovation et de finition nécessaire pour remettre le tout en état. Les travaux correctifs requièrent également des matériaux et du temps supplémentaires. 

Pour en savoir davantage sur Garantie de construction résidentielle ou pour obtenir tous les détails de l’étude, visitez le garantiegcr.com

Congrès Woodrise 2019 : «Bâtir des villes pour les humains et les générations futures»

Construction/Rénovation

Congrès Woodrise 2019 : «Bâtir des villes pour les humains et les générations futures»

Les acteurs de l’industrie de la construction en bois ont rendez-vous à Québec, à l’automne 2019.

Du 30 septembre au 03 octobre 2019, la Capitale nationale sera l’hôte de la deuxième édition du congrès Woodrise, une tribune internationale réunissant les principaux intervenants, décideurs et professionnels du domaine de la construction de bâtiments de moyenne et grande hauteur. Ces derniers ont décidé d'unir leurs forces pour faire du bois le matériau essentiel au développement de la ville durable.

Programmation préliminaire

La rencontre, qui se déroulera sous le thème « Bâtir des villes pour les humains et les générations futures », offrira une programmation qui saura répondre, voire dépasser les attentes des participants. 

En outre, les participants auront la chance d’entendre deux conférences d’introduction et pourront prendre part à trois séances plénières touchant des enjeux liés à la construction en bois à l’échelle internationale. 

Dans le cadre de la troisième journée différents ateliers techniques seront proposés aux participants :

•    Performances acoustiques et vibratoires

•    Prévention du risque sismique

•    Sécurité incendie

•    Ressources forestières et produits du bois

•    Marché asiatique de la construction : R&D et marché

•    Conception durable de l’enveloppe du bâtiment. 

La dernière journée du congrès sera, quant à elle, consacrée à des visites sur le terrain.

Salon « B2B »

La programmation comprendra également un salon interprofessionnel de type « B2B » qui permettra aux intéressés d’échanger avec des collaborateurs et partenaires d’affaires potentiels.

Inscriptions

Les inscriptions pour le Woodrise 2019, qui se tiendra au Centre des congrès de Québec, débuteront en février 2019. 

Tous les détails de l’événement, notamment la programmation préliminaire, sont accessibles via le site www.woodrise2019.ca.

Bilan des mois de janvier à novembre sur les mises en chantier

Construction/Rénovation

Bilan des mois de janvier à novembre sur les mises en chantier

Entre les mois de janvier et novembre 2018, le nombre de mises en chantier de propriétés a augmenté pour la région métropolitaine de recensement (RMR) de Saguenay, comparativement à la même période l'an dernier. C’est ce que démontre la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL), dans son rapport mensuel du mois de novembre. On y voit aussi que pour la province de Québec, l’ensemble des marchés est resté relativement stable, mais qu’au Canada, les mises en chantier de maisons individuelles étaient à la baisse, soit de 14 %.

Pour Saguenay 

Dans la RMR de Saguenay, le nombre de mises en chantier a connu, tous marchés confondus, une légère hausse. Il y a eu 393 constructions de résidences lors des onze premiers mois de 2018, une augmentation de 6 % comparativement à 2017. Pour ce qui est de la mise en chantier des propriétés absolues, soit les maisons individuelles et les jumelées, la RMR de Saguenay a connu une augmentation de 50 mises en chantier pour la même période de temps l'an dernier. Mbea Bell, analyste pour la SCHL, a expliqué dans son entretien téléphonique avec Le Progrès que cela était dû au regain dans l’emploi des personnes âgées entre 25 et 44 ans dans la RMR. De plus, il a souligné que le marché locatif était en décroissance, dû à un taux d’inoccupation relativement élevé et à un solde migratoire déficitaire. Il y a eu 70 mises en chantier de logements locatifs pour les onze mois de l’année 2018, alors qu’il y en avait eu 105, en 2017.

Au Québec 

Pour le Québec, la mise en chantiers de propriétés a été relativement stable. Le nombre de constructions de maisons individuelles est passé de 5 983 entre janvier et novembre 2017, à 5 801 pour la même période en 2018. Cela représente une diminution de 3 %. Pour ce qui est des autres types de logements, tels que les maisons en rangées, les appartements, et les copropriétés, ils ont connu une augmentation de 2 %, pour se rendre à 30 671 mises en chantier dans les onze mois de l’étude. Au total, le nombre de mise en chantier pour tous les types de résidences à augmenter de 1 % comparativement au même laps de temps l’année dernière. 

Au Canada

La tendance canadienne est un peu différente. Le marché des mises en chantier de maisons individuelles a légèrement chuté, comparativement aux 11 mois de l’année précédente. Il y a eu seulement 50 089 mises en chantiers de résidences individuelles, comparativement à 58 409 l’année précédente. «Au Canada, il est difficile d’établir un constat, puisqu’on prend en compte toutes les provinces. Avec la stabilité du marché québécois, cette baisse serait davantage attribuée aux provinces de l’Ouest. À première vue, ce serait le changement de tendance, marquée par le manque d’espace dans les villes qui incite les promoteurs à construire des logements, ou des jumelés, puisqu’il y a moins de terrains pour des maisons individuelles », a souligné l’analyste. Pour ce qui est des autres types de résidences, le Canada a connu une augmentation de 2 %.

Greenbuild 2018: une expérience enrichissante pour deux ingénieurs de la région

Construction/Rénovation

Greenbuild 2018: une expérience enrichissante pour deux ingénieurs de la région

Depuis plus de deux décennies, le mouvement des bâtiments écologiques aide les gens à comprendre leur rôle dans la protection et la préservation de l’environnement naturel, notamment en tirant parti de l’environnement bâti pour améliorer la santé humaine et le bien-être, atténuer le changement climatique, renforcer l’égalité communautaire et sociale, restaurer et protéger nos écosystèmes, améliorer l’efficacité et la performance des bâtiments et promouvoir le design durable.

Le Greenbuild international Conference & Expo, présenté chaque année en partenariat avec l’USGBC, se veut la plus grande conférence et exposition mondiale dédiée à la construction écologique. Cet évènement d’envergure réunit des chefs de file de l’industrie, des experts et des professionnels de première ligne dédiés à la construction durable. À chaque édition quelque 25 000 membres de la communauté de la construction verte des quatre coins de la planète se donnent rendez-vous pour se revigorer, s’inspirer et partager leurs expériences.

Cette année, le Greenbuild 2018 s’est déroulé à Chicago, du 14 au 16 novembre dernier, sous le thème HUMAN BY NATURE // THE INTERSECTION OF HUMANITY & THE BUILT ENVIRONMENT.

Alexandre Bouchard et Cédrik Turcotte de la firme Martin Roy et Associés Saguenay ont fait partie de la cohorte d’une trentaine de Québécois qui ont participé à l’évènement de l’industrie du bâtiment vert de l’année. D’ailleurs, Alexandre Bouchard, ingénieur, associé et directeur bureau du Saguenay de Martin Roy et Associés est l’un des trois entrepreneurs du Québec à avoir bénéficié du soutien de LOJIQ (Les Offices jeunesse internationaux du Québec) pour prendre part au Greenbuild 2018 à Chicago.

Les deux ingénieurs de Martin Roy et Associés Saguenay sont revenus emballés de leur passage dans la ville des vents.

«Le Greenbuild est assurément le meilleur endroit pour aller chercher de nouvelles connaissances, accroitre son expertise et développer son réseau. Le fait que l’événement comporte un volet de conférences et un volet exposition permet de s’inspirer de ce qui se fait ailleurs, en plus de découvrir une panoplie de produits novateurs », affirme d’entrée de jeux Alexandre Bouchard.

Des applications pour vous aider dans vos rénos!

Construction / Rénovation

Des applications pour vous aider dans vos rénos!

RÉDACTION PUBLICITAIRE / La rénovation de sa maison peut être tout un casse-tête. Avec le budget à prévoir et le rassemblement de tout le matériel nécessaire, il peut parfois être stressant de devoir organiser tous ces travaux. Un coup de main n’est jamais refusé. Plusieurs applications gratuites, tant pour les appareils Apple qu’Android, se retrouvent sur le marché depuis quelques années et peuvent vous aider dans vos démarches. En voici quelques-unes.

IKEA Place (IOS et Android) Pour imaginer votre nouvelle pièce

Il existe plusieurs façons de jouer avec cette application qui vous permet de faire des choix éclairés en terme de décor intérieur. Si vous trouvez un meuble de votre goût, et que vous ne savez pas d’où il provient, vous n’avez qu’à prendre l’objet qui vous plaît en photo et l’application vous proposera des objets similaires. L’application recherche dans tout l’inventaire d’IKEA des produits qui lui ressemblent. En plus, grâce à la réalité virtuelle, IKEA Home vous laisse placer des meubles Ikea dans votre espace, avec votre appareil photo, afin de voir s’ils vont bien dans la pièce.

De nombreuses applications telles que Homestyler et Hutch, vous permettent d’installer des meubles dans des décors fictifs. C’est une bonne façon de vous donner un aperçu à quoi ressemblerait votre espace avec quelques changements. Certaines permettent même de changer la couleur des murs et les revêtements de plancher afin de représenter le mieux possible votre maison.

Notée 4,6 étoiles sur 5 sur l’App Store  

Notée 3,2 étoiles sur 5 sur le Google Play

Magicplan (IOS et Android) Pour prendre des mesures

MagicPlan vous permet de créer des plans de qualité de vos pièces, tout cela sans difficulté et à partir de votre téléphone. Des vidéos avec des étapes détaillées vous expliquent ce que vous avez à faire. Vous n’avez qu’à les suivre pour faire un plan détaillé de votre salon, par exemple. Un plus pour cette application: que si jamais votre appareil fait une erreur de calcul, vous pouvez toujours entrer manuellement les mesures, que ce soit des meubles ou des dimensions de la pièce choisie. On peut donc bien visualiser les meubles qui entreront dans la pièce pour voir si on détient l’espace nécessaire. On peut aussi placer des meubles à vendre dans des espaces simples pour bien les visualiser dans un espace.

Notée 4,7 étoiles sur 5 sur l’App Store

Notée 4,1 étoiles sur 5 sur le Google Play

ColorSmart by BEHR (Android) - Color Capture (IOS) Pour trouver la couleur parfaite

Parfois, l’inspiration vient d’un lieu public. Vous adorez la couleur du mur d’un restaurant et vous voudriez exactement la même dans votre salon ? Des applications telles que ColorSmart vous permettent de dénicher la même couleur, sans vous casser la tête avec les échantillons. Vous n’avez qu’à prendre une photo du mur que vous aimez et l’application vous sort le nom et la marque de sa couleur en peinture. En plus, il vous propose une palette de couleurs qui accompagnent bien cette teinte. Soyez vigilants avec la qualité de votre image pour vous assurer d’avoir les bons accords.

Colorsmart:

Notée 3,1 étoiles sur 5 sur Google Play

Color Capture :

Notée 3,1  étoiles sur 5 sur l’App Store

S’inpirer pour la décoration avec Pinterest et Houzz

Il existe plusieurs applications pour simplement s’inspirer un nouveau décor, à l’aide de galeries photos et de textes sur les différents styles. L’application Houzz se spécialise dans la décoration. Il est même possible de commander des meubles directement sur l’application. Elle nous permet aussi de faire des tableaux d’inspiration et de nous imaginer des décors en collant des meubles dans des pièces virtuelles.

Houzz :

Notée 4,6 étoiles sur 5 sur le Google Play

Pinterest :

Notée 5 étoiles sur 5 sur  l’App Store

Ditra-Heat relève le niveau

Construction / Rénovation

Ditra-Heat relève le niveau

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Si vous avez déjà profité des avantages d’un système de plancher chauffant, il y a fort à parier que vous ne pouvez plus vous en passer. Appréciés de tous, les planchers carrelés chauffants sont une façon efficace d’améliorer son niveau de confort à la maison, d’augmenter la valeur de sa propriété et de réaliser des économies d’énergie.

Parmi toutes les marques de systèmes de planchers chauffants offerts sur le marché, l’une d’entre elles tire son épingle du jeu et relève le niveau de qualité. Ditra-Heat, de la compagnie allemande Schluter Systems, est en effet le seul à intégrer la technologie de désolidarisation à son système de plancher chauffant électrique. Un avantage non-négligeable!

«C’est afin de trouver des solutions concrètes aux causes habituelles de dommages des planchers carrelés que Schluter Systems a développé les membranes Ditra, explique Claudia Voyer de Zone Décor, détaillant autorisé Schluter. Concrètement, ces dernières ont pour rôle de séparer les sols et de réduire le stress occasionné par les changements de taux d’humidité, le mouvement et les lourdes charges comme le poids des ilots et des bains autoportant», souligne-t-elle.

La désolidarisation permet notamment au carrelage de s’adapter au mouvement naturel des matériaux sans occasionner le craquelage des carreaux ou du colis en plus de répartir adéquatement la charge statique.

Le système Ditra-Heat permet aussi de remplacer la seconde épaisseur de contreplaqué nécessaire pour ajuster le niveau du plancher de céramique à celui d’autres matériaux. Il solidifie par ailleurs le plancher, gère efficacement l’humidité sous le revêtement carrelé et étanchéifie le substrat.

Facile à installer 

«L’installation du système de plancher chauffant Ditra-Heat est somme toute assez simple et rapide, confie Claudia Voyer. Une fois la membrane en place, les câbles chauffants s’insèrent facilement entre les petites alvéoles, sans pince ni attache, et il n’est pas nécessaire de les recouvrir d’auto-nivelant, ce qui permet d’économiser beaucoup de temps. Naturellement, par sa configuration, la membrane protègera le fil», ajoute la spécialiste.

«Schluter Systems a par ailleurs développé son propre ciment-colle universel s’appliquant aussi bien sous les membranes Ditra que par dessus. Les risques d’erreur sont ainsi réduits à leur minimum grâce à l’utilisation de l’ensemble des produits Schluter Systems», ajoute-t-elle.

Une autre version du système de plancher chauffant électrique Ditra-Heat est également offerte par Schluter Systems. Le Ditra-Heat-TB intègre un isolant thermique qui lui permet d’offrir un chauffage jusqu’à 70% plus rapide sur substrats de béton. Informez-vous!

Garantie à vie

Les fabricants de systèmes de plancher chauffant électriques offrent généralement des garanties contre les défauts de fabrication de leurs produits. Certains s’avancent même à proposer des garanties à vie si le système acheté est installé par un professionnel reconnu par le fabricant. 

Du côté de Schluter Systems, la garantie offerte sur les sytèmes Ditra-Heat est à vie et s’applique dès lors que les normes d’installation sont respectées, qu’importe l’installateur. La garantie offerte est par ailleurs la plus complète sur le marché, couvrant l’ensemble des coûts de votre projet (matériaux et main d’œuvre).

«Il est essentiel de bien s’informer et de bien s’outiller avant d’entreprendre l’installation d’un système de plancher chauffant électrique. La moindre erreur peut coûter cher et empêcher le propriétaire de profiter de la garantie offerte par le fabricant. C’est pourquoi il ne faut pas avoir peur de poser des questions et de demander conseil. Il nous fait toujours plaisir de renseigner nos clients autoconstructeurs. Schluter Systems offre aussi beaucoup de support aux installateurs, des capsules-vidéos, de la documentation et autres», soutient Claudia Voyer.

Il est évidemment possible de confier l’installation d’un tel système à des professionnels reconnus comme les carreleurs de chez Zone Décor. Formés par Schluter Systems, ces derniers connaissent les normes d’installations du fabricant et sont les mieux placés pour répondre aux attentes et aux besoins de confort des clients.

Thermopompes et fournaises électriques:des solutions de chauffage écoénergétiques

Construction/Rénovation

Thermopompes et fournaises électriques:des solutions de chauffage écoénergétiques

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Les thermopompes murales et centrales ainsi que les fournaises électriques de nouvelle génération sont plus performantes que jamais.

«Une véritable révolution a eu lieu au cours des dernières années, notamment dans le domaine de la thermopompe, alors que certains systèmes peuvent aller jusqu’à – 30oC à l’extérieur, tout en offrant un excellent coefficient de performance durant la saison de chauffage (HSPF – Heating Seasonal Performance Factor). La cote HSPF est un indicateur très important, puisque l’efficacité d’une thermopompe est mesurée à partir de cette donnée», explique Richard Trottier, estimateur, copropriétaire de Frigotemp.

« Il faut aussi savoir que plus un produit est efficace, moins il coûte cher à faire fonctionner. D’où l’importance de choisir un appareil avec un HSPF élevé. À ce chapitre, les exigences relatives aux systèmes de chauffage de type thermopompe à air de RénoVert constituent une bonne référence. Ainsi, selon les critères d’admissibilité de RénoVert, une thermopompe à air de type bibloc central ou minibloc sans conduits (modèle mural) doit être homologuée Energy Star. Elle doit avoir une capacité de chauffage d’au moins 12 000 BTU/h, une cote HSPF d’au minimum 7,4 et un SEER (taux de rendement énergétique saisonnier) de 15,0 ou plus.» 

Thermopompe murale

La série de technologies novatrices dont profitent désormais les thermopompes en fait des appareils performants qui allient éco-efficacité et rendement énergétique. Grâce à leur coefficient de performance élevé, les thermopompes murales permettent de réduire de façon significative le besoin d’utiliser un système de chauffage standard, dans une ou plusieurs pièces de la maison. 

Prenons le cas d’une thermopompe allant jusqu’à -30oC, ce n’est qu’une fois ce seuil atteint à l’extérieur que le système de chauffage standard viendra prendre le relais. Durant toute la période où le chauffage aura été assuré uniquement par la thermopompe ce sont des économies d’énergie substantielles qui auront été réalisées. Si en plus l’appareil est doté de la technologie Inverter basée sur le principe de vitesse variable, les économies seront encore plus importantes, puisque le compresseur ne fonctionne pas en permanence au maximum de sa capacité, il s’ajuste plutôt en fonction de la température extérieure de manière à offrir une température constante et confortable, il n’y a donc pas de démarrages intempestifs.

Les avancées technologiques dans le domaine de la thermopompe ne touchent pas uniquement le système mécanique, mais aussi les modes de contrôle. Aujourd’hui, la majorité des appareils sont équipés d’une télécommande infrarouge à affichage DEL et du Wi-Fi, ce qui permet de contrôler sa thermopompe à distance via son téléphone intelligent ou sa tablette. Un portail permet aussi d’accéder au système de chauffage lorsqu’on est à l’extérieur de la maison. Ce qui s’avère fort pratique pour s’assurer que le système se comporte bien lorsqu’on s’absente de la maison pour une période prolongée.