Êtes-vous prêt à devenir propriétaire?

L'achat d'un logement sera probablement l'investissement le plus important de votre vie. Malgré la hâte et l'excitation de prendre possession de votre nouvelle demeure, cet investissement risque également d'être le plus stressant que vous aurez à faire et pour cause.
En tant que premier acheteur, vous vous posez certainement plusieurs questions sur les étapes à suivre et sur le fonctionnement de tout ce qui se nomme prêt hypothécaire, assurance prêt hypothécaire, mise de fonds, taxe de bienvenue et j'en passe. Mais avant d'amorcer les démarches relatives à l'achat d'une maison, encore faut-il savoir si vous êtes en mesure d'accéder à la propriété.
L'achat d'un logement, est-ce pour vous?
Diverses institutions financières offrent des outils de calcul en ligne pour vous aider à y voir plus clair concernant votre situation financière et vos opportunités d'achat d'une résidence. Vous pouvez aussi rencontrer votre conseiller financier pour évaluer avec lui vos dettes actuelles, votre revenu, ainsi que votre pouvoir d'achat.
Si vous résidez dans un appartement ou toute autre résidence en location, vous devriez déjà avoir une idée du terme mensuel que vous êtes en mesure de verser, après avoir payé les frais de chauffage, d'éclairage, de nourriture, d'abonnement aux services de câblodistribution et autres.
Toutefois, même si vous habitez actuellement dans un logement, il y a de nombreuses dépenses auxquelles vous n'êtes pas habitué et qu'il vous faudra régler lors de l'achat d'une propriété.
Tout d'abord, pensez aux taxes auxquelles est assujettie la maison que vous désirez vous faire construire ou acheter.
Il faut aussi calculer les droits de mutation, couramment appelés la taxe de bienvenue, la taxe foncière, les taxes scolaires, les frais juridiques (notaire, etc), le dépôt au constructeur, s'il y a lieu, ainsi que l'assurance prêt hypothécaire et l'inspection du bâtiment.
Outre ces dépenses, vous aurez probablement de multiples achats à faire pour décorer et équiper votre maison, par exemple l'achat d'électroménagers, de mobilier, de systèmes d'éclairages, de rideaux, d'une tondeuse, d'un barbecue, etc.
Obtenir un prêt préapprouvé
Après avoir étudié attentivement votre situation financière, si vous êtes en mesure d'accéder à la propriété, vous pouvez passer à la seconde étape qui est de comparer les taux hypothécaires disponibles sur le marché et d'obtenir une préapprobation.
La préapprobation vous permet d'établir avec un prêteur hypothécaire la somme qu'il est disposé à vous prêter pour l'achat de votre maison, ainsi que le taux auquel il s'engage à le faire. En obtenant une préapprobation, vous vous protégez contre une hausse des taux d'intérêt et avez une idée du prix maximal que vous pourrez débourser pour votre logement.
Attention, le montant de la préapprobation est souvent le montant maximal que le prêteur hypothécaire peut vous prêter. Il est toutefois judicieux de magasiner des logements se vendant à un prix inférieur que celui proposé par le prêteur pour éviter d'avoir un budget trop serré.
Source : SCHL
Notions de base sur le prêt hypothécaire
Tirés du guide de la SCLH L'achat d'une maison étape par étape : Votre guide pour acheter une maison au Canada.
Les prêts hypothécaires offrent de nombreuses options. Votre prêteur ou votre courtier vous aidera à choisir le type de prêt hypothécaire qui répondra le mieux à vos besoins.
Pour vous faciliter la tâche, apprenez à connaître les termes et les options qui suivent.
Période d'amortissement : période de temps que vous choisissez pour rembourser votre prêt hypothécaire (généralement 25 ans).
Calendrier des paiements : vous pouvez faire vos paiements hypothécaires une fois par semaine, toutes les deux semaines ou une fois par mois.
Type de taux d'intérêt :
• taux fixe- le taux d'intérêt ne change pas durant le terme du prêt;
• taux variable- le taux d'intérêt change selon les taux du marché;
• taux variable protégé (ou plafonné)- le taux d'intérêt change selon les taux du marché, mais ne montera pas au-dessus d'un taux maximum (ou plafond).
Terme du prêt hypothécaire : durée de temps (six mois à dix ans) que vous choisissez et pendant laquelle les options et le taux d'intérêt que vous avez choisis demeureront en vigueur. À la fin du terme, vous pouvez renégocier votre prêt et choisir les mêmes options ou des options différentes.
Prêt hypothécaire ouvert ou fermé :
• prêt hypothécaire ouvert - le prêt hypothécaire peut être remboursé en partie ou en entier en tout temps, sans pénalité;
• prêt hypothécaire fermé -le taux d'intérêt est généralement plus bas, mais il y a peu (ou pas) d'options de remboursement du prêt en partie ou en entier avant la fin du terme.
Prêt hypothécaire ordinaire et prêt hypothécaire à rapport prêt-valeur élevé :
• prêt hypothécaire ordinaire -prêt qui ne dépasse pas 80 % de la valeur d'emprunt de la propriété. Autrement dit, l'acheteur doit verser une mise de fonds équivalant à 20 % ou plus du prix d'achat ou de la valeur marchande de la propriété;
• prêt hypothécaire à rapport prêt-valeur élevé - quand la mise de fonds équivaut à moins de 20 % du prix de la propriété, on parle d'un prêt à rapport prêt-valeur élevé. Ce type de prêt devra sans doute être assuré par une assurance prêt hypothécaire.
Options de remboursement anticipé : ces options vous permettent de verser des paiements supplémentaires, d'augmenter le montant de vos paiements ou de rembourser votre prêt avant le terme, sans pénalité.
Transférabilité : Option qui vous permet de transférer un prêt hypothécaire en cours à votre nouvelle propriété sans pénalité ou avec une pénalité réduite au moment de la vente de votre propriété actuelle. L'assurance prêt hypothécaire peut aussi être transférée à la nouvelle propriété.